Rachat de crédits

La simulation d’un rachat de crédit :
le guide

Votre simulation de rachat de crédits pas à pas

La calculette Partners Finances

Vous souhaitez

  • — voir par vous-même les avantages d’un rachat de crédit ?
  • — avoir un aperçu de ce que pourraient être :
    • vos mensualités,
    • votre capacité à emprunter (appelée " taux d’endettement "), et
    • la durée de votre prêt ?

Faites une première simulation très simple et très rapide avec la calculette de Partners Finances.

Calculez votre nouvelle mensualité !

€/mois
€/mois
€/mois

La calculette de Partners Finances vous permet de tester la modulation de la durée de votre remboursement pour baisser vos mensualités et, ainsi, votre taux d’endettement.

La durée idéale sera celle qui diminuera significativement ces mensualités sans trop allonger la période de votre prêt, ce qui entraîne automatiquement un coût plus élevé du fait du remboursement des intérêts.

Ce premier aperçu rapide, donné à titre indicatif, ne constitue néanmoins pas une étude complète, ni une demande officielle de rachat de crédits.


Pour obtenir une réponse de principe, complétez ensuite la simulation de rachat de crédits.

simulation complete rachat de credits

La simulation complète et gratuite en ligne



Il s’agit maintenant, en quelque sorte, de demander un premier devis, comme vous le feriez pour tout autre type de prestataire de services. Les renseignements qui vont vous être demandés permettront à nos analystes d’affiner davantage les propositions qui pourront ensuite vous être faites en tenant compte de chaque paramètre.


Simulation gratuite

  • Quel type de projet souhaitez-vous financer ?

    Renseignez tout d’abord le type de projet que vous souhaitez financer.

    Qu’il s’agisse d’un rachat de crédits ou d’un besoin d’argent, cette information oriente déjà votre conseiller sur le type de prêt que vous recherchez. Celui-ci tiendra également compte des autres données pour étudier la faisabilité de votre dossier.

  • Quels sont vos crédits en cours ?

    Si vous avez plus de 2 crédits en cours, prêt immobilier ou crédits à la consommation, le rachat de crédit, avec ou sans demande de trésorerie supplémentaire peut être intéressant pour vous.

  • Avez-vous besoin d’une trésorerie complémentaire ?

    Vous avez un projet de mariage, d’achat, de voyage… ou vous rencontrez actuellement des difficultés financières ? Vous pouvez demander l’octroi d’une somme supplémentaire dont le montant sera intégré à votre rachat de crédit. Il ne s’agit donc pas ici de contracter encore un prêt à la consommation, mais bien d’une somme qui vous sera versée après validation de votre dossier par le partenaire bancaire.

  • Quelles sont vos ressources ?

    Le rachat de crédits doit vous aider à redonner de l’air à votre budget, en allégeant vos charges mensuelles* et en baissant votre taux d’endettement. Pour évaluer correctement ce dernier, il est nécessaire de confronter toutes vos charges fixes à vos ressources.

    Pour en savoir plus sur le taux d’endettement et comment le calculer

    Tenez compte de toutes vos ressources, car elles peuvent être de plusieurs types : salaires, pensions que vous touchez, revenus fonciers, allocations et aides, dont les allocations de la CAF…

    Faites le total de ces rentrées mensuelles et renseignez le montant net d’impôts.

  • Les renseignements personnels strictement nécessaires

    Vous êtes unique. Vous n’êtes pas qu’un dossier. Vous êtes une personne ou une famille, avec un projet ou un besoin. Aidez votre conseiller à comprendre qui vous êtes et il vous aidera à trouver le financement le plus approprié.

    Que vous soyez propriétaire ou locataire, jeune actif ou retraité, fonctionnaire, salarié ou en profession libérale, seul ou co-emprunteur, la formule de rachat de crédit la mieux adaptée à votre situation ne sera pas exactement la même.

    En fonction de ces différents paramètres, qui permettent d’avoir d’emblée un aperçu de votre contexte de vie personnel et professionnel, votre conseiller pourra vous faire les propositions les plus pertinentes.

    Par la suite, lorsque votre demande sera déposée par celui-ci auprès de l’un de nos partenaires bancaires, votre dossier aura d’autant plus de chances d’être accepté si, dès cette simulation, vous avez fourni les renseignements les plus exactes possible.

  • Les renseignements personnels strictement nécessaires

    Avoir été un jour fiché à la Banque de France ne vous empêche pas de prétendre au rachat de crédits. L’être actuellement est plus problématique. Voyez d’abord si vous pouvez régulariser votre situation avant de faire une demande.

    Cas de figure.

    En janvier 2019, vous avez changé de banque. Mais voilà, l’association sportive où votre fille prend ses cours de danse a tiré en mars 2019 le chèque que vous leur aviez donné à l’inscription en octobre 2018… Vous l’aviez oublié celui-là… Ce n’est qu’une regrettable erreur, mais votre ancien établissement bancaire vous a signalé au Fichier Central des Chèques pour avoir émis un chèque sur un compte clos. Vous voilà fiché à la Banque de France.

    Dans le cas présent, ce fichage n’implique pas une incapacité à rembourser vos créanciers. Vous prenez donc contact avec la Banque de France afin d’accomplir les démarches nécessaires pour régulariser votre situation et demander votre effacement du fichier.

    Une fois ces démarches accomplies, refaites votre simulation pour une demande de rachat de crédits.


    Si vous bénéficiez actuellement du plan de surendettement de la Banque de France, ou êtes inscrit au FICP, le rachat de crédit ne sera donc pas une option envisageable dans l’immédiat.

    Pour en savoir plus, consultez notre dossier consacré au surendettement.

  • Recevoir une simulation comparative des partenaires de Devissima

    Vous souhaitez comparer les offres de plusieurs organismes de crédits ?

    Devissima est un comparateur de crédits en ligne. Avec votre accord, vos informations sont transmises aux différents partenaires de Devissima, gratuitement et sans engagement de votre part. Ceux-ci pourront ainsi vous recontacter s’ils ont également des offres en adéquation avec votre situation.

    Dans tous les cas, un conseiller Partners Finances vous donne une réponse de principe sous 24h**.

Simulation gratuite

Votre vie évolue : enfants, changement ou perte d’emploi, séparation, retraite… Vous savez que bientôt vos revenus vont baisser ou que vos charges vont augmenter, alors qu’elles sont déjà importantes. Pour aborder cette nouvelle situation plus sereinement, vous devez trouver des solutions adaptées pour baisser vos mensualités*. Rassembler vos différents crédits en un seul en recourant à un rachat de crédits en est une. Pour savoir quel sera désormais le montant des créances, vous cherchez à faire simulation gratuite et sans engagement. Partners Finances met à votre disposition des outils développés par ses experts pour vous aider dans votre réflexion.

Le rachat de crédits : en quoi ça consiste ?

En quoi consiste le rachat de crédits ?

Vous avez contracté plusieurs crédits et aujourd’hui le remboursement de ces différentes créances affecte la bonne tenue de votre budget. Chaque prêt a son propre taux, sa mensualité, son échéance, et le cumul représente un (trop) important pourcentage de vos charges. Peut-être avez-vous atteint le maximum de votre capacité d’endettement et le surendettement vous guète.

Le rachat de crédits consiste dans le regroupement de vos différentes créances en une seule. En modulant la durée de ce prêt de substitution, vous pouvez faire baisser vos mensualités jusqu’à -60%* et ainsi alléger vos charges. Le tout sans avoir à changer de banque.

definition du rachat de crédits

A qui s’adresse-t-il ?

Le rachat de crédits est une solution flexible qui s’adapte à différents profils, que vous soyez propriétaire ou locataire, salarié, retraité ou en profession libérale, célibataire ou marié avec plusieurs enfants.


Fausse idée reçue. Le regroupement de crédits n’est pas réservé aux personnes en surendettement. Au contraire, y recourir dès les premiers signes de détresse financière peut les aider à éviter cette situation problématique.

En revanche, si vous êtes fiché au FICP (Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux particuliers) ou au FCC (Fichier Central des Chèques) de la Banque de France, vous ne pouvez pas procéder à un rachat de crédits tant que votre situation n’a pas été régularisée.


Pour en savoir plus, consultez notre dossier consacré au surendettement

Quels crédits sont concernés ?

Du moment où vous avez plus de deux crédits en cours, et éventuellement un projet à financer, le rachat de crédit peut s’avérer une option intéressante à prendre en considération. Ce faisant, une grande majorité de types de prêts peut être regroupée :

  • — des crédits conso (prêt auto, prêt personnel, crédit renouvelable, prêt travaux…),
  • — des dettes, un loyer en retard, un découvert bancaire,
  • — des prêts immobiliers,
  • — …

C’est également l’occasion de faire une demande de trésorerie supplémentaire que vous pourrez affecter à un projet ou mettre de côté pour aborder l’avenir avec plus de sérénité. Il ne s’agira pas ici d’un crédit contracté en plus, mais d’une somme d’argent mise à disposition et intégrée à votre prêt unique regroupant tous les autres.

Quels projets pouvez-vous financer ?

Face à un basculement de votre contexte familial (séparation, divorce, un enfant de plus…) ou professionnel (baisse de revenus, retraite), vous souhaitez rationnaliser vos charges.

Vous avez un beau projet : mariage, investissement immobilier, voyage…

Vous devez changer de véhicule.

Des travaux doivent impérativement être faits dans votre maison.

Vous voulez payer les meilleures études à vos enfants, en France ou à l’étranger.

En bref, comment ça marche ?

Concrètement, la technique est assez simple : elle consiste à regrouper en un seul prêt les différents crédits que vous avez contractés. Un organisme financier les rachète et se charge à votre place de rembourser vos différents créanciers. Vous, vous remboursez désormais une mensualité unique, plus faible que le cumul de vos mensualités initiales*, avec un taux fixe.

De cette manière, vous récupérez un reste à vivre plus important. Votre budget retrouve son équilibre et vous pouvez même recommencer à épargner.

Les modalités de ce nouveau prêt unique dépendront des caractéristiques des différents crédits ainsi regroupés. Un analyste se charge de l’étude de vos différents crédits, ainsi que de votre contexte de vie personnel et professionnel, et vous expliquera tout le moment venu.

Au moment de votre demande, si vous souhaitez également financer un nouveau projet, vous pouvez faire une demande de trésorerie. Il ne s’agit pas d’un crédit à la consommation supplémentaire, mais d’une somme d’argent mise à votre disposition.

Chez Partners Finances, leader des spécialistes du rachat de crédit en France depuis plus de 20 ans, un expert analyse votre dossier, vous propose la solution la mieux adaptée à votre situation personnelle et professionnelle, ainsi qu’à vos projets, et vous accompagne tout au long de vos démarches.


Avant de faire une demande, faites une première simulation de rachat de crédit.


Simulation gratuite

A savoir

Les frais de dossier. D’application si vous passez par un organisme bancaire, avec ou sans intermédiaire, ils ne sont demandés qu’une fois le dossier validé. En bref, si votre dossier ne passe pas, vous ne payez pas ces frais.

Ainsi, un prêt entre particuliers ne peut pas faire l’objet d’une demande de frais de dossier, encore moins en amont de l’octroi du prêt. Que ce soit directement de personne à personne, ou en passant par un site, méfiez-vous de ceux qui vous les demanderaient. Dans le cas du prêt entre particuliers, la rémunération du prêteur est uniquement assurée par les intérêts, dont le taux ne peut dépasser le taux d’usure (taux d’intérêts maximal autorisé) fixé par la Banque de France.

Pourquoi simuler un rachat de crédits ?

La prudence face à l’engagement

Est-il nécessaire de le rappeler : le contrat de crédit est un contrat consensuel, il engage chaque partie.

De votre côté, vous vous engagez à rembourser la somme due, établie dans ce contrat. De l’autre, l’organisme financeur, par l’intermédiaire ici d’un spécialiste du rachat de crédit, doit s’assurer que vous soyez bien en mesure de rembourser le montant dû et que celui-ci vous a été présenté clairement.

Sur quels éléments essentiels repose le calcul du montant de votre nouveau crédit ?

pourquoi faire une simulation regroupement de credits

Le capital

C’est la somme exacte que vous empruntez initialement. Dans le cas du rachat de crédits, elle rassemblera les montants des différentes créances regroupées (crédits, dettes…), ainsi que la trésorerie supplémentaire éventuellement demandée.

La durée du prêt

Elle est d’autant plus importante qu’en modulant celle-ci, vous baissez ou augmentez vos mensualités, votre taux d’endettement (qui détermine votre capacité à emprunter, ou non, par la suite), ainsi que le montant total dû, du fait du cumul des intérêts.

Le taux d’intérêt de l’emprunt

Une simulation vous présentera le TAEG (Taux Annuel Effectif Global). Celui-ci comprend le taux d’intérêt nominal (ou taux débiteur), ainsi que tous les frais liés à l’octroi du crédit (frais de dossier, d’assurance, de garantie, d’hypothèque…) rapportés à l’année.

Les frais annexes

Par exemple, les primes d’assurances facultatives.

Le montant total dû

Il comprendra alors la somme du capital et des intérêts, avec les frais, hors assurances facultatives.

A savoir

Parmi vos différents crédits se trouve un prêt immobilier ? Vous pouvez facilement simuler votre tableau d’amortissement grâce à notre outil en ligne. Vous pourrez ainsi, à titre d’exemple, visualiser sur un seul document le calcul de l’amortissement du capital de votre prêt (la part de chaque mensualité consacrée au remboursement du capital et des intérêts jusqu’à l’échéance prévue).

La protection de l’emprunteur

Pourquoi une simulation est-elle aujourd’hui absolument nécessaire ?

Depuis les années 90, plusieurs lois et réformes successives ont été consacrées à la protection des emprunteurs, afin de toujours mieux prévenir le surendettement en France. En ce qui concerne le regroupement de crédits, c’est la « loi Lagarde » qui impose aux organismes de crédits de vérifier la solvabilité des emprunteurs et leur fournir les informations détaillées de cet emprunt.

Pour fournir ces informations détaillées et vous proposer des offres sur-mesure, votre conseiller aura donc également besoin de renseignements précis.

Une simulation est gratuite et sans engagement, et ne constitue pas une demande de crédit. Vous restez donc libre de réaliser cette opération auprès de plusieurs organismes afin de comparer les différentes offres, ainsi que de vérifier le sérieux et la fiabilité de ceux-ci. La demande officielle, quant à elle, est une procédure encadrée par les règlementations évoquées plus haut pour la protection du consommateur.