Actualités
Les actualités
Partners Finances
Actualités > Rachat de credits > Rachat de crédits et sénior : comment faire ?

Rachat de crédits et sénior : comment faire ?

Posté le 6 avril 2018 à 10:52
Retraite et rachat de credits

Le passage à la retraite étant synonyme de baisse de revenus, la situation financière du ménage peut être chamboulée par des difficultés, surtout lorsqu’il reste encore plusieurs crédits à rembourser. Les prêts contractés durant la vie professionnelle envahissent le budget par des mensualités trop élevées. Le reste à vivre est bas et l’endettement général augmente, impossible de continuer à faire des projets ou de saisir des opportunités! C’est peut être le moment de songer à redresser la situation grâce à une opération financière de rachat de crédits.

Elle permettra d’un côté d’alléger les charges mensuelles en contrepartie de l’allongement de la durée du remboursement, de l’autre d’avoir une marge pour profiter de la vie en laissant la place aux loisirs. De plus, la retraite est le moment où l’on souhaite parfois aider ses enfants et petits-enfants, une réserve de trésorerie est alors souhaitable. Financer de nouveaux projets, voyager ou encore vivre un quotidien confortable sans trop se priver sont autant de raison de souhaiter dégager des fonds et équilibrer son budget pour ce nouveau départ dans la vie.

Plusieurs noms caractérisent le rachat de crédits. Ainsi on l’appelle aussi regroupement de prêts ou restructuration de dettes. Son but principal est de faire baisser le montant du remboursement des crédits en cours. Il est donc idéal lorsque l’âge de la retraite approche pour anticiper la baisse de revenus et du niveau de vie qui l’accompagne. Mais à côté de cela, il permet aussi de financer un achat ou un projet, bref de dégager de la trésorerie complémentaire. Le regroupement de crédits est forcément accompagné d’un allongement de la durée de remboursement du crédit unique qui va se substituer à ceux regroupés. Il permet également de sortir un emprunteur d’une situation d’endettement excessif.

Le rachat de crédits est classé en trois catégories différentes :

  • Le regroupement de crédits sans garantie qui concerne la renégociation de crédits à la consommation, mais aussi de dettes diverses, de retard de créances ou de factures, et en même temps le financement d’un achat ou projet et un besoin en trésorerie.
  • Le regroupement de crédits hypothécaire réservé aux propriétaires. Il permet de renégocier des crédits immobiliers, même avec un part de crédits à la consommation, avec de meilleurs taux d’intérêt et des durées de remboursement qui s’étalent. Il peut aussi servir à envisager de nouveaux projets comme le financement d’un nouvel achat et d’un apport en trésorerie.
  • Le regroupement de crédit avec caution qui est mis en place lorsque le propriétaire ne veut pas d’hypothèque.
ebook guide gratuit réussissez votre rachat de credits

Les banques et organismes de crédit préfèrent évidemment accorder un rachat de prêts aux personnes de moins de 60 ans. La raison est qu’il entraîne un allongement de la durée de remboursement. Le retraité est dans ce contexte un profil peu intéressant car il présente un risque. 

Chaque dossier de demande de rachat de crédits sera étudié avec le plus grand soin par les institutions financières. Les courtiers de regroupement de prêts considèrent que l’âge inférieur ou égal à 65 ans est positif car finalement la pension de retraite ou de préretraite représente la meilleure garantie. Une autre condition importante pour obtenir l’accord dans le cadre d’un regroupement de crédits, est que l’emprunteur ne soit pas fiché à la Banque de France.

Pour les demandeurs de plus de 65 ans, les conditions ne diffèrent guère. Le seuil éligible de la pension de retraite perçue sera tout de même un élément important dans la décision finale de la banque. Le dossier du retraité doit également être de qualité, c'est-à-dire sans incident et avec une bonne tenue de compte et des finances.

Pour un senior, le dossier de santé étant un élément important lors de la souscription à une assurance emprunteur, le rachat de crédits pourrait paraitre semé d’embûches. Et pourtant, la limite d’âge est fixée par les banques (pour cause de contraintes administratives) à 85 ans en fin de prêt. Elle concerne les crédits à la consommation tout comme les crédits immobilier et travaux.

L’assurance emprunteur qui est par ailleurs obligatoire lorsqu’il s’agit d’un crédit immobilier, est surtout recommandée pour assurer lassurer le risque de défaillance des seniors. Celle des banques étant souvent limitée lorsqu’il s’agit de cette tranche d’âge, il est préférable de s’adresser directement à une compagnie d’assurance autre pour la mise en place d’une assurance déléguée .

D’autre part, garantir son rachat de prêts de retraité par un nantissement (fonds de commerce, fonds agricole, valeurs mobilières, brevet d’invention, solde de compte bancaire deviennent la garantie de la dette sans que le propriétaire en perde la possession), un capital spécial ou une assurance-vie est un excellent moyen de mettre toutes les chances de son côté. Et bien entendu le prêt hypothécaire en cas de regroupement de crédit immobilier est une option avantageuse puisqu’elle apporte une garantie certaine à la capacité de remboursement de la dette.

Il s’agit de donner en garantie à la banque ou à l’établissement prêteur le bien pour lequel le prêt est contracté. En cas d’incapacité de payer les mensualités du crédit, le bien est saisi et peut être vendu. L’hypothèque est couteuse car elle implique d’un côté les frais de notaire (acte notarié) de l’autre une rigidité car elle fait face à des formalités administratives très strictes. Elle présente cependant une garantie avantageuse tant pour le prêteur que pour l’emprunteur sénior, dont elle va renforcer considérablement le dossier. Elle n’est pas adaptée aux crédits à petits montants. 

Les avantages du rachat de crédits hypothécaire sont nombreux, notamment au niveau du taux d’intérêt  revu à la baisse. Lorsque le montant de la mensualité est renégocié les finances du ménage se portent souvent bien mieux. Le fait d’assainir la situation grâce au regroupement de crédits permet également une meilleure gestion de son budget mensuel, même si la durée de remboursement est plus longue. Trop de crédits étouffent le pouvoir d’achat mais peuvent aussi amener à une situation de surendettement. Le regroupement de prêts permet d’éviter toutes ces difficultés financières.

La condition pour faire appel à ce type de regroupement de crédits est de posséder un bien immobilier suffisamment évalué. Mais il faudra également avoir une bonne capacité de remboursement du nouveau crédit mis en place.

La première catégorie de crédits qui peuvent être inclus dans un rachat de crédits est le crédit à la consommation. Il englobe, notamment, les crédits affectés (c'est-à-dire destiné à un achat en particulier, comme une voiture, un voyage, etc.) et les crédits non affectés (utilisation libre des fonds par l’emprunteur) qui sont aussi des prêts personnels ou renouvelables.

Le crédit immobilier quant à lui englobe tous les crédits liés à l’habitation, que ce soit à usage professionnel ou personnel, tout comme un terrain destiné à sa construction. Il finance l’acquisition d’un bien immobilier, tout comme sa construction ou les travaux de rénovation si besoin. Les crédits à la consommation garantis par une hypothèque relèvent également du régime du crédit immobilier. Les taux d’intérêts de ce type de crédit sont variables selon la durée de remboursement choisie.

Le crédit pour rénover sa maison ou son appartement est un crédit affecté qui entre dans la catégorie des prêts personnels, nommé crédit travaux. Lorsqu’arrive le temps de la pension à la fin d’une vie professionnelle bien repris, c’est aussi le moment où l’on souhaite se faire plaisir en améliorant son confort et pourquoi pas réalisant un rêve. Ce type de crédit permettra de le concrétiser. Chaque profil d’emprunteur se verra accordé un montant selon sa capacité de remboursement.

Une autre catégorie de prêts est le crédit auto qui sert uniquement à financer l’achat d’une voiture pour un montant prévu à l’avance. Celle-ci peut être neuve ou d’occasion, avec un taux d’intérêt qui varie d’un établissement à l’autre. Il faudra bien veiller au taux annuel effectif global (TAEG) qui comprend le taux débiteur du crédit, les intérêts, l’assurance et les frais de dossier, ainsi que tous les autres frais qui peuvent être imposés pour l'obtention du crédit. Une fois le crédit qui finance la voiture souscrit, il faudra rembourser la somme sous forme de mensualités jusqu’au bout de la durée totale du crédit.

Avant de faire une demande de rachat de crédit senior il est possible de se servir d’un simulateur. Celui-ci se trouve sur le web où il en existe de nombreux, ils sont gratuits et faciles d’utilisation. En renseignant les données personnelles et toutes les informations sur les crédits encore en cours, une première réponse rapide peut être donnée. Il permet de comparer les offres et les tableaux d’amortissements proposés, tout comme le calcul du taux d’endettement.

Les pièces justificatives pour constituer un dossier de regroupement de crédits varient en fonction des banques ou des organismes de prêts mais sont en règle générale les mêmes. Il s’agit de la photocopie de la carte d’identité en cours de validité, d’un relevé d’identité bancaire, d’un justificatif de domicile. Viennent ensuite les copies des trois derniers relevés mensuels de chaque compte bancaire et les justificatifs de revenus et de la situation professionnelle de l’emprunteur ou les relevés de la pension de retraite. A tous ces documents s’ajoutent encore l’avis d’imposition, la quittance de loyer pour les locataires ou la taxe foncière pour les propriétaires, les copies des tableaux d’amortissement des prêts encore en cours de remboursement ainsi que les relevés des comptes de crédits renouvelables.

Certains établissements peuvent proposer des rachats de crédits senior à palier. Il s’agit d’un prêt hypothécaire amortissable qui propose un plan de financement particulier. Le point important c’est qu’au moment du départ à la retraite, la mensualité baisse. Son montant va dépendre de l’estimation des futurs revenus (à demander à sa caisse de retraite) une fois la retraite prise. Ce fonctionnement par pallier est également valable pour un couple, auquel cas le prêt fonctionnera avec trois paliers de remboursements dégressifs (deux allègements au moment du départ en retraite de chaque co-emprunteur).

Les demandes de regroupement de crédits se font auprès de sa banque ou d’un autre établissement financier proposant ce service. Passer par un expert permet de dénicher les meilleures offres et taux d’intérêt.

Je simule gratuitement mon rachat de crédits
Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Lancer ma simulation