Actualités
Les actualités
Partners Finances

Installer des panneaux solaires

Posté le 24 août 2017 à 09:00
Installer des panneaux solaires

Une électricité produite pour sa propre consommation

Pour les propriétaires, un bon moyen de faire des économies sur sa facture d’électricité est d’installer sur son toit des panneaux solaires. Les prix ont considérablement baissé ces deux dernières années, à tel point qu’une installation de 20 mètres carrés de panneaux solaires coûte désormais moins de 10.000 euros. Ségolène Royal a mis en place un décret pour un  amortissement plus rapide, juste avant son départ du ministère de l’Environnement.  Que la maison se situe au nord de la Loire, où l’ensoleillement est plus faible, ou au sud, l’investissement s’avère rentable. Le budget pose étant également amoindri dans les régions moins favorables. Le nouveau décret, en vigueur depuis le mois de mai, permet désormais aux particuliers équipés de panneaux solaires d’ « auto-consommer », en plus de la revente de leur production à EDF. Il s’agit en fait de rétrocéder 70% de la production énergétique des panneaux solaires et de conserver 30% pour sa propre consommation, principalement acquis aux heures les plus chaudes. Le prix de revente à EDF est fixé pour vingt ans et s’élève à 10 centimes d’euro par kilowatt heure, il y a peu de chance de voir les choses évoluées dans le sens d’une augmentation de la rentabilité dans les prochaines années. Par contre, les économies réalisées sur la consommation propre peuvent elles être intéressantes, au vu des augmentations tarifaires du tarif bleu réglementé.

L’installation la plus rentable

Si le tarif bleu réglementé continue à augmenter, par exemple à hauteur de 1,5% par an, les panneaux solaires seront amortis sur une période allant jusqu’à deux années de moins selon la région. L’idéal est de préférer une installation de 3 kilowatts crête (kWc) qui est subventionnée à hauteur de 1.200 euros par l’Ademe. Il existe toujours des arnaques dans le secteur, comme certaines simulations qui prévoient un amortissement compris entre cinq et dix années, notamment impacté par une chute de la note de chauffage allant jusqu’à 50%. Mais attention, la consommation énergétique du foyer ne baissera que de 10 à 15% en moyenne grâce à l’installation de panneaux solaires. Il faut donc se méfier, surtout qu’après la signature du contrat les ouvriers arrivent parfois très vite et une fois le chantier amorcé, la rétractation est difficile. Un autre moyen de produire de l’énergie est l’éolienne individuelle qui coûte environ 10.000 euros. Cependant sa rentabilité dépend du climat, ce qui n’est pas fiable et peut parfois poser de vrais problèmes. EDF n’a l’obligation de racheter la consommation excédante que si l’éolienne se situe dans une zone de développement de l’éolien. De plus le tarif de revente est très bas, 0,08 euro le kilowattheure et seulement pendant dix ans. Autre inconvénient, il n’existe plus de crédit d’impôt pour l’achat d’une éolienne depuis deux ans.

S’équiper d’une production photovoltaïque ou éolienne peut être rentable, encore faut-il avoir des finances qui tiennent la route. Si trop de crédits impactent la capacité de remboursement et plombent le budget, un regroupement de prêts peut être envisagé. Il s’agit alors de réunir tous les prêts en cours en un seul, qui aura l’avantage d’un taux renégocié. Une mensualité unique plus basse* sera mise en place sur une période plus longue, pour un coût total du crédit plus élevé.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Abonnez-vous à nos actualités S'abonner maintenant
tag leboncoin