Project Milenial featuring news blogs and tutorials Adjustable Beds – Not Just For The Elderly! How A Dermatologist Can Help With Acne Problems Aromatherapy And Kids Amazingly Simple Skin Care Tips For People With Acne
Actualités
Les actualités
Partners Finances
Actualités > Rachat de credit > Quels revenus sont pris en compte pour un rachat de crédits ?

Quels revenus sont pris en compte pour un rachat de crédits ?

Posté le 21 septembre 2021 à 08:00
couple faisant le calcul de sa capacité d'emprunt sur un ordinateur portable dans la cuisine

Vous avez deux crédits ou plus en cours de remboursement et votre budget est trop serré ? Votre taux d’endettement est trop élevé pour financer un nouveau projet ?

Dans ce cas, le regroupement de crédits est une opération financière qui peut s’avérer pertinente et efficace.

Celui-ci consiste en un prêt de substitution rassemblant vos différentes créances en une seule et dont la durée peut être modulée pour faire baisser votre nouvelle mensualité unique jusqu’à -60 %*.

Comme il s’agit néanmoins d’un prêt, même s’il vient en remplacement et non en plus des crédits existants, vos revenus seront étudiés par l’organisme prêteur qui doit s’assurer de votre capacité à vous acquitter de vos mensualités sur le long terme.

Partners Finances, organisme de courtage pionnier et leader du marché du rachat de crédits en France, fait le point avec vous sur les différents types de revenus qui sont pris en compte ou exclus lors d’une demande de regroupement de crédits.

 

 

L’avantage principal du regroupement de crédits repose sur la possibilité qu’il offre de baisser ses mensualités jusqu’à -60 %* en étalant la période de remboursement de différentes créances rassemblées en un seul prêt de substitution.

La durée maximale (sous conditions de garanties) pour un rachat de crédits consommation est de 15 ans, mais elle peut monter jusqu’à 35 ans pour un rachat de crédits immobilier.

L’objectif de l’organisme prêteur étant de minimiser les risques de défaillance de l’emprunteur, il vous sera demandé de montrer votre capacité à vous acquitter de vos mensualités sur une longue période.

Les éléments pris en compte vont servir à évaluer votre capacité de remboursement sur le long terme : ces rentrées financières doivent donc nécessairement être pérennes.

Ainsi, les primes exceptionnelles, les pourboires, les défraiements pour des déplacements, les prestations de services ponctuelles… ne sont pas pris en compte, pas plus que les allocations de retour à l’emploi, ni les indemnités en cas d’arrêt maladie.

Bon à savoir. Dans cette situation, tout espoir n’est pas perdu, mais il faut alors avoir un co-emprunteur avec des revenus fixes et/ou de solides garanties à présenter.

 

 

 

Un salaire fixe assuré par un CDI, en particulier si vous bénéficiez d’un poste stable depuis un certain temps, est l’une des meilleures situations.

Si vous êtes en CDI mais toujours en période d’essai, il vaut mieux attendre la fin de celle-ci avant de tenter tout emprunt. En effet, tant que cette période d’essai n’est pas validée, elle correspond du point de vue des banques à un CDD.

Si vous bénéficiez de primes de rendement ou d’intéressement, ou encore d’une commission proportionnelle aux résultats, celles-ci seront prises en compte à condition que vous puissiez en prouver la régularité.

Par exemple, si vous êtes commercial et bénéficiez de primes, celles-ci ne pourront être incluses au calcul que si vous avez une certaine ancienneté et montrez la régularité de vos primes. Un commercial en début de carrière ne pourra donc pas les faire valoir.

Un 13e mois (ou plus) fait partie intégrante de votre salaire. Contrairement à une prime exceptionnelle, il est donc bien pris en compte.

 

Pour les organismes financiers, un statut de fonctionnaire ou assimilé est un premier gage de sécurité. Il garantit un emploi potentiellement plus stable que dans une structure privée et de ce fait un revenu assuré.

Sans que cela suffise à l’octroi d’un crédit, ce premier point permet déjà de rassurer le futur organisme de prêt.

Par exemple, la situation patrimoniale du fonctionnaire qu’il soit locataire ou même hébergé à titre gracieux ne sera pas excluante à elle seule, car il existe d’autres garanties que la possession d’un bien immobilier.

 

Commerçant ou profession libérale, les travailleurs non-salariés (TNS) sont également éligibles au regroupement de crédits s’ils sont en mesure de présenter des revenus réguliers. Plutôt que des fiches de paie, ce seront les bilans des 3 dernières années qui seront demandés à côté des relevés bancaires.

Toutefois, si le secteur d’activité présente des risques ou n’est pas porteur, ou encore si les rentrées ne sont pas régulières, un travailleur indépendant n’aura que peu de chance d’obtenir le regroupement de crédit souhaité.

 

 

A noter. Toutefois, travailleur indépendant ou en CDD, la présence d’un co-emprunteur et la possibilité de mettre un bien immobilier en garantie peut vous aider à obtenir quand même le rachat de crédits. Tout dépendra alors des autres aspects de votre profil, ainsi que du type et montant des dettes à racheter.

 

 

ebook guide gratuit réussissez votre rachat de credits

 

Il est tout à fait possible pour un retraité de faire un rachat de crédits.

La pension de retraite présente cet avantage d’être un revenu fixe et stable, car non soumis aux aléas des crises du secteur privé.

Si vous êtes à la retraite, les éléments qui feront pencher la balance seront votre âge, le type et montant de vos crédits à racheter, ainsi que le montant de votre retraite qui doit néanmoins être suffisante pour vous acquitter de la mensualité.

 

Les APL ne sont retenues que dans le cadre d’un prêt d’accession sociale, donc pas pour un regroupement de crédits.

En revanche, les autres allocations peuvent être comptabilisées si elles sont appelées à durer toute la période de remboursement du crédit.

Aux bénéficiaires d’allocation adulte handicapé, comme aux retraités, il sera demandé de souscrire une assurance emprunteur spécifique. Or, le coût de celle-ci peut s’avérer très élevé et impacter lourdement la capacité de remboursement.

 

Comme dans le cas des allocations mentionnées ci-dessus, une pension alimentaire ne peut être intégrée au calcul qu’à la condition de durer la majeure partie de la période de remboursement du prêt de substitution.

 

 

 

Vous touchez des revenus locatifs ? Ceux-ci peuvent être intégrés au calcul, mais ne le sont jamais à 100 %.

En effet en tant que propriétaire, vous recevez les loyers, mais vous avez également des charges et une responsabilité d’entretien du lieu. En outre, vous ne pouvez écarter un risque de vacation du bien.

Ainsi, c’est environ 60 à 70 % du montant du loyer qui pourra être inclus dans le calcul de votre capacité de remboursement.

 

 

Comme pour tout type d’emprunt, dans le cadre d’un regroupement de crédits, la banque doit procéder à une étude de solvabilité, toutefois adaptée aux circonstances de cette opération.

L’objectif d’un rachat de crédits est dans une majorité de cas de rassembler ses créances en un seul prêt de substitution avec une mensualité baissée autant qu’il est pertinent de le faire. Par conséquent, l’étude de solvabilité tient compte de votre taux d’endettement élevé au moment du rachat de crédits.

Il s’agit donc

  • d’évaluer le montant des créances qui peuvent être incluses dans le regroupement de crédits,
  • d’estimer vos revenus mensuels stables et pérennes,
  • d’évaluer l’allongement nécessaire du crédit pour obtenir une mensualité adaptée à vos revenus.

Votre profil emprunteur est également étudié au travers de vos relevés de comptes. Il s’agit de montrer votre volonté de vous acquitter en priorité de vos dettes.

Votre patrimoine, immobilier et/ou financier, est également pris en compte car celui-ci pourrait servir de garantie au prêt (garantie hypothécaire ou nantissement).

 

Pour négocier avec les organismes prêteurs, être accompagné d’un conseiller spécialisé en rachat de crédits est un véritable atout. Il étudie votre dossier en amont, veille avec vous à sa bonne constitution, et peut négocier la meilleure offre de prêt.

C’est ce que font les conseillers de Partners Finances, organisme de courtage spécialisé dans le regroupement de crédits depuis 1996.

Pour obtenir une réponse de principe sous 24h** sur la faisabilité d’un rachat de crédits dans votre situation particulière, faites la simulation en ligne.

Elle est rapide, gratuite et sans engagement.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Lancer ma simulation