Actualités
Les actualités
Partners Finances

Comment faire pour obtenir un rachat de crédits ?

Posté le 14 février 2019 à 17:30
rachat credit

A force de se tourner vers le crédit pour financer des achats divers et des projets, les dettes se sont accumulées et les mensualités finissent par peser trop lourd sur le budget. De plus, impossible de bien suivre les remboursements car trop d’échéances sont à gérer. La solution ? Une opération de rachat de crédits qui va permettre de réunir tous les prêts en cours. Il ne restera alors qu’un seul crédit à rembourser, pour lequel le taux d’intérêt et les conditions peuvent être revus. La procédure est une réelle opération bancaire qu’il faut organiser et pour laquelle une analyse de la situation d’endettement et des besoins de l’emprunteur est nécessaire. L’établissement prêteur va donc soigneusement étudier tous les paramètres de revenus du ménage, afin de déterminer le montant de la mensualité.

Définir ses besoins et sa capacité d’emprunt

Pour commencer et avant même de faire sa demande, il faut établir un état des lieux de toutes les dettes et tous les crédits en cours de remboursement. Ceci permettra de préparer un dossier clair et complet à déposer le moment voulu, avec une vue d’ensemble sur toutes les échéances mensuelles. Les crédits qui peuvent être rachetés sont les crédits à la consommation de manière générale. Ceux-ci englobent les crédits affectés à un achat (voiture, moto, piscine, cuisine, etc.) ou un projet personnel (travaux, voyage, etc.), mais également les prêts personnels, qui sont des crédits que l’on peut souscrire auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit sans avoir besoin de fournir un justificatif, devis, bon de commande ou facture. D’autre part, cette catégorie de crédits englobe aussi les crédits renouvelables, qui représentent une somme d’argent mise à la disposition de l’emprunteur et qui se renouvelle automatiquement à chaque utilisation. Ce type de crédit présente des taux d’intérêt très élevés, qui tournent autour des 20% en moyenne. Faire un rachat de crédits qui va absorber les crédits renouvelables permet entre autres de faire baisser la mensualité et de bénéficier d’un taux fixe.

Le rachat de crédits peut aussi englober un prêt immobilier, c’est-à-dire un crédit qui est destiné à l’achat d’un bien immobilier, ou encore à sa construction. Les conditions d’un regroupement de prêts incluant un crédit immobilier sont identiques au rachat de crédits à la consommation, mais il faut pour cela que la part de l’immobilier soit minoritaire. Si elle dépasse les 60% de la somme empruntée, elle devient majoritaire et dans ce cas le rachat sera considéré comme immobilier, avec des conditions et un taux d’intérêt spécifiques. D’autres dettes peuvent être inclus dans le rachat, on parle de retards de paiement de certaines factures (impôts, électricité, assurances, charges diverses, etc.) ou encore de dettes contractées à titre personnelle auprès d’un membre de la famille ou d’un ami proche par exemple.

Ensuite, pour définir sa capacité d’emprunt, il faudra établir la liste complète des revenus (salaire, pension de retraite, allocations familiales, de logement, revenus fonciers, locatifs, rentes, pensions alimentaires, etc.) et des dépenses du foyer (loyer, factures, assurances, loisirs, impôts sur le revenu, taxe d’habitation ou foncière, etc.). Cette action va permettre de définir précisément quelle est la somme mensuelle qui pourra être attribuée au remboursement d’une mensualité de crédit. En établissant ce budget, cela permettra de définir le taux d’endettement du foyer. Etabli par les banques et les établissements de crédit à 33% maximum pour l’octroi d’un prêt, il peut cependant varier selon la situation et les garanties apportées par l’emprunteur.

Enfin, il est possible d’intégrer dans l’opération de rachat de crédits une somme d’argent supplémentaire dédiée au financement d’un nouveau projet. Il s’agit pour l’emprunteur de profiter de l’opération bancaire de rachat pour réaliser un nouvel achat qui sera ajouté au nouveau crédit. Une bonne manière finalement de ne pas refaire un nouvel emprunt mais d’intégrer cette acquisition dans le montage financier tout en respectant les conditions d’endettement.

Conseils pour obtenir un rachat de crédits

Se décider à faire un rachat de crédits est une décision raisonnable pour remettre de l’ordre dans ses finances, à condition de bien se préparer. Pour mettre toutes les chances de son côté, il faut respecter certaines règles dont la première est la remise d’un dossier complet et le plus solide possible. Cela va surtout permettre à la demande d’être traitée dans les meilleurs délais. Ensuite, il faut veiller à avoir une situation stable, car les banques sont très sensibles aux clients qui ont une situation professionnelle régulière et sans embûches. Cela ne signifie pas forcément qu’il faille être salarié en CDI, même si cela est un atout. Des revenus réguliers, un emploi depuis plusieurs mois en CDD, une retraite, et même une profession libérale sont tout à fait acceptés. L’important est de pouvoir prouver la durabilité de ses revenus et donc sa capacité de remboursement.

En parallèle, la banque qui va accorder le nouveau crédit dans le cadre du rachat va également être très regardante sur la façon de gérer son argent. L’emprunteur a d’ailleurs l’obligation de joindre à son dossier les derniers relevés de tous les comptes bancaires, c’est pourquoi en cas d’incidents de paiement et de rejets de prélèvement, il vaut mieux attendre un peu avant de déposer une demande de regroupement de prêts. Avoir des économies (livret d’épargne, plan d’épargne logement, compte titres, etc.) est toujours bien vu par les banques. La fréquence des dépenses est également observée car un emprunteur qui dépense trop et a souvent des découverts bancaires ne rassure pas les établissements financiers. Enfin, le taux d’endettement doit être raisonnable, adapté au profil de l’emprunteur et surtout répondre aux critères internes de l’organisme financier. Dans un deuxième temps, il va évaluer la capacité de remboursement de l’emprunteur. Pour cela il fera le calcul exact de la somme à emprunter en additionnant les capitaux restants dus de tous les prêts, les dettes à inclure dans l’opération, le montant des pénalités de remboursement anticipé, les frais liés au nouveau contrat de crédit (assurance, frais de dossier et de garantie). Il proposera ensuite la solution la plus optimale avec la mensualité et la durée les plus adaptées.

Lorsque l’emprunteur est propriétaire de son logement ou d’un autre bien immobilier (résidence secondaire, logement d’investissement, etc.), il est plus simple d’obtenir un rachat de crédits à la consommation. Contrairement au rachat de crédit immobilier les établissements financiers ne vont pas exiger de garantie hypothécaire et les délais d’octroi seront donc raccourcis. La constitution du dossier quant à elle est une étape qui peut prendre du temps, car il faudra rassembler toutes les pièces justificatives demandées.

Bien choisir son intermédiaire en rachat de crédits est primordial car c’est lui qui prendra en charge toutes les démarches administratives, allant de la constitution du dossier jusqu’au déblocage des fonds. Il pourra proposer plusieurs offres à l’emprunteur grâce à son réseau de partenaires bancaires. Il est également à même de maximiser toutes les chances de recevabilité d’une demande par sa grande expertise et sa connaissance approfondie du marché. Avec lui, les délais seront plus courts et il sera un véritable guide pour le choix de la bonne mensualité et durée de remboursement en fonction du profil et de la situation de l’emprunteur. Il saura pointer les critères importants comme le coût total du crédit, et guider l’emprunteur dans son choix.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Abonnez-vous à nos actualités S'abonner maintenant
tag leboncoin