Actualités
Les actualités
Partners Finances

Le rachat de crédits pour une personne seule : quelles solutions ?

Posté le 27 mars 2019 à 17:00
homme assit seul à son bureau devant son ordinateur fait une demande de rachat de crédits

Une personne seule avec un seul salaire dans un foyer ne veut pas dire qu’il est difficile d’assumer ses dépenses quotidiennes et ses charges. Là où ça peut se compliquer, c’est lorsque trop de crédits ont été souscrits. Contrairement aux idées reçues, le rachat de crédits est une opération qui est également adaptée aux personnes vivant seules avec une source de revenus unique. Il s’adresse tout autant aux célibataires, veufs ou divorcés qu’aux couples, en permettant de diminuer la charge mensuelle de remboursement des échéances de crédits. Sous certaines conditions et selon des critères bien précis, la transaction peut être mise en place sans embûches particulières.

Pourquoi un rachat de crédits avec un seul salaire ?

Le rachat de crédits permet de regrouper tous les prêts en cours afin de n’avoir plus qu’une seule mensualité à rembourser tous les mois. Cette solution financière a un coût, mais elle permet de profiter de plusieurs avantages, à commencer par un taux d’intérêt plus bas que ceux des crédits rachetés, mais également une mensualité moins élevée. Cela est principalement rendu possible grâce à une durée de remboursement rallongée, d’où l’augmentation du coût total du nouveau crédit souscrit. Avant de se lancer dans une telle opération lorsque seulement un salaire constitue le revenu mensuel du foyer, il faut vérifier le taux d’endettement. En effet, celui-ci va permettre de considérer s’il est possible ou non de souscrire à un nouveau crédit.

Se retrouver seul peut être le résultat de plusieurs raisons. La première est tout simplement le célibat, lorsque l’âme sœur tarde à être trouvée, il faut bien vivre sa vie et il n’y a aucune raison de se priver et de ne pas souscrire à un ou plusieurs emprunts. Ensuite, les aléas de la vie comme un divorce ou un décès font que là encore, une personne peut se retrouver seule. La situation financière a alors souvent tendance à se dégrader. Tout d’un coup, le foyer est privé d’une source de revenus, surtout lorsque l’un des deux conjoints gagnait mieux sa vie que l’autre. Le surendettement est parfois le résultat d’une situation de problème survenu subitement dans la vie et le regroupement de prêts peut alors être une solution optimale. Il permet de centraliser tous les crédits en un seul, afin de mieux gérer ses finances et apporter plus de confort financier.

Lors d’une procédure de divorce, de nombreuses dépenses sont à prévoir entre les frais de notaire, d’avocat et de tribunal. Les biens en commun sont divisés et parfois l’un des deux conjoints doit payer une soulte à l’autre, qui représente une somme d’argent plus ou moins importante. L’emprunteur qui souhaite faire un rachat de crédits pour réunir d’un côté ses crédits à la consommation (crédits affectés, prêts personnels, crédits renouvelables) peut également y inclure la soulte qu’il doit verser par ordonnance de conciliation à son ex-conjoint. Les conjoints sont, quoiqu’il en soit, tenu de rembourser tous les crédits souscrits pendant le mariage. Une fois divorcé, chacun des époux aura à sa charge tous les frais courants de logement, loyer, électricité, eau, téléphone, assurances, etc. Mais seul. À cela peuvent s’ajouter les mensualités de crédits pas encore remboursés et souvent même une pension alimentaire pour les enfants. Les revenus étant souvent divisés par deux après un divorce, un rachat de crédits peut représenter un plan de financement tout à fait adapté. Il peut intégrer toutes les dettes, crédits et aussi retards d’impôts ou de factures, et même découverts bancaires.

Lorsque malheureusement l’un des deux époux décède, celui qui reste doit prendre en charge le remboursement des dettes. En général, cela ne concerne pas le prêt immobilier qui est automatiquement couvert par l’assurance emprunteur. C’est elle qui gérera le remboursement des mensualités. Restent encore les crédits à la consommation qui ne sont pas toujours couverts par une assurance, celle-ci n’étant que vivement recommandée pour cette catégorie de crédits et non-obligatoire. Même si les noms des deux époux figurent sur le contrat de prêt, l’emprunteur veuf devra continuer à rembourser seul. D’où l’intérêt de faire un rachat de crédits, surtout afin de pouvoir faire face à la réorganisation du budget en manque d’une deuxième source de revenus. Une mensualité unique va pouvoir permettre d’y voir clair dans les finances, surtout lorsque celle-ci est adaptée à la capacité de remboursement.

Le principe du rachat de crédits pour une seule personne

Les problèmes financiers liés aux accidents de la vie, ou tout simplement parce que l’on est célibataire peuvent être réglés par le rachat de crédits. Il s’agit d’une belle opportunité pour rééquilibrer des finances bousculées par des changements. Il va permettre de pouvoir honorer son échéance unique de crédit sans s’engouffrer dans le rouge. Il n’est pas nécessaire d’avoir un co-emprunteur pour faire un rachat de crédits et un seul salaire suffit. L’emprunteur seul va profiter d’un taux unique et d’une mensualité ajustée à sa capacité de remboursement. Le nouveau contrat de prêt devra comme tous les autres contrats de crédit classique, être remboursé en bonne et due forme selon les modalités de remboursement. Il est donc important avant de s’engager à bien déterminer ses capacités et établir les meilleures conditions d’emprunt.

Il va de soi que la situation personnelle et professionnelle sera analysée par un expert. Le montant des crédits en cours, les revenus, les charges, la situation professionnelle, mais aussi les comptes bancaires seront épluchés. Évidemment, cette première étape du rachat de crédits est entièrement confidentielle. La deuxième étape consiste à instruire le dossier de l’emprunteur, en fournissant toutes les pièces administratives justificatives. Lorsque celui-ci sera vérifié et complet, il est envoyé aux établissements financiers pour obtention de l’accord définitif de financement.

Les conditions pour obtenir un tel financement avec un seul salaire reposent principalement sur une situation financière et professionnelle stable. L’alternative du rachat de crédits peut concerner autant les crédits à la consommation que les prêts immobiliers, le plus important sera que l’emprunteur dispose d’un emploi en CDI ou qu’il soit fonctionnaire. De plus, son taux d’endettement tout comme son reste à vivre ne devra pas dépasser une certaine limite. Les organismes financiers qui accordent le financement sont particulièrement attentifs à la situation professionnelle qui doit être pérenne, car le revenu unique du foyer doit permettre de rembourser la future mensualité qui va être mise en place. Selon ces critères, auxquels vont encore s’ajouter des paramètres comme le comportement financier, l’établissement prêteur pourra décider quel type de rachat de crédits accordé, sachant qu’il en existe deux catégories, immobilier ou à la consommation. Toujours selon tous ces éléments réunis, la banque décidera quelles sont les garanties nécessaires pour l’octroi d’un nouveau crédit. Dans le cas d’un rachat de crédits avec hypothécaire, le ratio d’hypothèque tout comme le taux d’endettement sont les critères les plus importants sur lesquels les banques vont se baser.

Quoiqu’il en soit, le demandeur seul peut commencer sa démarche par une simulation en ligne. Gratuite et sans engagement, elle permet de définir très rapidement si le projet est faisable. Il s’agira de remplir un formulaire en renseignant les informations demandées (crédits en cours, revenus et charges) pour obtenir un premier résultat sur la capacité d’emprunt et le montant de la future mensualité.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Abonnez-vous à nos actualités S'abonner maintenant
tag leboncoin