Actualités
Les actualités
Partners Finances
Actualités > Pret professionnel > Comment une entreprise peut-elle obtenir un crédit bancaire ?

Comment une entreprise peut-elle obtenir un crédit bancaire ?

Posté le 3 septembre 2021 à 08:00
femme entrepreneure à son bureau

Comme une majorité d’entrepreneurs, vous voulez solliciter un crédit bancaire.

Création ou reprise d’entreprise, développement, achat immobilier ou de matériel, les prêts professionnels permettent de financer vos projets.

Qu’est-ce qu’un crédit bancaire pour les entreprises ? Que faut-il faire pour en obtenir un ? Que faire en cas de refus ?

Les experts en solutions de financement pour les entreprises de Partners Finances répondent à vos questions.

 

Pour obtenir une réponse sur la faisabilité de votre projet sous 48h**, faites une simulation en ligne. Elle est gratuite et sans engagement. Nos conseillers vous accompagnent ensuite dans toutes vos démarches.

 

 

Le crédit bancaire pour entreprise désigne différents types de prêts professionnels octroyés par les banques. Il se distingue ainsi du financement participatif qui permet à des particuliers ou entreprises de financer les projets d’autres entreprises.

Le crédit bancaire consiste donc dans l’emprunt d’une somme mise à disposition par une banque pour financer un projet. Il peut s’agir de la création ou dur achat d’une entreprise, de l’acquisition de matériel, d’un fonds de commerce, voire d’un rachat de créances, ou d’un découvert autorisé.

Les formes de crédits sont nombreuses et dépendent donc des besoins et ressources de l’entreprise qui en fait la demande.

 

Bon à savoir. Une banque est également une entreprise. A ce titre, elle a pour objectif de minimiser la prise de risque de son côté tout en assurant la rentabilité de l’opération. Si votre banquier a un devoir de conseil (imposé par la loi), il faudra néanmoins le convaincre de la capacité de votre entreprise à s’acquitter de sa dette. De cette négociation dépendront les caractéristiques de l’offre de prêt, dont le taux, qui vous sera faite si votre demande est acceptée.

 

 

Pour faire votre demande de crédit professionnel, vous pouvez soit solliciter directement votre banque (ou plusieurs), soit passer par un courtier spécialisé en solutions de financement à destination des entreprises.

 

Dans tous les cas, certains documents vous seront demandés :

  • Kbis de votre entreprise,
  • Documents d’identité, justificatifs de domicile, relevés bancaires,
  • Derniers bilans comptables et comptes de résultat en date,

En fonction du type de crédit demandé, de l’ancienneté de votre entreprise, ainsi que des objectifs du financement, d’autres documents vous seront demandés.

Notre conseil. Soyez rigoureux. Cette première étape, très administrative, est cruciale, car sans ces documents votre demande ne sera même pas étudiée.

 

Identifier correctement et précisément les besoins (immobilier, matériel, véhicule…) et ressources de l’entreprise est une nécessité avant toute demande de financement.

A ce stade, il faut également sélectionner les différentes sources de financement complémentaires et alternatives au crédit bancaire (ressources personnelles, investisseurs, prêt d’honneur, financement participatif, aides…), ainsi que les différents types de crédits bancaires adaptés à votre besoin (court, moyen ou long terme ; prêt classique, crédit-bail, affacturage…).

 

Un business plan bien rédigé est une étape essentielle pour votre demande de financement. C’est là que vous présentez les informations qui inspireront confiance ou défiance à l’établissement prêteur.

Pour la rédaction de votre Business Plan, consultez notre dossier détaillé avec des modèles de compte de résultats prévisionnels, plan de trésorerie, calcul du seuil de rentabilité, et plan de financement triennal.

 

 

Les banques vont être prudentes et méticuleuses dans l’étude de votre dossier avant de vous octroyer un crédit professionnel.

 

Un business plan bien présenté est un passage obligé. Vous y présenterez votre produit ou service, votre équipe, et vos projets, ainsi que les aspects financiers en détail. Nous vous recommandons d’être raisonnablement optimiste dans vos projections financières. Si celle-ci semblent exagérées ou ne reposent sur rien de concret, cela pourrait susciter la méfiance des organismes de financement.

Il est également nécessaire de pouvoir résumer tous ces éléments pour les présenter sans jargon à vos futurs investisseurs potentiels. Le business model n’est donc pas à négliger.

 

La banque fait crédit à votre entreprise, certes. Néanmoins, c’est vous qui la représentez. C’est votre expertise, votre savoir-faire et les compétences de votre équipe qui vont permettre à votre activité de prospérer.

Prenez soin de mettre en avant votre expérience dans votre domaine d’activité. Présentez-vous comme un chef d’entreprise fiable et, ainsi, inspirez confiance à l’établissement prêteur.

 

Pour obtenir un crédit bancaire, il vous faut un apport conséquent.

D’abord, il montre la confiance que vous avez-vous-même dans votre projet et votre entreprise. Ensuite, il diminue le risque pour le prêteur.

En fonction des organismes prêteurs, ainsi que du besoin à financer, l’apport attendu pourra aller de 30 % à 50 % du montant nécessaire à sa réalisation.

 

Vous ne disposez pas de l’apport suffisant ? Consultez notre dossier Comment financer un prêt professionnel sans apport ?

 

Ne vous contentez pas d’un organisme de financement. Mettez les banques en concurrence afin de trouver celle qui vous proposera l’offre de prêt la plus intéressante. Ainsi, si votre projet est refusé dans l’une, il pourrait être accepté dans une autre, et obtenir des conditions de meilleures conditions de prêt dans une troisième.

Si vous ne vous sentez pas de faire cette démarche seul, que ce soit pour des raisons de temps ou autre, faites appel à un courtier en prêt professionnel. Vous n’aurez plus qu’un seul interlocuteur qui se chargera de contacter les organismes et négocier pour vous le crédit professionnel le mieux adapté à votre situation et vos projets.

 

 

Ne vous découragez pas. Chaque banque a ses propres critères, en particulier en matière de risques. En effet, la notion de risque pour la banque va dépendre du nombre de contentieux que celle-ci a dû gérer avec d’autres entreprises de votre secteur. Celui-ci peut donc être différent dans un autre établissement prêteur.

Demandez un retour sur le motif du refus. Manquait-il un document ? Votre argumentaire n’était pas suffisamment convaincant ? Votre marge de bénéfice trop faible à leur goût ? Votre projet trop audacieux ? Après tout, ils voient passer de nombreux dossiers. Votre interlocuteur peut vous permettre par ce simple retour à améliorer votre dossier pour une demande dans un autre établissement.

Envisagez d’autres solutions de financement. Si, par exemple, le motif de refus tient à un apport trop faible, vous pouvez tâcher de constituer cet apport via une autre solution de financement : « Love Money », crowdlending, investisseurs, aides de l’Etat… Un financement partagé entre plusieurs acteurs permet une dilution du risque. C’est un argument supplémentaire pour votre nouvelle demande.

Ne travaillez pas seul. Dans ce type de démarches, les conseils des autres professionnels sont essentiels. N’hésitez pas à poser la question à d’autres indépendants de confiance, voire solliciter votre réseau au sein duquel pourrait se trouver un investisseur potentiel. De l’argumentaire au financement, d’autres avant vous ont affronté ces difficultés, les ont surpassées et auront des conseils à prodiguer.

Passez par un organisme de courtage expert en prêt professionnel. Convaincre un établissement prêteur de vous octroyer la somme nécessaire n’est pas toujours chose facile et tout le monde n’a pas un réseau étendu de professionnels de bon conseil. En outre, cette démarche peut s’avérer particulièrement chronophage. A cela s’ajoute la difficulté de choisir le type de crédit le mieux adapté aux besoins et aux ressources de votre entreprise.

Pour toutes ces raisons, se faire aider par des professionnels spécialistes des crédits aux entreprises est un véritable atout.

Les conseillers de Partners Finances peuvent vous accompagner dans vos démarches et négocier pour vous le meilleur crédit professionnel.

Pour bénéficier de leur expertise, faites une simulation en ligne. Elle est gratuite et sans engagement. La faisabilité de votre projet est étudiée sous 48h**.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Montant du projet
Lancer ma simulation