Actualités
Les actualités
Partners Finances

Regrouper ses crédits : quels crédits peut-on regrouper ?

Posté le 23 juin 2020 à 14:15
maison credit

Un regroupement de prêts peut inclure toutes les catégories de crédits, c’est-à-dire les crédits à la consommation qui englobent les crédits affectés et non-affectés, les prêts personnels et les crédits renouvelables, les prêts immobiliers, mais aussi les leasings ou les crédits-bails, ou encore les découverts bancaires. Dans certains cas, un regroupement de crédits partiel, ou seule une partie des échéances en cours est réunie, est également une bonne option. Quoiqu’il en soit, le rachat de crédits est une bonne manière de revoir la gestion de ses encours de dettes afin de mettre en place un nouveau planning de remboursement adapté à la situation de l’emprunteur.

De nombreux évènements de la vie peuvent entrainer un changement de situation. Qu’il s’agisse d’un renouveau dans sa vie personnelle (divorce, mariage, etc.) ou d’une nouvelle situation professionnelle (perte d’emploi, mutation, nouveau contrat de travail, etc.) ils peuvent être synonymes de difficultés pour s’acquitter de ses dettes. Celles-ci incluent bien évidemment les mensualités des crédits en cours qui peuvent alors étouffer les finances du foyer. Un nouveau projet personnel ou immobilier est également une raison de se tourner vers le regroupement de prêts, qui peut aussi inclure une trésorerie supplémentaire. Particulièrement efficace et simple à souscrire, il a pour but de faire baisser le taux d'endettement du ménage afin de retrouver un reste à vivre mensuel plus important.

Concrètement l’opération se réalise grâce à un montage financier basé sur la situation et la capacité de remboursement de l’emprunteur. L’objectif étant avant tout de remettre de l’ordre dans les finances personnelles et surtout d’alléger la charge de remboursement mensuel de crédits. La banque ou l’organisme financier en charge de l’opération va solder toutes les échéances en cours, tandis que l’emprunteur va souscrire à un contrat d’emprunt unique. Cela signifie qu’il ne remboursera plus qu’une seule échéance par mois, ce qui va lui permettre de mieux gérer son budget et de mieux prévoir et organiser le prélèvement tous les mois sur son compte bancaire.

Faire racheter ses crédits immobiliers et à la consommation présente de nombreux avantages. Premièrement cette procédure permet de réduire le niveau de ses mensualités puisqu’elles sont réunies en une seule. En plus de la diminution de la charge de remboursement mensuelle, le taux d’intérêt peut également baisser, ce qui permet de faire des économies, même si l’augmentation de la durée de remboursement dans la plupart des cas augmente le cout total du crédit. Toutes les autres conditions du nouveau contrat de crédit peuvent être revues, comme par exemple les frais de dossier, les frais d’assurance ou encore de garantie. Le regroupement de crédits immobiliers et consommation s’adresse à tous les emprunteurs, dans certains cas uniquement aux propriétaires car l’opération nécessite une prise d’hypothèque sur un bien immobilier. Il faut quoiqu’il en soit avoir souscrit à minimum deux emprunts pour entamer une telle opération bancaire.

Le regroupement de prêts est proposé en général par des spécialistes du secteur qui sont les intermédiaires en opérations bancaires ou courtiers. Il permet donc de regrouper plusieurs emprunts en un seul grâce à un nouveau financement. Concernant les crédits qu’il est possible d’inclure dans l’opération, ils sont de diverses natures :

  • Les prêts affectés à un service ou un achat précis. Il s’agit de tous les prêts personnels souscrits pour financer un voyage, un mariage, des études, une voiture, une moto, des travaux, un appareil électroménager, un équipement de cuisine, un ordinateur, etc. bref l’ensemble des acquisitions qui ont nécessité la présentation d’un devis ou d’un bon de commande pour obtenir le crédit. 
  • Les crédits non-affectés appelés aussi prêts personnels, qui peuvent être souscrits pour obtenir une somme d’argent sans en justifier l’utilisation. Ce type d’emprunt est souvent utilisé en cas d’aléa de la vie, de problème survenu spontanément comme un divorce, un décès, une maladie, une perte d’emploi, etc. Il permet d’obtenir une somme d’argent plus ou moins rapidement sans avoir à économiser auparavant.
  • Les crédits renouvelables, appelés aussi crédits revolving qui sont des réserves d’argent avec un mode de fonctionnement particulier. Ils financent en général toute sorte d’achats et ne nécessitent pas de justification de la somme empruntée. Reliés de manière générale à une carte de crédit, le crédit renouvelable se renouvelle au fur et à mesure des dépenses. Particulièrement couteux, du fait de taux d’intérêt très élevés, ils permettent de payer en plusieurs fois.
  • Les crédits-bails qui sont tous les leasings ou LOA (utilisés dans le cadre de la location d’une voiture avec option d'achat) mais aussi les crédits auto ou matériel informatique, etc.
  • Les prêts immobiliers qui sont les financements souscrits pour l’achat d’une résidence principale ou secondaire, mais également d’un terrain. Concernant une opération de rachat de crédits hypothécaire, la part immobilière doit représenter 60% minimum de la somme totale empruntée. Ainsi, le taux appliqué pourra être plus bénéfique puisqu’il sera celui du secteur immobilier, actuellement très bas. A noter que les emprunts immobiliers bénéficiant d’un taux zéro ne sont pas intéressants à inclure dans un regroupement de prêts, car ils sont déjà particulièrement avantageux. Lorsque la part immobilière représente moins de 60% de la somme totale des crédits à regrouper on parle alors de rachat de crédits à la consommation.
  • Les découverts bancaires qui sont considérés comme des crédits accordés par la banque à ses clients. Permettant de donner de la souplesse au compte bancaire, ils entrent dans la catégorie des prêts à la consommation avec des taux d’intérêt très variables et peuvent donc faire l’objet d’un rachat de crédits.

En plus de tous ces crédits, le regroupement de prêts permet aussi d’obtenir une somme d’argent en plus du solde de tous les capitaux restants en cours, afin de financer un nouveau projet. Considérée comme une ligne de crédit, cette trésorerie supplémentaire permet à l’emprunteur de ne disposer que d’un seul autre crédit pour faire une opération de rachat. Différentes formules sont donc possibles en incluant un ou plusieurs crédits conso, un ou plusieurs prêts immobiliers, et également d’autres dettes.

ebook guide gratuit réussissez votre rachat de credits

Le regroupement de prêts, même si son nom indique qu’il concerne principalement les emprunts, peut également inclure des dettes diverses. Cela signifie que l’emprunteur va pouvoir retrouver une réelle bouffée d’oxygène dans son budget, et repartir à zéro avec des finances saines. Parmi ces dettes on peut citer :

  • Les dettes fiscales (retard d’impôts de diverse nature, revenus ou charges de copropriété)
  • Les retards de loyer
  • Les dettes familiales, c’est-à-dire prêts souscrits auprès d’un proche ou d’un ami, ou encore les sommes dues à d’autres prêteurs privés
  • Les pensions alimentaires
  • Les dettes d’huissier
  • Les factures impayées (électricité, gaz, eau, etc.)
  • Les prêts employeurs

Il est possible à tout moment de se faire accompagner par un professionnel pour obtenir non seulement de précieux conseils mais une véritable aide pour réaliser l’opération de rachat de crédits du début à la fin. Un partenaire comme Partners Finances c’est l’assurance d’une grande expertise dans toute solution de rachat de crédits même la plus compliquée. Il saura déterminer la faisabilité du projet, évaluer les mensualités futures de remboursement, puis instruire le dossier de la meilleure façon possible et enfin obtenir le financement le plus adapté au profil de son client. Son rôle est de faire jouer la concurrence entre les organismes financiers dont il est partenaire afin de négocier au mieux selon la situation personnelle et professionnelle de l’emprunteur.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Lancer ma simulation