Actualités
Les actualités
Partners Finances
Actualités > Rachat de credits consommation > Budgets serrés : comment bien choisir sa banque en ligne ?

Budgets serrés : comment bien choisir sa banque en ligne ?

Posté le 25 septembre 2020 à 10:40
Jeune homme consultant son compte en ligne sur son smartphone

Comme tout autre, le secteur bancaire évolue. Dans le cas présent, la manifestation la plus claire de cette évolution est sans doute la multiplication des banques en ligne, voire 100 % mobile. Le principal atout se trouve dans une réduction des frais de tenue de compte. En effet, s’il n’y a pas d’agence physique à entretenir, la diminution des coûts peut bénéficier au titulaire du compte devenu moins coûteux. On pourrait craindre que la perte du contact humain direct soit un problème ou un frein, mais leurs services clients s’avèrent réactifs et offrent des horaires plus étendus qui facilitent en réalité cette prise de contact, même virtuelle. En outre, grâce aux applications mobiles, il est possible de réaliser nombre d’opérations soi-même sans plus attendre la réaction de son conseiller, comme pour modifier un plafond de carte bleue ou faire opposition à celle-ci en cas de perte. Les notifications en temps réel aident également à mieux gérer son budget.

Néanmoins, entre des frais supplémentaires dans le cas de certains usages et l’augmentation discrète des tarifs, il est nécessaire de choisir une banque en ligne aussi précautionneusement qu’on l’aurait fait pour ouvrir un compte dans une banque classique.

Quels services correspondent le mieux à votre usage ? Quels sont les frais ? Comment bien choisir sa banque en ligne ? Partners Finances vous donne des pistes.

La première étape pour faire votre choix consiste dans l’identification de vos besoins et usages quotidiens.

  • Combien de transactions opérez-vous par mois ?
  • Souhaitez-vous pouvoir faire un retrait ou un paiement à l’étranger (en ou hors zone SEPA) ?
  • Voulez-vous joindre plusieurs comptes ou en gérer un seul ?
  • Souhaitez-vous bénéficier de produits proposés par des banques classiques (solutions d’épargnes ou de crédits) ?
  • Avez-vous besoin d’un chéquier ?
  • Souhaitez-vous pouvoir faire un dépôt de chèque ou de liquide sur ce compte ?
  • Souhaitez-vous bénéficier du découvert autorisé ?
  • Aurez-vous besoin d’une seule ou de deux cartes bancaires ?
  • Voulez-vous une carte bancaire classique ou haut de gamme ?
  • Souhaitez-vous être assisté dans le changement de vos domiciliations bancaires ?
  • Consulterez-vous l’état de vos finances uniquement sur votre smartphone ou préférez-vous utiliser votre ordinateur ou une tablette ?
  • Voulez-vous bénéficier d’une offre de bienvenue ?

Pour faire votre choix, l’idéal sera de recourir à un comparatif en ligne. En effet, il vous faudra comparer les tarifs et offres de bienvenue, les services proposés en fonction de vos besoins, les types de cartes bancaires proposées, les frais engendrés par certains types de transactions, les solutions de crédits et de placements, ainsi que les assurances proposées.

Tout d’abord, on veillera à distinguer trois types de banques en ligne :

  • Les banques 100 % mobile, comme N 26, Revolut ou Orange Bank, émergentes, attractives, mais aux services limités.
  • Les agences en lignes des banques classiques. Vous ouvrez votre compte dans une banque classique, mais le gérez vous-même depuis votre ordinateur ou votre smartphone.
  • Les nouvelles banques en ligne, qu’il s’agisse de filiales des banques classiques ou de néobanques.

De la catégorie choisie dépendra une partie des services qui pourront vous être proposés. De ces services et de vos usages dépendront les frais qui vous seront facturés. Prenons quelques exemples.

Auprès de N26, banque 100 % mobile, il ne vous sera pas possible de déposer des chèques et du liquide sur votre compte. En revanche, celle-ci propose l’ouverture du compte sans frais, sans condition de revenus ou de dépôt, autorisée aux personnes en situation d’interdit bancaire. Avec une carte Visa classique, dès une opération par mois, toutes vos opérations sont gratuites sans commission bancaire. Cette nouvelle banque d’origine allemande bénéficie d’une licence bancaire européenne et assure la protection de vos dépôts jusqu’à 100 000 €.

A l’inverse, chez Hello bank !, filiale du groupe BNP Paribas, il vous sera possible de déposer vos chèques ou votre liquide dans une agence de la maison mère. Pour autant, cette banque reste gratuite, puisque l’obtention d’une carte bancaire, les retraits en distributeurs, les interventions… restent sans frais. Toutefois, pour accéder à cette gratuité, il vous faudra justifier d’un revenu mensuel de 1 000 € minimum par mois.

Comme Hello bank !, certaines banques en ligne ont des conditions d’éligibilité. La plupart d’entre elles conditionne l’ouverture d’un compte à des revenus ou un dépôt minimum.

Fortuneo, par exemple, est ainsi reconnue comme l’une des meilleures banques en ligne haut de gamme. L’obtention de la Mastercard est gratuite, mais conditionnée à des revenus minimum de 1 200 € par mois ou un dépôt d’épargne de 5 000 €. En outre, il vous faudra réaliser au moins une opération par mois, sans quoi la tenue de compte vous sera facturée 3 € par mois.

Monabanq, quant à elle, est une banque sans condition. Exception faites de personnes en situation d’interdit bancaire (qui pourront se tourner vers N26), chacun peut y ouvrir un compte. Toutefois, la tenue de celui-ci ne sera pas gratuite, même si les tarifs des banques en ligne restent globalement inférieurs à ceux des banques classiques. Ainsi la tenue du compte et l’obtention d’une carte bancaire vous coûteront 24 € par an, soit 2 € par mois.

Au niveau des frais, il faudra en priorité prendre garde aux conditions d’utilisation minimale de la carte bancaire. Ainsi une carte bancaire a priori gratuite, deviendra payante si vous ne faites pas un minimum d’opérations dans le mois.

Comme N26 et Hello bank !, Boursorama vous permet d’ouvrir un compte gratuitement et sans condition de revenus (Offre Welcome), mais la gratuité de la tenue de compte est soumise à cette condition d’une opération par mois. Si ce n’est pas le cas, celle-ci vous sera facturée 5 € par mois.

En revanche, chez ING, l’ouverture d’un compte avec l’Offre Essentielle n’est pas soumise à des conditions de revenus, ni à un minimum d’opération. L’Offre Intégrale, quant à elle, permet une tenue de compte soit gratuite avec une condition de revenus (1 200 € par mois), soit sans condition, mais facturée 10 € par mois. Ce tarif, s’il est évitable grâce à l’Offre Essentielle ou les conditions de revenus, est supérieur aux autres banques en ligne.

ebook guide gratuit réussissez votre rachat de credits

Le choix d’une banque en ligne, qu’il s’agisse d’une 100 % mobile, d’une filiale en ligne d’une banque classique, ou d’une néobanque, dépendra avant tout de votre situation financière.

Si vous êtes fiché à la Banque de France et exclu bancaire, il faudra vous tourner vers des néobanques telles que Anytime, N26 (la plus recommandée), ou le compte Nickel. Néanmoins, méfiez-vous des frais que votre usage du compte peut engendrer et vérifiez les autorisations de découverts, ainsi que les taux appliqués en cas de découvert, autorisé ou non.

Si votre budget est serré, les banques offrant des cartes et tenue de compte « gratuites » auront des offres intéressantes pour vous, même si elles sont soumises à des conditions d’opération ou de revenus minimum. Ce sera notamment le cas d’Hello bank ! ou d’ING.

Spécialiste du rachat de crédits depuis 1996 et leader du marché, Partners Finances peut également vous proposer des solutions pour simplifier la gestion de votre budget et retrouver un reste à vivre plus confortable. Pour cela, faites une simulation en ligne, elle est gratuite et sans engagement.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Lancer ma simulation