Actualités
Les actualités
Partners Finances
Actualités > Pret professionnel > Peut-on renégocier un prêt professionnel ?

Peut-on renégocier un prêt professionnel ?

Posté le 29 octobre 2021 à 08:00
Chef d'entreprise réfléchissant à une renégociation de prêt professionnel.

Pour différentes raisons, il arrive que les revenus d’une entreprise viennent à baisser. Ces périodes peuvent alors être difficiles à traverser, même quand on sait qu’il s’agit là d’un cycle.

Ainsi, la crise sanitaire mondiale et les différentes mesures prises pour l’endiguer ont affecté de nombreux secteurs.

Même en sachant que ce n’est là qu’une période transitoire et qu’il « suffit » d’attendre qu’elle se termine, cette phase est problématique : certaines charges de l’entreprise – en particulier les mensualités de crédits – peuvent alors peser trop lourd.

Pour diminuer ses charges, comme un particulier, un professionnel peut renégocier le prêt souscrit pour son entreprise. Cela lui permet de faire de substantielles économies, ou a minima, de passer le cap d’une période difficile.

 

Les experts en solutions de financement pour les entreprises de Partners Finances vous expliquent pourquoi et comment cette renégociation de crédit professionnel peut être bénéfique à votre entreprise, et vous présentent deux solutions alternatives.

 

 

 

 

Agir sur le taux et la durée, ou demander un report d’échéances, peut permettre de baisser la mensualité de votre crédit professionnel.

A noter. Ces démarches peuvent augmenter le coût total du crédit.

Dans un premier temps, cela va vous permettre de gagner en sérénité en adaptant vos charges aux réalités de votre entreprise.

 

 

Ce n’est pas nouveau, pourtant ce levier est loin d’être toujours activé. Depuis 2010, grâce à la loi Lagarde, vous n’êtes plus contraint de souscrire l’assurance emprunteur auprès de l’organisme qui finance votre prêt.

Pour faire des économies, pensez à comparer le coût, ainsi que les conditions proposées par la banque, avec les offres d’assureurs indépendants.

Pour les mêmes conditions, vous pouvez ainsi faire baisser le coût de votre crédit professionnel en diminuant la mensualité d’assurance.

 

 

 

 

Renégocier votre taux d’emprunt, ainsi que la durée du crédit, peut vous permettre de baisser la mensualité de votre prêt professionnel.

Pour que cette démarche soit intéressante, il faut que le nouveau taux soit au moins inférieur de 2 % au précédent.

 

En ce qui concerne le remboursement, vous pouvez demander un report d’échéances (ce qui rallonge la durée du crédit et en augmente le coût)

  • soit partiel – vous continuez de payer les intérêts mais pas le capital restant dû,
  • soit complet – vous ne payez plus que votre assurance emprunteur, alors que les intérêts et le capital sont reportés.

La deuxième option permet de réduire plus significativement les mensualités temporairement, mais son coût est plus important que celui d’un report partiel.

Vous pouvez également renégocier la durée du crédit. En allongeant cette dernière, vos mensualités sont automatiquement baissées.

Pour renégocier ces éléments de façon pertinentes, il est utile de se faire aider par des experts de ces solutions. Cela représente un gain de temps et une négociation plus efficace.

 

 

Une autre solution peut être de procéder au remboursement anticipé de votre emprunt, notamment à l’aide d’un regroupement de crédits. Cette solution peut néanmoins engendrer des frais.

Les indemnités de remboursement anticipé d’un prêt professionnel sont plafonnées à 3 % du capital restant dû. A celles-ci peuvent s’ajouter certains frais comme la main levée d’hypothèque ou des frais liés à la mise en place de nouvelles garanties, ainsi que les frais de dossiers bancaires.

 

 

  • Un taux bien inférieur à celui du prêt renégocié (au moins 2 %).
  • Il faut que la période de remboursement des intérêts d’emprunt soit encore suffisamment longue.
  • Les frais engendrés ne doivent pas annuler le gain financier.

 

 

 

 

Une alternative à la renégociation peut être trouvée dans le rachat du crédit par un autre organisme.

Le rachat du crédit professionnel fonctionne comme la renégociation, mais c’est un autre établissement bancaire qui finance ici votre prêt. Vous devez de la même manière négocier

  • un taux d’intérêts significativement inférieur,
  • un allongement pertinent de la durée pour baisser la mensualité sans trop augmenter le coût total du crédit,
  • une nouvelle assurance emprunteur (groupe ou individuelle, en fonction de l’option la plus avantageuse après comparaison).

 

 

Pour financer la création de votre entreprise, puis du matériel, voire de l’immobilier, pour son développement, vous avez dû souscrire plusieurs emprunts. L’accumulation des charges que représentent ces crédits est devenue difficile à supporter pour votre entreprise.

Normalement, le regroupement de crédits ne concerne pas les dettes professionnelles. Toutefois, certains organismes permettent d’inclure certaines catégories de prêts ayant servi à financer l’activité de certaines catégories de professionnels.

Si vous avez plusieurs crédits en cours, qu’ils soient professionnels et/ou personnels, le regroupement de crédits peut être envisagé par les artisans, commerçants, professions libérales, gérants de sociétés et SCI.

Cette opération financière vous aide à redonner de l’air à votre fonds de roulement, ainsi qu’à votre budget personnel.

En rassemblant en un seul prêt de substitution vos différentes créances, vous pouvez choisir d’allonger la durée de ce prêt afin de baisser significativement vos mensualités (jusqu’à -60 %*).

Comme pour une renégociation de prêt professionnel, cette démarche engendre des frais. Alors pour qu’elle soit néanmoins pertinente et avantageuse selon vos besoins, il est essentiel de négocier les meilleures conditions de prêts (frais, taux, assurance…).

 

Pour ce faire, passer par des experts en solutions de financement à destination des professionnels peut se révéler un véritable atout.

  • Vous gagnez du temps, car vous n’avez plus qu’un seul interlocuteur qui s’occupe de mettre les établissements prêteurs en concurrence.

 

  • Un conseiller vous accompagne, afin de présenter un dossier complet sous son meilleur jour.

 

  • Il négocie pour vous des conditions d’emprunts plus avantageuses que vous ne pourriez le faire seul. Les courtier et organismes de courtage bénéficient en effet généralement de taux préférentiels, du fait du nombre de dossiers qu’ils présentent aux banques.

 

N’attendez plus, faites la simulation en ligne. Elle est gratuite et sans engagement. La faisabilité de votre projet est ensuite étudiée en 48h**.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Montant du projet
Lancer ma simulation