Actualités
Les actualités
Partners Finances

Hypothéquer pour payer ses dettes : comment faire ?

Posté le 18 février 2020 à 10:30
Hypothéquer pour payer ses dettes : comment faire ?

Mettre une hypothèque sur sa maison ou sur son appartement pour réaliser un rachat de crédits incluant tous ses emprunts en cours mais également d’autres dettes est une opération fréquente. Il ne s’agit pas seulement de faire baisser ses mensualités pour retrouver un certain confort dans son quotidien, mais bien de trouver une solution à long terme pour la gestion de ses finances personnelles, en apportant une réelle garantie à l’établissement financier prêteur. Exiger de toute façon dans la majorité des cas lorsqu’une somme d’argent d’un montant important est empruntée, l’hypothèque sur un bien immobilier permet de consolider toute opération financière visant à payer ses dettes.

Le rachat de crédit hypothécaire est une opération financière qui peut être mise en place pour tout particulier souhaitant diminuer le montant de ses mensualités, mais aussi profiter de la baisse des taux d’intérêt. Il peut intégrer aussi bien un crédit immobilier que des crédits à la consommation et des dettes de natures diverses (fiscales, personnelles, loyers et factures impayés, etc.). La banque ou l’organisme prêteur exige en général une hypothèque sur la maison ou l’appartement de l’emprunteur. Celui-ci n’est pas dépossédé de son bien immobilier, simplement il représente une garantie solide pour octroyer un emprunt dans le cadre d’un rachat de crédits. 

L’hypothèque est donc une alternative de financement qui permet de mettre son patrimoine au profit de l’organisme financier qui accorde un crédit. La valeur du bien mis en hypothèque est un critère important, car elle servira de garantie dans la cadre de l’opération soit d’un prêt classique, soit d’un regroupement de prêts. L’hypothèque peut permettre de financer des catégories de dettes diverses, comme par exemple un projet immobilier, qu’il s’agisse d’une résidence principale ou secondaire, mais aussi des travaux de réhabilitation, de construction, d’aménagement, etc., ou encore de fonds pour le financement de comptes courants, de dettes fiscales, etc.

Le rachat de crédits hypothécaire ne s’adresse bien évidemment qu’à un propriétaire d’un bien immobilier. Celui-ci met sa maison ou son appartement en hypothèque en échange du prêt d’une certaine somme d’argent. L’opération lui permet de payer ses dettes, de solder ses crédits en cours, mais aussi d’emprunter une trésorerie supplémentaire pour financer un nouveau projet. Il peut s’agir de l’acquisition d’un nouveau véhicule, d’un nouvel équipement pour la maison, de travaux à réaliser, etc. L’hypothèque sur un bien immobilier représente une garantie solide pour les établissements financiers prêteurs qui se protègent contre les risques d’impayés et les situations d’insolvabilité de l’emprunteur. Grâce à elle, de nombreux dossiers qui semblent compliqués au départ reçoivent une réponse positive. 

La somme totale que l’emprunteur peut emprunter lorsqu’il met son logement en hypothèque varie de 60% à 75% de la valeur de son bien immobilier. Concrètement, le montant de l’hypothèque équivaut au prix du bien immobilier sur le marché auquel est appliqué une décote variant de 10 à 25%.  Bien entendu avant d’octroyer un crédit, la banque doit vérifier la solvabilité de son client. L'hypothèque est effectuée de manière obligatoire auprès d’un notaire en charge de l'opération de rachat de crédits et qui est choisi soit par l’emprunteur soit par l’organisme prêteur. Ses honoraires se situent en moyenne à 1,5% de la somme totale empruntée.

 

Mettre une hypothèque sur sa maison ou son appartement n’est pas sans risque et il est bien de connaitre au départ tous les tenants et les aboutissants d’une telle démarche. Le bien immobilier peut être saisi par l’établissement financier qui a accordé le crédit, lorsque les échéances de celui-ci ne sont plus remboursées. Bien entendu il s’agit du dernier recours et la banque ou l’établissement financier prêteur mettra tout en œuvre pour trouver une solution avant d’en arriver là. Si l’opération de rachat de crédit hypothécaire se fait par l’intermédiaire d’un courtier, celui-ci est tenu d’informer son client des conséquences d’une mise en hypothèque. 

Le coût d’un crédit hypothécaire regroupe plusieurs frais liés à l’opération. A commencer par le taux d’intérêt qui définit la somme totale que va payer l’emprunteur au titre des frais d’intérêt de l’emprunt. Si la part immobilière du rachat de crédits est supérieure à 60%, le taux d’intérêt appliqué sera celui en vigueur des crédits immobiliers. Ces derniers sont plus avantageux que ceux des crédits à la consommation. Au frais d’intérêt s’ajoutent les frais de dossier qui constituent une moyenne de 1,2% environ de la somme totale empruntée. Pour l’hypothèque il faudra aussi payer la taxe de publicité foncière pour l’enregistrement de l’acte, ainsi que les frais de notaire déjà évoqués.

ebook guide gratuit réussissez votre rachat de credits

Etre propriétaire signifie pouvoir se servir de son patrimoine pour combiner l’argent dû au titre de dettes et crédits sous forme de prêt hypothécaire sur la valeur nette de la propriété. Il est en général un bon moyen de convaincre une banque de financer un projet. Il permet de restructurer ses dettes grâce à un rachat de crédits, tout en donnant la possibilité de se servir du montant octroyé pour payer l’achat d’une voiture, la réalisation de travaux, l’acquisition d’un autre bien immobilier, un voyage, etc. Il s’agit d’obtenir un prêt à long terme, afin de rembourser plusieurs dettes en même temps. Ainsi, celles-ci seront soldées avec la somme d’argent empruntée et il ne restera à l’emprunteur qu’un seul crédit à rembourser. Cela est particulièrement avantageux dans le cas de crédits en cours ayant des taux d’intérêt élevés. Il s’agit aussi d’une excellente façon de simplifier la gestion de vos finances puisqu’une mensualité unique sera prélevée chaque mois sur le compte bancaire.

La demande de trésorerie supplémentaire dans le cadre d’un rachat de crédit hypothécaire ne demande pas le paiement de frais de dossier ou autres. Une somme d’argent prévue au départ selon la capacité de remboursement de l’emprunteur mais aussi selon le projet de l’opération, est intégrée dans le montant total emprunté. Il n’est en général pas nécessaire de justifier l’utilisation de ses fonds, et l’emprunteur peut s’en servir pour financer le projet de son choix ou tout simplement pour se constituer une réserve de sécurité en cas d’imprévu.

De manière générale, l’impact de la garantie hypothécaire est toujours très positif auprès de l’établissement financier prêteur. D’ailleurs elle permet souvent de faire pencher la balance du bon côté, notamment pour les dossiers jugés moins solides. Il faut bien entendu que toutes les conditions soient réunies et que l’emprunteur remplisse tous les critères d’éligibilité et que son projet soit faisable. Dans certains cas, le rachat de crédit hypothécaire est particulièrement avantageux, surtout lorsque l’emprunteur est menacé d’être inscrit au fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) ou lorsque le surendettement le guette.
 
En résumé, il est important de dire que le rachat de crédit hypothécaire est une solution financière qui doit être mûrement étudiée avant de se lancer. L’hypothèque permet certes de bénéficier d’un meilleur taux d’intérêt, voire de revoir toutes les conditions de son contrat de crédit, mais elle comporte des risques à connaitre. La meilleure façon d’être bien conseillé reste de se faire accompagner par un expert, spécialiste de ce type d’opérations. Partners Finances est un intermédiaire en opérations de banque doté d’un savoir-faire unique et d’une expérience inégalée, et sera un excellent partenaire pour vous guider vers la meilleure solution.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Lancer ma simulation