Project Milenial featuring news blogs and tutorials Adjustable Beds – Not Just For The Elderly! How A Dermatologist Can Help With Acne Problems Aromatherapy And Kids Amazingly Simple Skin Care Tips For People With Acne
Actualités
Les actualités
Partners Finances
Actualités > Pret professionnel > Création d'entreprise : les prêts possibles

Création d'entreprise : les prêts possibles

Posté le 19 mars 2021 à 08:00
Femme entrepreneure souriante a son bureau

Vous y réfléchissez depuis longtemps et, aujourd’hui, vous vous sentez prêt : vous allez créer votre entreprise. Vous avez les compétences, de l’expérience et un projet avec un réel potentiel de rentabilité. Vous maîtrisez parfaitement le produit ou le service que vous allez proposer.

Toutefois, qu’il s’agisse de financer un fonds de commerce ou tout matériel indispensable à cette activité, vous allez devoir solliciter un crédit professionnel pour financer le lancement de votre entreprise.

Les sources de financement adressé aux entreprises sont variées. Il faut bien les connaître afin d’adapter au mieux votre demande à chacune et ainsi donner toutes ses chances à votre projet de création d’entreprise.

Les conseillers spécialistes des solutions de crédits aux entreprises de Partners Finances peuvent vous accompagner à chaque étape du processus. Contactez-nous pour toute information.

Pour alimenter votre recherche de solutions, nous vous présentons ici le prêt bancaire et les autres sources de financement possibles pour la création de votre entreprise.

 

Pour financer les investissements nécessaires à la création d’une entreprise, la solution la plus évidente semble être le prêt bancaire.

Or, une banque va toujours chercher à minimiser les risques que représentent les prêts qu’elle octroie. Si l’étude de la solvabilité d’un particulier est une démarche relativement simple, il est plus complexe pour cet investisseur de faire de même pour une entreprise, surtout si celle-ci est en cours de création, encore davantage si elle se place sur un marché nouveau avec un produit ou un service innovant.

Néanmoins, il existe des crédits bancaires à moyen et long terme pouvant financer un fonds de commerce, de l’immobilier professionnel, du matériel de production ou de transport, le matériel informatique et même une part du marketing.

Dans le cas d’une entreprise avec un projet classique, elle pourra financer ces investissements à hauteur de 80 %. Ceci implique de facto un apport de 20 % de la part de l’entrepreneur.

Ces crédits concernent tous les secteurs économiques, ainsi que les entreprises de toute taille et tout statut.

Toutefois, pour les jeunes entreprises innovantes, la prise de risque étant plus importante, l’apport demandé sera donc plus conséquent (de 30 à 50 % du montant nécessaire au financement du projet).

 

Pour préparer au mieux votre dossier, trouver toutes les solutions vous permettant de créer cet apport, et négocier auprès de divers établissements bancaires mis en concurrence, l’accompagnement par un courtier en financement professionnel est primordial.

 

Pour obtenir une étude de faisabilité de votre projet, les conseiller du département prêt professionnel de Partners Finances se tiennent à votre disposition. Faites la simulation, elle est gratuite et sans engagement.

 

 

Pour obtenir un prêt bancaire destiné à financer votre activité, vous allez devoir préparer un projet solide, à la fois inspirant et rassurant du point de vue de l’investisseur.

Il vous faudra donc produire un business plan. Lorsqu’on en est au stade de la création de l’entreprise, il va de soi que ce business plan sera constitué d’hypothèses. Celles-ci se devront d’être à la fois optimistes et réalistes, fondées sur une étude de marché suffisamment approfondie.

Les hypothèses portant notamment sur le besoin en fonds de roulement devront s’appuyer sur un maximum de données concrètes et donc de documents, tels que des devis.

Il est conseillé de solliciter plusieurs organismes bancaires pour une demande de prêts professionnels.

Les taux des crédits aux entreprises peuvent varier considérablement d’un établissement prêteur à l’autre. Ceux-ci tiennent en effet compte du risque que va représenter le financement de votre projet pour la banque. Celui-ci est évalué notamment sur base du nombre de contentieux vécus au sein de l’établissement bancaire avec des entreprises dont vous partagez les caractéristiques (secteur d’activité, type de projet…).

Que ce soit pour préparer votre dossier ou négocier avec les organismes de financement, il est important de s’entourer d’experts qui maîtrisent les attendus des banques.

En passant par un organisme de courtage comme Partners Finances, vous bénéficiez de l’expérience de conseillers spécialisés dans les crédits professionnels.

Votre conseiller en prêt professionnel Partners Finances peut vous aider à

  • sélectionner les types de financements les mieux adaptés à votre projet,
  • préparer un dossier de qualité pour donner plus de chances à votre demande,
  • trouver des sources de financement complémentaires ou alternatives, par exemple si vous avez déjà essuyé un refus,
  • négocier le meilleur taux de crédit pour votre entreprise auprès de plusieurs partenaires bancaires.

 

Pour obtenir une étude de la faisabilité de votre demande de financement, faites une simulation en ligne. Elle est gratuite et sans engagement. Un expert en solutions de crédits aux professionnels vous recontacte sous 48h**.

 

Pour financer la création d’une entreprise, il est toujours recommandé de multiplier les sources de financement. Cela permet de partager les risques ainsi diminués entre les différents investisseurs et de constituer donc l’apport attendu par les banques, sans que vous ayez besoin d’y mettre toutes vos économies. En voici quelques exemples.

 

 

Le prêt d’honneur est une solution de crédit professionnel à moyen terme (2 à 5 ans) à destination des créateurs et repreneurs d’entreprise. C’est une association (donc un organisme extra-bancaire) qui accorde ce prêt sans prise de garantie personnelle. Il est généralement accordé à taux zéro.

Exemple. Le dispositif « Nouvel accompagnement pour la création ou la reprise d’entreprise » (NACRE) consiste en une aide dispensée par un organisme conventionné par l’Etat (par exemple CCI, association…). Elle se divise en 3 phases : l’aide au montage du projet, l’obtention d’un prêt à taux zéro, et un accompagnement au développement.

 

Il s’agit de prêts à la création d’entreprise à des conditions avantageuses ou des garanties pour améliorer votre financement. Ces aides visent à réduire les inégalités femmes-hommes en favorisant la parité dans l’entrepreneuriat.

 

Si vous voulez solliciter un prêt bancaire pour votre création d’entreprise, mais que vous ne disposez pas de l’apport, il existe des solutions de financement alternatives qui peuvent vous permettre de constituer un apport ou de lancer votre entreprise avant de procéder à une demande de prêt bancaire.

 

Certaines entreprises proposent à leur proches, leur réseau, leur famille, de prendre des parts dans l’entreprise pour créer un capital de départ.

 

Pour les jeunes entreprises innovantes à fort potentiel de croissance (startup), il peut souvent s’agir de sociétés de capital-risque qui vont prendre une participation au capital de celles-ci. L’investisseur pourra à terme (généralement en moins de 5 ans) revendre ses titres avec une plus-value, du moins est-ce là l’objectif.

Les startups sont en effet un type d’entreprise dont les banques n’acceptent que rarement de financer les besoins souvent importants au lancement de l’activité.

 

L’incubation de la French Tech allie un financement de 30 000 € à un hébergement dans un accélérateur ou incubateur partenaire durant un an. L’entreprise bénéficie également de l’accompagnement d’un conseiller en financements professionnels de la BPI, ainsi que d’un large réseau.

 

Un business angel est une personne physique qui investit à titre individuel dans le capital d’une entreprise innovante. Il s’agit le plus souvent d’entrepreneurs d’expérience qui pourront par ailleurs proposer leurs conseils et présenter leur réseau à l’entreprise.

 

Deux types de financements participatifs peuvent s’avérer adéquats en fonction du projet : le crowdfunding et le crowdlending.

Le premier consiste en un financement sous forme de don avec contrepartie, le plus souvent un produit. Il est particulièrement utilisé dans les domaines artistiques.

Le crowdlending est un prêt. Des personnes physiques ou des entreprises investissent dans le projet d’une entreprise. La multiplication des investisseurs permet la diminution des risques. La somme collectée via une plateforme spécialisée est alors remboursée selon les modalités d’un contrat de prêt.

Dans les deux cas, le projet de collecte demandera une très bonne préparation et devra être accompagné d’une campagne de communication pour en tirer le meilleur parti.

 

Il existe nombre d’événements et de dispositifs mis en place à un niveau national, régional ou local, à l’initiative du privé, de la French Tech, ou d’organismes pour favoriser l’emploi et l’entrepreneuriat.

Un expert en financement professionnel pourra vous aider à trouver ceux dans lesquels vous êtes éligibles.

 

Pour en savoir plus sur les levées de fonds, vous pouvez consulter nos dossiers dédiés à ce sujet :

 

Cet article vous a utile ? Si vous souhaitez en savoir plus sur la création et le développement d’une entreprise, ainsi que sur les différentes solutions de financements, contactez nos experts en prêts professionnels.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Montant du projet
Lancer ma simulation