Actualités
Les actualités
Partners Finances
Actualités > Credit immobilier > Immo : est-ce le bon moment de renégocier son crédit immobilier ?

Immo : est-ce le bon moment de renégocier son crédit immobilier ?

Posté le 25 août 2020 à 08:00
homme tenant une petite maison en carton entre ses mains

Tous les voyants sont au vert depuis le déconfinement en matière de renégociation de crédit immobilier. En effet, selon les derniers chiffres publiés par la Banque de France, il apparaît que le volume de renégociation est en hausse. Avec des taux toujours très attractifs et un marché de l'immobilier dynamique, de belles économies sont à réaliser via cette solution. Pour réussir son opération, différents critères et conditions sont à prendre en considération. Dans cet article, vous trouverez tous les informations pour savoir quand et comment renégocier votre crédit immobilier.

La renégociation de crédit immobilier a eu le vent en poupe auprès des particuliers dès la sortie du confinement ! C’est ce que révèle la dernière analyse de la Banque de France. En effet, le nombre de demandes de renégociations émises affiche une hausse de 47% par rapport à la même période en 2019. En ce qui concerne le premier trimestre 2020, le volume est hausse d’un peu plus de 28%.

Et pour cause ! Face à la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 et notamment le confinement mis en place par le gouvernement pendant deux mois, les Français sont nombreux à s’être intéressé de près à leurs finances. Conséquence ? Beaucoup de particuliers ont réalisé qu’il pouvait être très avantageux de renégocier leur contrat de crédit immobilier. En effet, les taux toujours très attractifs depuis 2018 poursuivent sur cette tendance et sont donc particulièrement favorables à la réalisation d’une renégociation. À titre d’exemple, un taux d'intérêt à 2,45% pour un crédit contracté il y a plus de 4 ans, se renégocie aujourd'hui à 1,20% sur 15 ans, 1,40% sur 20 ans, et à 1,60% sur 25 ans.

D’autre part, la période de confinement a également permis aux particuliers qui envisageaient déjà de faire une demande de renégociation de prendre le temps de réaliser les formalités administratives et de constituer leur dossier.

Actuellement, le succès de cette opération réside principalement dans le fait qu’elle permet aux emprunteurs de faire des économies concrètes. Pour cela, ils ont la possibilité de formuler leur demande selon plusieurs éléments. Ils peuvent choisir de demander une diminution de la durée de remboursement ou une baisse du taux d'intérêt ou encore une réduction de la mensualité ou alors un mélange de ces options.

Concrètement, une renégociation de crédit immobilier consiste, auprès de sa propre banque ou auprès d’un établissement tiers, à revoir les conditions initialement fixées au moment de la signature du contrat. En accord avec son banquier, l'emprunteur pourra ainsi obtenir un recalcul du taux d'intérêt en adéquation avec les valeurs du marché au moment de sa demande. À l’heure actuellement de belles opportunités peuvent se présenter pour les emprunteurs étant dans la première phase de remboursement de leur emprunt.

La renégociation d’un prêt immobilier se présente donc comme une solution parfaite lorsque l’on souhaite mettre de l’ordre dans ses finances personnelles, pour rééquilibrer le budget du ménage suite à un incident de la vie (perte d’emploi, chômage partiel, maladie, etc.) ou encore réaliser un nouveau projet ! Elle permet de dégager un reste à vivre plus confortable pour des ménages ayant subi de plein fouet les conséquences économiques de la crise sanitaire mondiale.

À la différence d’un rachat de crédits, la renégociation ne donne pas lieu à la signature d’un nouveau contrat à proprement parler. Il s’agit uniquement d’un avenant au précédent contrat, établi au moment de la souscription au crédit immobilier en question.

Afin de garantir non seulement la faisabilité mais aussi la rentabilité d’une telle opération plusieurs conditions sont à remplir par les candidats à une renégociation de crédit immobilier. Avant d’effectuer votre demande, voici les différents points à prendre en considération pour s’assurer d’en tirer tous les avantages :

  • Il faudra impérativement que vous soyez dans la première phase de remboursement de votre crédit. Il est communément admis que pour qu’une renégociation soit rentable, l’emprunt doit dater de moins de 5 ans
  • Le capital restant dû doit être au minimum de 70.000 euros au moment de la demande
  • L’écart entre le taux obtenu au moment de la signature de votre contrat d'emprunt immobilier et celui désiré doit être compris entre 0,7% et 1%

D’autre part, il faudra être particulièrement vigilant aux frais qui s’appliquent dans le cadre d’une telle opération. En effet, lors d’une opération de renégociation, vous devrez payer :

  • Des indemnités de remboursement anticipés (IRA) si vous optez pour un rachat de votre crédit immobilier auprès d’une autre banque qui ne peuvent pas dépasser les 3% du capital restant dû et sont limités à 6 mois de taux d'intérêt
  • Des frais d’avenant au contrat initial dans le cadre d’une renégociation auprès de votre propre banque. Ils sont également appelés frais de dossier et leur montant varie d’un établissement à l’autre. Ceux-ci sont négociables mais rarement exonérables
  • Des frais de garantie, lié à votre emprunt immobilier.

Pour se faire une idée précise, il est possible d’utiliser des simulateurs en ligne qui vous donneront un aperçu du taux auquel prétendre et du montant des mensualités. Pour cela, il suffit de remplir quelques informations essentielles comme le montant restant à rembourser, vos revenus et la durée restante. Enfin, pour être accepté, il faudra que le profil de l’emprunteur affiche des revenus stables et une situation financière saine.

Le montage du dossier, une étape essentielle

Pour mettre toutes les chances de votre côté et profiter des bonnes conditions actuelles du marché, vous devrez être attentif à la préparation de votre dossier de demande. L’emprunteur devra ainsi fournir tous les justificatifs nécessaires pour mettre en avant la solidité de son profil mais aussi sa capacité de remboursement. Les banques sont particulièrement vigilantes au taux d’endettement d’un ménage. Celui-ci correspond à la capacité d’un foyer à rembourser chaque mois sa mensualité sans pour autant mettre à mal ses finances personnelles.

Ainsi, il faudra fournir les éléments suivants, uniquement si vous vous adressez à un autre établissement :

  • Une pièce d'identité en cours de validité
  • Une copie du livret de famille
  • Les 3 derniers bulletins de salaire
  • Le dernier avis d'imposition
  • Le contrat de travail
  • Les relevés de comptes bancaires des 3 derniers mois avant la demande
  • Un tableau d'amortissement du crédit concerné
  • Le titre de propriété ou quittance de loyer
  • Le dernier avis de taxe foncière

Faire une demande de renégociation d’un crédit immobilier n’est pas une démarche aisée et le montage du dossier ainsi que l’analyse de rentabilité n’est pas évidente à réaliser pour un emprunteur non initié à la finance. C’est pourquoi, il est parfois judicieux de se tourner vers un courtier comme Partners Finance. En sa qualité d'intermédiaire en opération de banque et en service de paiement (IOBSP) reconnu et certifié par l’ORIAS, organisme régulateur de ce marché, ce courtier possède un large réseau de partenaires. Il saura orienter son client vers l’offre la plus adaptée à ses besoins et à ses moyens. D’autre part, il sera d’une aide précieuse dans le montage du dossier et pourra négocier, au nom de son client les meilleures conditions en faisant jouer la concurrence.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Lancer ma simulation