Actualités
Les actualités
Partners Finances
Actualités > Rachat de credits > Comment négocier un rachat de crédit auprès des banques ? Nos conseils d'experts

Comment négocier un rachat de crédit auprès des banques ? Nos conseils d'experts

Posté le 22 septembre 2020 à 08:00
Banquier serrant la main d'une emprunteuse

Parents de deux enfants, vous avez contracté un prêt immobilier pour installer votre famille dans une confortable petite maison. Pour l’aménager et en faire le cocon de vos rêves, vous avez contracté plusieurs crédits à la consommation, puis il a fallu changer la voiture… Avec les années, malgré vos efforts pour gérer sainement votre budget, votre taux d’endettement a augmenté et vos finances manquent aujourd’hui de souplesse, vous empêchant de préparer tout nouveau projet. Pour cette raison, vous envisagez de procéder à un regroupement de crédits, mais vous craignez de ne pouvoir négocier vous-mêmes efficacement ce type d’emprunt auprès des banques.

Partners Finances est un intermédiaire en opération bancaire. A la manière d’un courtier classique, votre conseiller sera chargé de présenter votre dossier aux différents partenaires bancaires. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, nous avons pointé quelques astuces à mettre en place et erreurs à éviter pour motiver les banques à vous accorder votre prêt de substitution dans les meilleures conditions.

Dès que vous avez plus de deux crédits, il peut être intéressant pour vous d’envisager un regroupement de crédits : un seul taux, une seule créance, et des mensualités baissées jusqu’à -60%*.

Si vous avez un nouveau projet à financer, tout en diminuant votre taux d’endettement et en retrouvant un reste à vivre plus important qui redonne de la souplesse à votre budget, vous pouvez demander une trésorerie supplémentaire. Cette somme est intégrée au prêt de substitution et les fonds sont débloqués au moment où celui-ci est validé. Il ne vous reste plus qu’à négocier ce prêt avec une banque ou un organisme de crédits.

Lorsque son dossier est plutôt bon, par exemple, si vous êtes fonctionnaire, propriétaire, avec un taux d’endettement néanmoins relativement bas et des créances toujours acquittées en temps et en heure, sans découvert, un prêt est plus facile à obtenir. Toutefois, ce cas de figure ne représente pas la majorité des dossiers. Peut-être êtes-vous régulièrement à découvert ou locataire avec un taux d’endettement plutôt élevé sans pour autant être en surendettement. Il vous faudra donc améliorer un peu votre situation avec quelques gestes qui mettront les organismes financeurs dans de bonnes conditions à votre égard, puis négocier les taux et les frais inhérents au rachat de crédits.

Le net regorge de petites astuces pour améliorer un peu sa situation financière.

  • Utilisez des comparateurs de prix pour changer d’abonnement mobile ou de fournisseur d’énergie, afin de voir diminuer quelque peu vos factures.
  • Résiliez les abonnements dont vous n’avez pas vraiment besoin, comme cette salle de sport qui, certes, ne coûte pas cher, mais où vous ne mettez jamais les pieds.
  • En les notant à la main ou en utilisant des applications gratuites de gestion de budget, prenez conscience de toutes vos dépenses. Ensuite, affectez un budget maximum par mois à chaque type de dépenses. On parle souvent de la technique des 50-30-20 (50 % du budget affecté aux charges et dépenses nécessaires, 30% pour les plaisirs et divertissements, 20% à l’épargne). Si ce découpage ne peut convenir à toutes les situations, une démarche de ce type vous aidera déjà à limiter les dépenses inutiles et réduire les découverts.

Si vous êtes propriétaire, votre bien pourra servir de garantie, mais si vous êtes locataire ou hébergé à titre gracieux, il vous faudra trouver un garant (un tiers ou un organisme de cautionnement mutuel). Les garanties nécessaires dépendent bien entendu du type de rachat de crédits que vous allez opérer (immobilier ou consommation), ainsi que du montant global de celui-ci.

Faites une première simulation pour visualiser la baisse de vos mensualités en modulant la durée du prêt. Plus la durée est longue, plus le coût global du prêt sera important, mais vos mensualités seront plus faibles. Il faudra donc trouver un juste milieu entre le montant idéal de vos mensualités et la durée idéale de l’emprunt pour ne pas en augmenter inutilement le coût.

Des pièces justificatives vous seront demandées pour déposer votre dossier auprès de la banque. Fournissez-les le plus rapidement possible afin de ne pas faire durer la procédure inutilement. Nombre de dossiers sont retardés, parfois de plusieurs semaines, parce que l’une ou l’autre pièce reste manquante.

Il peut être complexe pour un particulier de défendre son dossier efficacement auprès des banques. Un organisme de courtage, expert dans le regroupement de crédits, facilitera vos démarches. Vous bénéficiez des partenariats bancaires déjà établis, de taux avantageux, et un conseiller vous accompagne tout au long de la procédure.

ebook guide gratuit réussissez votre rachat de credits

Il arrive que l’on s’intéresse au rachat de crédits dans des moments financièrement très difficiles. Il peut être tentant de penser qu’en « arrondissant un peu au-dessus » le montant de son salaire ou en laissant de côté plusieurs impayés, son dossier aura plus de chance de passer.

C’est non seulement faux, mais en plus cela vous fera perdre beaucoup de temps !

  • Lorsque vous remplissez la simulation en ligne, fournissez avec le plus de précision possible les renseignements qui vous seront demandés. Une complète transparence sur votre situation financière permettra à votre conseiller de vérifier si votre dossier aura une chance de passer auprès de nos partenaires bancaires et de vous donner une première réponse de principe la plus réaliste possible. En effet, lorsqu’il s’agira de déposer votre demande auprès de la banque, des pièces complémentaires vous seront demandées. Il serait dommage de constater à ce moment-là que vous ne remplissez pas les conditions ou que, au contraire, une offre plus intéressante aurait pu vous être proposée.

Soyons clairs, ce procédé n’est pas légal. Vous êtes tenus de fournir des copies de vos documents et le cas échéant de tenir les originaux à disposition des différents organismes pour vérification.

Plusieurs éléments de celui-ci sont négociables.

La première chose à négocier dans le cadre de la souscription de n’importe quel emprunt est bien le taux. C’est donc aussi le cas pour un regroupement de crédits. Il vous faudra comparer les offres et, surtout, comme expliqué plus haut, veiller à améliorer autant que possible votre profile emprunteur en faisant quelques efforts qui plairont aux banques (en plus de vous être utiles).

Tout souscription à un nouveau crédit entraîne la création d’un nouveau dossier et donc des frais. Les frais de banque sont variables et donc négociables. Dépendant de l’organisme bancaire, ils sont généralement compris entre 1 et 7 % du montant emprunté.

Il existe deux types de frais de courtage : la commission et les frais liés à la convention d’intermédiation. Chez Partners Finances, le paiement de la commission est imputé à l’organisme bancaire et non au client emprunteur. Quant aux frais d’intermédiation, ceux-ci dépendront de la technicité de votre dossier, mais vous seront présentés en toute transparence dans l’offre pour signature du regroupement de crédits.

Ceux-ci peuvent être imputés de deux manières différentes : soit ils sont prélevés de votre éventuelle trésorerie supplémentaire, l’amputant ainsi d’un montant sur lequel vous comptiez peut-être, soit, comme chez Partners Finances, le courtier intègre dans la mensualité tous les frais qui sont ainsi répartis sur la durée du prêt. Il n’y a donc aucune mauvaise surprise.

Si elle n’est pas obligatoire pour des crédits à la consommation, elle est en revanche généralement exigée pour les crédits immobiliers. Cette assurance prend le relais du remboursement du prêt en cas de décès ou d’invalidité. Il n’est plus aujourd’hui obligatoire de recourir à l’assurance groupe de votre organisme prêteur. Alors faites jouer la concurrence et comparez les offres, pour trouver l’assurance qui vous offre les mêmes garanties que l’assurance groupe, mais au meilleur prix.

Discrètes, elles se trouvent pourtant dans une majorité de contrats de tous les établissements de crédits. Vous pouvez négocier avec ceux-ci qu’il n’y ait aucune pénalité en cas de remboursement du prêt par anticipation.

Toutes ces démarches qui peuvent s’avérer d’une grande complexité et particulièrement chronophages pour les particuliers emprunteurs sont le travail des courtiers. Passer par un organisme de courtage en regroupement de crédits comme Partners Finances, vous garantit de profiter de l’expertise de nos conseillers. Depuis plus de 20 ans, Partners Finances est leader du rachat de crédits en France. Nous bénéficions de partenariats avantageux avec des organismes bancaires qui nous font confiance. Une question ? Contactez nos conseillers ou faites directement une simulation en ligne. Celle-ci est gratuite et sans engagement.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Lancer ma simulation