Actualités
Les actualités
Partners Finances
Actualités > Rachat de credits > Comment obtenir un rachat de crédits pour une situation difficile ?

Comment obtenir un rachat de crédits pour une situation difficile ?

Posté le 20 septembre 2018 à 15:52
rachat credit surendettement

Faire un rachat de crédits permet de réunir tous les crédits en cours pour ne rembourser qu’une seule mensualité grâce à l’octroi d’un nouveau prêt. Le but de l’opération est de faire baisser le montant de la mensualité pour apporter au foyer plus de confort financier. La durée du nouvel emprunt souscrit va se rallonger, mais les difficultés pour payer un trop grand nombre de mensualités disparaissent. De manière générale, le rachat de crédits est accessible à tout profil d’emprunteur, sauf qu’il arrive parfois que celui-ci se trouve dans une situation délicate. Dans ce cas, l’opération est plus difficile, mais elle reste tout de même réalisable.

Dans une certaine mesure, tout emprunteur qui souhaite réaliser un rachat de crédits se trouve dans une situation difficile, qu’il souhaite améliorer. Rassembler tous ces divers crédits (prêt immobilier, crédits à la consommation, crédits renouvelables, prêts personnels, etc.) lui permettra alors de n’avoir à gérer qu’un seul créancier au lieu de plusieurs établissements de crédit, à savoir l’organisme ou la banque qui va procéder au rachat. Surtout, il va pouvoir grâce à un nouveau contrat de crédit mettre en place une mensualité unique plus légère que les précédentes réunies, même si au final le temps de remboursement et le coût total du crédit seront  plus importants.

Lorsqu’un emprunteur envisage de faire un rachat de crédits, l’objectif est de revenir à une situation financière plus saine, mais parfois, son profil d’emprunteur ne répond pas aux critères requis par les banques et les organismes de crédit. Ceux-ci sont en effet très réticents aux emprunteurs qui présentent des risques d’insolvabilité, et rares sont les fois où ils se voient octroyer un nouveau prêt. En règle générale, ceux qui rentrent dans la catégorie de ce type d’emprunteurs sont les personnes qui ne possèdent aucun bien, les fichés FICP et FCC, et tous ceux qui ont eu des rejets de prélèvement au cours des trois derniers mois.

Pour qu’une demande de rachat de crédits difficile ait toutes les chances d’être acceptée, le dossier présenté au courtier ou à l’organisme de crédit devra remplir plusieurs conditions. La première de ces conditions est que l’emprunteur justifie de revenus réguliers. Un deuxième critère important est que malgré ses difficultés financières il n’ait pas déposé un dossier de surendettement à la Banque de France. Si la situation de l’emprunteur est le surendettement car son taux d’endettement est très élevé, mais qu’il n’est pas encore déclaré officiellement, le rachat de crédits est toujours faisable et les créanciers n’auront pas le droit de refuser la reprise des dettes par un organisme de rachat.

Une autre condition importante et qui concerne tout demandeur fiché pour incident de paiement sera la garantie hypothécaire. En effet malgré le fichage au FICP et au FCC, le demandeur propriétaire dispose d’un bon atout car un bien immobilier est une sécurité pour les organismes de crédit. Si le fichage a eu lieu pour cause de baisse de revenus et non due à une mauvaise gestion des finances et une surconsommation, l’organisme de rachat peut valider  la demande car les emprunts ont été faits pour payer des dettes et des charges.

Même si le futur emprunteur n’a pas de main mise sur certaines données le concernant (fichage, non-disposition d’une garantie, etc.) il pourra constituer son dossier de manière à compenser les points négatifs. Par exemple ajouter à celui-ci des documents qui mettent en valeur la qualité de sa demande, prouver qu’il dispose d’une situation professionnelle stable, le cas échéant de revenus supplémentaires, mais aussi de finances saines et sans incidents de paiement. Tous ces éléments réunis permettent de constituer et de présenter à la finalité un dossier complet et attrayant. Lorsque les trois derniers relevés de compte bancaire présentent malgré tout des rejets de prélèvement, il ne faut pas hésiter à les justifier en insistant par exemple leur caractère exceptionnel. Un budget bien maîtrisé prouvera à l’organisme de rachat le sérieux et la motivation du demandeur.

L’aide d’un professionnel est vivement recommandée en cas de profil d’emprunteur dans une situation difficile. Il sera plus à même de mener à terme une demande présentant des désavantages, à travers toutes les différentes étapes. Véritable expert en solutions de financement, il connait parfaitement les acteurs du marché et leurs critères d’octroi. Il saura également détecter les anomalies et les freins dans le dossier qui engendrent les refus systématiques. En effet, un profil d’emprunteur hors-normes nécessite une expertise particulière et une connaissance accrue de tous les paramètres pour la bonne réussite de l’opération financière.

 

ebook guide gratuit réussissez votre rachat de credits

Il arrive que certaines demandes de rachat de crédits pour un demandeur en situation difficile soient refusées. Malgré cela, rien n’empêche de tenter sa chance, d’autant plus que l’étude du dossier par un courtier est totalement gratuite. Celui-ci estimera ou non si le dossier est assez solide pour être recevable, mais ce ne sera pas lui le décisionnaire final, mais bien la banque ou l’établissement de prêt. S’il dispose d’un réseau partenaire étendu et d’une compétence de négociation suffisante, c’est avec un dossier de rachat de crédits difficile qu’il pourra prouver sa valeur.

Les critères d’acceptation varient d’un établissement de rachat de crédits à un autre. C’est pourquoi il est très important de faire jouer la concurrence. Il ne faut pas hésiter à mettre en valeur la solvabilité de l’emprunteur. Par exemple s’il touche des primes, des rentrées d’argent complémentaires (droits d’auteur, héritage, etc.), des perspectives d’évolution dans la carrière professionnelle. 

Lorsque le dossier pour un rachat de crédits difficile n’est pas assez solide l’emprunteur peut se tourner vers la caution hypothécaire familiale. Il s’agit d’une procédure où le membre d’une famille du demandeur de prêt apporte en caution un bien immobilier. Celle-ci peut provenir des parents, mais aussi des grands-parents ou des enfants. Le bien sera mis en hypothèque pour garantir à l’établissement prêteur l’opération de rachat de crédits, et celui-ci sera inscrit au premier rang des créanciers.

La caution hypothécaire familiale est préconisée lorsque malgré un dossier solide le regroupement de prêts est refusé pour ratio hypothécaire. Cela signifie que le montant du prêt demandé n’est pas en accord avec la valeur du bien immobilier proposé en hypothèque. Il s’agit là d’un critère radical lors d’un rachat de crédits, et de manière générale il ne peut pas dépasser les 80%.

En conclusion, lorsqu’une demande de regroupement de crédits n’aboutit pas car la situation est trop difficile, il faut parfois attendre quelques mois et ne pas hésiter à réitérer la demande. Les simulations en ligne sont toujours un bon moyen d’obtenir une idée des différentes possibilités. Ne pas hésiter non plus à s’adresser à plusieurs courtiers en même temps car un deuxième ou troisième avis est toujours bon à prendre. Sachez que les critères des organismes de crédit évoluent en permanence et un refus aujourd’hui peut mener à un accord demain.

 

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Lancer ma simulation