Actualités
Les actualités
Partners Finances
Actualités > Pret professionnel > Est-il possible de faire un rachat de crédits professionnels ?

Est-il possible de faire un rachat de crédits professionnels ?

Posté le 22 décembre 2020 à 08:00
photographe professionnel en repérage en montage

Chef d’entreprise, il n’est pas rare de s’endetter pour lancer son activité : achat du matériel d’un cabinet, de murs pour installer son activité, d’une clientèle ou d’un commerce, par exemple.

La majorité des banques ne financent pas le regroupement de crédits professionnels. Néanmoins, certains organismes de financement proposent des solutions rachat de crédits à destination des professionnels, sous certaines conditions.

Partners Finances, pionnier et leader du marché du rachat de crédits en France et également spécialiste des solutions de prêts professionnels, vous explique dans quels cas précis il peut être possible de faire un rachat de crédits professionnels.

Deux cas de figure se présentent :

  1. Les professions libérales, règlementées ou non, peuvent solliciter un rachat de crédits professionnels (prestations de services de soin, intellectuels ou techniques).
  2. Certains professionnels non-salariés peuvent se voir financer un rachat de crédits personnels sous certaines conditions : les artisans commerçants, les auto-entrepreneurs et les SCI pro.

Que l’on soit en profession salariée ou non et que l’on souhaite regrouper des crédits contractés en son nom propre ou pour son activité professionnelle indépendante, les avantages et inconvénients du regroupement de crédits restent toujours les mêmes.

Un rachat de crédit consiste dans la mise en place d’un prêt, dit de substitution, rassemblant toutes vos créances qu’il s’agisse de crédits à la consommation (crédits affecté, auto, travaux, prêt personnels, crédits renouvelables…), d’emprunts immobiliers, d’un précédent rachat de crédits, de dettes (personnelles ou familiales), auxquels s’ajoutent dans le cas présent des crédits et dettes professionnels.

En effet, il n’est pas rare qu’un ménage, comme une entreprise, accumule les crédits pour financer différents projets. Cette accumulation a pour effet d’accroître le taux d’endettement et ainsi de diminuer le reste à vivre mensuel, jusqu’au moment où il devient compliqué de s’acquitter de ses charges et dépenses essentielles.

L’opération a donc pour objet de rassembler en une seule les différentes mensualités. Un prêt unique, avec un taux et une mensualité unique, vient donc remplacer les précédents.

Son principal avantage tient dans le fait qu’il est possible, en fonction de ses capacités de remboursement et des efforts consentis, de moduler la durée de l’emprunt. Son allongement permet ainsi de baisser le montant de la mensualité unique jusqu’à -60 %.

L’inconvénient de cette opération est son coût global qui se voit augmenté par cet allongement.

Il s’agit donc de choisir la durée idéale pour ce nouveau prêt, afin que la mensualité permette de rendre un véritable équilibre à son budget, tout en n’en augmentant pas inutilement le coût global.

Lorsque l’on sollicite un regroupement de crédits, il est également possible de demander une trésorerie complémentaire pour financer un nouveau projet. Plutôt que de contracter un nième crédit à la consommation qui viendrait de nouveau augmenter le taux d’endettement du ménage, cette trésorerie est octroyée dans le cadre du rachat de crédits et son remboursement intégré à la mensualité unique.

Deux conditions sont posées par les rares organismes acceptant de financer un regroupement de crédits exclusivement professionnels :

  • Le prêt de substitution (comme sa trésorerie complémentaire) devra servir exclusivement à des fins professionnelles.
  • Un bien personnel immobilier devra être mis en garantie (garantie hypothécaire).

Pour une demande de rachat de crédits professionnels, une étude plus approfondie sera consacrée au dossier. Ainsi, outre les justificatifs traditionnels d’identité, de revenus, de crédits, sont également exigés :

  • les 3 derniers comptes de résultats (déclarations n° 2035 ou liasses fiscales)
  • les 3 derniers avis d’imposition.

Un regroupement de crédits étant une opération à long terme, il s’agit en effet de prouver à l’organisme de financement que l’entreprise et/ou l’entrepreneur sera en mesure de s’acquitter de la nouvelle mensualité. C’est notamment la raison pour laquelle 3 années d’ancienneté minimum sont exigées.

Le plus pour votre dossier. Si vous n’empruntez pas seul, le fait que votre co-emprunteur bénéficie d’un statut salarié ou assimilé pérenne (CDI, titularisation dans la Fonction Publique, pension de retraite), ce qui implique des revenus potentiellement plus stables sur le long terme, peut être un véritable plus.

 

Chaque dossier recèle ses propres particularités. C’est pourquoi chez Partners Finances, nos analystes tiennent compte de chaque aspect pour proposer la solution la mieux adaptée à chaque situation.

Si vous souhaitez financer un nouveau projet professionnel, nos partenaires proposent également des solutions de prêts professionnels adaptées à des types d’entreprises variés.

Faites une simulation en ligne. C’est gratuit et sans engagement, et un conseiller vous recontacte sous 24h**.

 

Cet article vous a été intéressé et vous cherchez d'autres informations sur les crédits professionnels ? Vous pouvez également consulter nos autres dossiers consacrés aux entreprises :

Je simule gratuitement mon rachat de crédits
Votre simulation gratuite
Type de projet
Montant du projet
Lancer ma simulation