Actualités
Les actualités
Partners Finances

Crédit immobilier incluant un rachat de crédit à la consommation

Posté le 5 juin 2018 à 17:15
rachat credit et credit immobilier

Lorsqu’une opération de rachat de crédits est envisagée, il est tout à fait possible pour l’emprunteur d’inclure un crédit à la consommation dans un prêt immobilier. Ainsi, il n’y aura qu’une seule mensualité à payer pour l’ensemble de ses emprunts. Un prêt à la consommation est contracté dans la plupart des cas pour l’acquisition d’un bien à la consommation, comme une voiture par exemple ou encore pour la réalisation de travaux, bref lorsqu’il s’agit de disposer d’une somme d’argent parfois conséquente. Plusieurs options sont possibles, il faudra passer soit par un établissement spécialisé, soit par une banque ou encore les deux.

Le regroupement de tous les crédits

Les banques traditionnelles ont une politique très spécifique quant à leurs accords de crédit. Il est souvent bien plus difficile d’obtenir de leur part un rachat de crédits en cours qui est intégré à un emprunt immobilier. Par contre, les établissements spécialisés peuvent eux bien plus facilement concéder que les crédits personnels, les crédits renouvelables ou encore les crédits affectés soient inclus dans un crédit immobilier.

Le principe d’une opération de rachats de crédits est donc de réunir tous les prêts à la consommation et le crédit immobilier en un seul emprunt. En plus de rassembler tous les emprunts qui sont encore en cours de remboursement, il est aussi envisageable de rajouter un fonds en trésorerie pour un nouveau projet. Grâce à ce montage financier, le montant de la mensualité du nouveau crédit peut être réduit de manière plus ou moins importante. La conséquence est que le coût total du crédit est alors plus élevé, en bref, il augmente avec la durée. Concernant le nouveau projet à financer, il  peut parfaitement s’agir d’une somme dédiée à de l’immobilier, que ce soit pour réaliser des travaux dans la maison, mais aussi pour acquérir un logement, maison ou appartement.

Cette option de financement présente l’avantage qu’il n’y a qu’un seul intermédiaire pendant toute la durée de remboursement du crédit mis en place. Celui-ci pourra avoir l’avantage d’une échéance mensuelle adaptée non seulement aux capacités de remboursement de l’emprunteur mais également à une durée qui lui convient. Attention toutefois à l’éligibilité de l’emprunteur tout comme la faisabilité de l’opération car le montant qu’il est possible d’obtenir dans le cadre de l’emprunt immobilier est limité.

La souscription à un crédit immobilier avec rachat de crédit conso

Pour accéder à la propriété, les ménages ont donc la possibilité de faciliter la gestion de leur budget mensuel en souscrivant à un regroupement qui englobe tous leurs crédits conso et un nouveau prêt. Cette démarche est particulièrement intéressante lorsqu’il y a eu auparavant un refus d’un financement pour une acquisition immobilière de la part d’une banque par exemple. Souvent la raison principale d’une réponse négative est le taux d’endettement qui va au-delà de la moyenne autorisée de 33%. La  démarche de rachat permet alors  de financer le projet d’habitation d’un côté et de solder les dettes de l’autre. Il s’agit finalement d’un procédé identique à celui d’un rachat de crédits comprenant également une somme allouée à un nouveau projet, sauf que dans ce cas il sera dans le secteur de l’immobilier.

La viabilité du projet, tout comme l’étude du dossier seront vus à la loupe par des experts qui vérifieront en parallèle l’éligibilité de l’emprunteur. La mensualité unique correspondra alors à une seule dette, et aura l’avantage d’être adaptée aux revenus de l’emprunteur. Son taux sera bien entendu renégocié.

Le prêt immobilier avec regroupement de crédits conso peut aussi s’obtenir d’une autre manière, à savoir une fois que le rachat a été validé. Du coup avec la réduction du montant de la mensualité, le taux d’endettement  du foyer baisse et un nouveau financement est alors envisageable. C’est celui-ci qui va permettre l’achat immobilier (appartement, maison, terrain, travaux d’agrandissement). Attention cependant à la limite du taux d’endettement qui doit être scrupuleusement respectée. Là encore, la santé financière de l’emprunteur va jouer un rôle primordial, elle sera soigneusement étudiée pour la validation et la réalisation du projet. Celle-ci va dépendre du montant total des prêts à la consommation à rembourser et de la somme allouée pour le prêt immobilier une fois tous les crédits rachetés.

Les taux de ces deux opérations conjointes sont en général toujours intéressants. Dans le cas du crédit immobilier il peut être réellement profitable. L’avantage de séparer les deux démarches est de pouvoir s’adresser d’un côté à un spécialiste du rachat de crédits, de l’autre à un expert du crédit immobilier, même elles sont distinctes, donc forcément plus longues dans les délais.

Les obstacles qui peuvent se présenter

L’étude de faisabilité tout comme celle du dossier est prise très au sérieux par l’organisme prêteur qui va accorder le rachat. Dans le cas par exemple d’un crédit à la consommation portant sur un bien de consommation, la banque sera moins indulgente que lorsqu’il s’agit d’une voiture. Pourquoi ? Car dans cette deuxième option, le moyen de locomotion est considéré comme un indispensable, notamment pour la vie active, c’est pourquoi les banques sont plus souples.

Idem pour l’historique du crédit à la consommation racheté, si celui-ci concerne une demande de trésorerie pour solder des dettes, l’organisme prêteur sera plus réticent à donner une réponse favorable à une demande de prêt.

Un autre élément important à prendre en considération est l’âge de l’emprunteur. Même si de nos jours il est possible d’emprunter à tous les âges, les seniors étant d’ailleurs actuellement dans la ligne de mire favorable des établissements financiers, il vaut mieux par exemple disposer d’un capital propre. Faire une demande de rachat d’un crédit à la consommation et en même temps faire un crédit immobilier est plus abordable en répondant à ce critère optimal. Etre un jeune emprunteur actif est toujours un atout supplémentaire.

Etre déjà endetté et emprunter

A partir du moment où il y a crédit immobilier, il y a une règle à laquelle on ne peut déroger, c’est celle du taux d’endettement. Pour éviter au maximum le surendettement elle a été fixée par les banques et les établissements financiers afin de ne pas dépasser le tiers des revenus du foyer. Le reste à vivre est un autre élément important qui va être pris en compte, c’est pourquoi lors du regroupement de tous les prêts à la consommation le montant de la mensualité peut être revu à la baisse.

Il faut savoir que la somme demandée pour le crédit immobilier incluant un rachat de crédit conso peut être amputée, il ne restera alors que la solution d’emprunter moins pour acquérir un bien. Sinon il y a aussi la solution du crédit lissé, c'est-à-dire qu’il y aura toujours une mensualité unique de remboursement pendant toute la durée du prêt. Une partie du remboursement va concerner le crédit immobilier, l’autre le crédit à la consommation. Lorsque ce dernier sera soldé, il ne restera que le crédit principal avec une part plus importante à rembourser.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
tag leboncoin