Actualités
Les actualités
Partners Finances
Actualités > Rachat de credits > Refus de rachat de crédit : que faire ?

Refus de rachat de crédit : que faire ?

Posté le 19 janvier 2021 à 08:00
Retraité prenant un café et heureux d'apprendre que sa demande de rachat de crédits a été acceptée.

Vous avez récemment vécu une baisse de revenus et, avec l’accumulation de crédits divers, votre budget est devenu difficile à gérer. Le rachat de crédits semble donc être le meilleur moyen de remettre vos finances à flot. Malheureusement, après avoir déposé votre demande auprès de votre banque, votre conseiller habituel vous annonce que votre demande de rachat de crédits a été refusée.

Quelles sont les raisons de ce refus ? Comment améliorer votre dossier pour lui donner une autre chance ? Qui contacter ?

Partners Finances est spécialiste du rachat de crédits depuis 1996 et leader du marché en France. Avec près de 5 millions de dossiers traités, nos experts vous donnent leurs conseils en cas de refus de regroupement de crédits.

 

Le regroupement de crédits est une solution particulièrement flexible qui peut s’adapter à de nombreux profils. Néanmoins, certaines conditions posées par les établissements bancaires doivent être respectées si vous souhaitez voir votre dossier financé.

 

Quel que soit l’organisme auprès duquel vous avez essuyé un refus, demandez à en connaître les raisons. En fonction des réponses, vous pourrez soit tenter de régler le problème, apporter des garanties supplémentaires, ou vous tourner vers un autre organisme aux critères de sélection mieux adaptés à votre situation (âge, situation professionnelle, type de crédits…).

 

  • Un dossier incomplet.
    Cela semble évident, mais il faut le rappeler : une simple pièce manquante au dossier peut bloquer votre financement.

  • Un fichage à la Banque de France (FICP, FCC).
    Ce sera le cas dans une majorité d’établissement bancaires, a fortiori si vous n’êtes pas propriétaire. En effet, ceux-ci ont l’obligation légale de s’assurer de la solvabilité de l’emprunteur, afin de le protéger du surendettement.

  • Un dossier en cours auprès de la commission de surendettement de la Banque de France.

  • Un taux d’endettement trop élevé avec des revenus insuffisants.

  • Un contentieux avec l’organisme prêteur.

  • Être sans emploi et sans co-emprunteur.

  • Présenter des revenus instables (CDD courts, interim) sans co-emprunteur.

  • Avoir déjà réalisé un regroupement de crédits dans les 12 mois précédents.

  • Présenter des comportements mettant en péril la gestion de vos finances (achats compulsifs, multiplication des crédits renouvelables, jeux d’argent et dettes de jeux…).

  • Être auto-entrepreneur avec des revenus faibles et instables.

 

La bonne nouvelle. Si vous n’avez pas obtenu le rachat de crédits sollicité, aucun frais de dossier ne peuvent être facturés pour votre demande et l’étude de celle-ci. Il vous est donc possible de réitérer la demande auprès d’un autre organisme.

Toutefois, avant de faire cela, il vaut mieux demander à connaître les motifs du refus et voir s’il est possible d’améliorer votre dossier avant de refaire une demande.

Donnons ensemble plus de chances à votre demande !

 

Avant de réitérer votre demande, il sera intéressant de tenter de mettre en place certaines astuces afin de rassurer l’établissement prêteur sur votre volonté et votre capacité à vous acquitter de vos mensualités.

Le rachat de crédits est une opération intéressante, dans la mesure où elle permet de baisser ses mensualités et donc son taux d’endettement. Toutefois, cette opération s’inscrit dans le long terme. Les organismes de prêts demandent donc des garanties pour compenser les risques.

Notre premier conseil sera donc d’assainir vos finances. Faites le tour de vos dépenses et tâchez d’éliminer ou réduire toutes celles qui ne sont pas indispensables.

Pour trouver des astuces qui peuvent vous permettre de présenter votre demande sous un meilleur jour, consultez notre dossier Comment reprendre le contrôle de son budget face à une situation financière difficile ? Vous y trouverez de nombreux conseils.


Néanmoins, si votre situation financière ou professionnelle ne vous permet pas de sortir du rouge aussi simplement, trois solutions se présentent à vous :

  • passer par un comparateur de crédits pour déposer votre demande auprès d’un plus grand nombre d’établissements prêteurs fiables,
  • recourir au rachat de crédits entre particuliers,
  • déposer un dossier de surendettement auprès de la Banque de France.

Leur efficacité potentielle dépend néanmoins de votre situation particulière et ne peut donc être pronostiquée à ce stade.

 

Si votre dossier a été refusé alors qu’il ne présente aucun des critères directement excluants présentés ci-dessus, n’hésitez pas à déposer votre demande auprès d’un organisme de courtage comme Partners Finances.


Pourquoi ?

  1. Les organismes de financement filtrent les profils sur la base de critères qui sont susceptibles d'évoluer en fonction de la conjoncture économique, ainsi que du nombre de demandes déposées à la banque.

  2. Les établissements prêteurs ont des critères qui leur sont propres.
    Si votre dossier est refusé par le premier organisme, il ne le sera pas nécessairement par un autre. L’idéal reste néanmoins de connaître ces critères par avance afin de ne pas perdre son temps et son énergie dans des demandes qui n’auront aucune chance d’aboutir.
    Un organisme de courtage comme Partners Finances bénéficie d’un important réseau de partenaires bancaires de confiance. Comme nous travaillons ensemble depuis de nombreuses années, nos conseillers peuvent rapidement voir auprès de quel établissement votre dossier aura plus de chances d’aboutir.

Réitérer votre demande en passant par un organisme de courtage vous permet donc de toucher un plus grand nombre d’organismes de financement, sélectionnés en fonction de votre profil, et ainsi d’augmenter les chances de votre demande, qui n’était peut-être simplement pas arrivée au bon moment ou au bon endroit.

Pour obtenir une réponse de principe sous 24h**, faites une simulation en ligne !

Elle est gratuite et sans engagement.


Bon à
savoir. En acceptant la transmission de vos informations à notre partenaire, le comparateur de crédits Devissima, vous donnez à votre dossier des chances supplémentaires, car il touchera un plus grand nombre encore d’organismes de financement.

 

Si aucune des solutions présentées ci-dessus n’a permis à votre dossier d’aboutir et que votre situation financière est devenue inextricable, il vous est possible de déposer un dossier de surendettement auprès de la Banque de France.

Cet organisme est destiné à vous apporter son aide. En fonction de votre situation, vous pourriez être dirigé vers un plan conventionnel de redressement (si vos dettes sont remboursables) ou un rétablissement personnel (si votre dossier est recevable, mais vos dettes non remboursables).

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre dossier consacré au surendettement.

Je simule gratuitement mon rachat de crédits
Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Lancer ma simulation