Actualités
Les actualités
Partners Finances
Actualités > Rachat de credits > Arrêt de maladie et rachat de crédits

Arrêt de maladie et rachat de crédits

Posté le 1 janvier 2017 à 09:00
Entrée d'un centre hospitalier

La perte de revenus consécutive à un arrêt de travail peut déséquilibrer un budget très rapidement c’est pourquoi la maladie, comme le licenciement ou le divorce, font partie des accidents de la vie. Malheureusement, une baisse de revenus peut également rendre difficile la souscription d’un nouveau financement. Dans ces conditions, une opération de rachats de crédits peut permettre à un emprunteur de retrouver un second souffle près la survenance d’un accident de la vie.

Si votre arrêt maladie dure moins de 6 mois, vous ne bénéficierez durant toute cette période que de 50 % de votre salaire. Voir ses revenus amputés de moitié pour une si longue période est non seulement anxiogène, mais peut s’avérer problématique lorsqu’on a plusieurs crédits à rembourser.

Le regroupement de crédits semble donc l’opération financière idéale, vu qu’elle peut faire baisser jusqu’à – 60 % vos mensualités. Encore faut-il qu’il soit possible de le solliciter durant un arrêt maladie.

  • L’arrêt maladie et le rachat de crédit sont légalement compatibles. Rien n’empêche une banque ou un organisme de crédits de vous octroyer un prêt durant cette période.
  • Dans le cas d’un arrêt maladie de courte durée (- de 6 mois), les revenus habituels seront pris en compte.
  • En longue maladie, le rachat de crédits peut s’assortir d’exigences de garanties supplémentaires. En effet, le risque que l’arrêt maladie devienne à terme permanent est plus important.
  • Un rachat de crédits consommation sera plus facile à obtenir durant cette période, vu que celui-ci n’est pas d’office soumis à la souscription d’une assurance emprunteur, contrairement au rachat de crédits immobilier, qui aura dès lors peu de chance d’aboutir.
  • S’il vous est possible d’attendre la fin de votre arrêt maladie pour solliciter un rachat de crédit, votre demande aura plus de chance d’être financée.
  • Si vous ne pouvez attendre, afin de mettre toutes vos chances de votre côté, passez par un courtier en rachat de crédits.

Une demande de rachat de crédits opérée par une personne en arrêt maladie a moins de chances d’aboutir du fait de la prise de risque plus importante pour l’organisme de financement.

Dans ces conditions, sans qu’il ne s’agisse d’une solution miraculeuse, le recours à un organisme de courtage en regroupement de crédits peut être un véritable atout.

En effet, le courtier en rachat de crédits va étudier votre demande et vous accompagner dans la création de votre dossier. Il le propose ensuite à des partenaires bancaires fiables auprès desquels il bénéficie déjà bonne réputation. Il est donc plus a même de vous conseiller sur les démarches à faire et négocier pour vous des conditions réellement adaptées à votre situation. En cas de refus, il pourra vous faire un retour sur les aspects de votre dossier qui auront posé un problème. Il vous sera alors possible de tenter d’optimiser certains points faibles de celui-ci pour réitérer ultérieurement votre demande.

Pour plus d’informations sur les solutions qui peuvent être proposées, faites une simulation en ligne. Celle-ci est gratuite et sans engagement, et un conseiller vous recontacte sous 24h** avec une première réponse de principe.

En outre, vous pouvez aujourd’hui réaliser toutes vos démarches en ligne.

Je simule gratuitement mon rachat de crédits
Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Lancer ma simulation