Actualités
Les actualités
Partners Finances

J’ai trop de dettes: que faire?

Posté le 24 février 2020 à 10:00
J’ai trop de dettes: que faire?

Crédits à la consommation, emprunt immobilier, loyers impayés, etc., voilà autant de dettes qu’il est possible d’accumuler rapidement. Et cette situation n’est pas sans conséquence car si un ménage peut s’endetter jusqu’à un certain point, il est préférable d’agir rapidement face à la multiplication de créances dues pour éviter de basculer dans une situation de surendettement. Pour cela, il existe une solution très efficace : le rachat de crédits. Vous trouverez dans cet article toutes les informations sur cette opération qui vous permettra de mettre fin à un cumul de dettes et de retrouver une situation financière équilibrée et saine.

Également appelé restructuration de dettes ou regroupement de prêts, le rachat de crédits est une opération bancaire efficace contre l’accumulation de créances.  En effet, celle-ci consiste à réunir tous les emprunts contractés et certaines dettes, au sein d’un nouveau crédit. Comment? En faisant racheter par sa propre banque ou par un établissement tiers toutes les créances dont un particulier est redevable. Une fois que celles-ci sont regroupées au sein d’un seul et unique contrat de crédit, l’emprunteur versera une seule mensualité de remboursement.

L’avantage? Lors de la signature et de l’établissement d’un contrat de crédit, le montant de la mensualité, qui englobera tous les remboursements mensuels, sera estimé selon votre budget et selon votre capacité de remboursement actuelle. Grâce au versement unique, l’emprunteur peut ainsi mettre à jour ses finances personnelles et y voir plus clair dans son budget car ’il ne devra s’adresser qu’à un seul et même interlocuteur. En contrepartie, c’est la durée de remboursement globale, qui sera impactée pour permettre cet ajustement mensuel. En effet, elle sera allongée sur une période plus longue, ce qui aura une conséquence sur le coût total du nouveau crédit souscrit.

En ce qui concerne les personnes éligibles au rachat de crédits, les propriétaires aussi bien que les locataires peuvent en faire la demande. Les conditions à respecter impérativement sont les suivantes : être majeur et ne pas être inscrit au Fichier National des Interdits Bancaires de la Banque de France.

Considéré comme un levier particulièrement efficace pour éviter le surendettement, le rachat de crédits reste une option assez complexe à mettre en place. C’est pourquoi, il est vivement conseillé d’en faire la demande lorsque l’on se trouve encore en mesure de faire face à ses créances et de présenter un dossier solide. Car, si les conditions d’octroi sont plus ou moins souples en fonction des établissements financiers, prouver sa solvabilité et sa capacité à gérer ses revenus restent des atouts indispensables pour se voir octroyer un rachat de crédits. En effet, l’objectif est avant tout de se dégager un reste à vivre plus confortable et donc de trouver une offre en adéquation avec sa capacité d’endettement.

Pour demander un regroupement de prêts, il faut qu’au moins deux emprunts soient concernés. À ceux-ci peuvent également s’ajouter certaines créances non professionnelles. D’autre part, il est également possible de demander l’ajout au total du capital restant dû, une trésorerie supplémentaire en vue de financer un nouveau projet sans pour autant souscrire à un nouveau crédit.

Ainsi, au sein d’un rachat de crédits, il est possible d’inclure les emprunts bancaires suivants :

  • les prêts personnels: il s’agit d’un crédit à la consommation qui permet d’obtenir une somme d’argent sans avoir à justifier de sa dépense. Aujourd’hui, il est possible d’emprunteur jusqu’à 75.000 euros.
  • les crédits affectés: ce sont des emprunts exclusivement dédiés au financement d’un bien ou d’un service prédéfinis. Il faudra présenter un devis ou un justificatif d’achat afin de débloquer la somme empruntée. Il peut s’agir d’un crédit auto ou moto, d’un crédit voyage, mariage, d’un prêt travaux, etc.
  • les crédits renouvelables ou « revolving »: ces prêts à la consommation permettent de bénéficier d’une somme d’argent fixe à une date anniversaire
  • les locations avec option d’achat (LOA): elles consistent à verser une mensualité pour louer une voiture. À l’issue du contrat de location, le titulaire de celui-ci se verra offrir la possibilité d’acheter le véhicule à un montant déduit des sommes déjà payées.
  • les emprunts immobiliers: pour réunir un crédit immobilier au sein d’un contrat de rachat de prêts, il faudra que la somme du capital restant à rembourser de celui-ci ne représente pas un montant supérieur à 60% de la totalité de la somme comprise dans le contrat.
  • Les dettes concernées:
  • les factures impayées telles que l’électricité, le gaz, ou encore la téléphonie ou Internet
  • les retards de versements d’impôts
  • les loyers impayés pour les locataires
  • les retards de charges de copropriété pour les propriétaires
  • les créances dues à des huissiers
  • des dettes familiales
  • des impayés de pension alimentaire

Pour inclure ces dettes au moment de la fusion des crédits, il faudra présenter les justificatifs nécessaires et les fournir au dossier de demande pour accélérer les démarches et anticiper sur cette procédure.

ebook guide gratuit réussissez votre rachat de credits

Avant tout chose il est primordial pour une personne ayant contractée et cumulée un certain nombre de dettes, de faire un bilan de toutes ses créances.  Le fait d’identifier clairement les postes de dépenses, les montants totaux restant à payer ainsi que les différentes durées de remboursement, permet d’y voir plus clair avant de se lancer dans une recherche d’offre de regroupement de prêts.

En effet, le marché du rachat de crédits est très vaste et il n’est pas aisé de trouver l’offre la plus adaptée à ses finances. Pour aider les particuliers à s’orienter et à bien étudier les différents contrats tout en jouant sur la concurrence, il existe de nombreux outils sur Internet. Grâce des calculettes et à des simulateurs de rachat de crédits en ligne, il est possible d’avoir en quelques minutes, un aperçu détaillé des différentes propositions.

Cette démarche peut parfois s’avérer complexe en fonction du dossier et du nombre de créances. Pour les particuliers qui préfèrent être accompagnés, il est intéressant de s’orienter vers les services d’un courtier. Ce dernier possède un large réseau de partenaires et il est parfaitement à jour en matière de fluctuations des taux sur ce marché. Ce professionnel du secteur est un intermédiaire qualifié et certifié qui met tout en œuvre pour permettre à son client de signer le meilleur contrat en adéquation avec son profil et ses besoins.

Après avoir trouvé l’offre répondant à toutes ses exigences et à ses capacités financières, l’emprunteur devra envoyer au prestataire choisi un dossier de demande de rachat de crédits. La constitution et l’élaboration de celui-ci font partie des étapes clés d’une opération de rachat de crédits. En effet,  le dossier réunit toutes les pièces justificatives des emprunts en cours et des revenus de l’emprunteur ainsi que les documents attestant de sa situation personnelle et professionnelle.

Après la réception de la demande, le comité d’experts et d’analystes de l’établissement de crédit étudiera avec attention les différents éléments afin de déterminer sa solvabilité, le sérieux de son profil et si sa capacité d’endettement est suffisante.

Si votre dossier est accepté, le nouveau contrat sera établi dans un délai moyen de quatorze jours et si une trésorerie supplémentaire a été demandée elle sera versée sur le compte au moment du déblocage des fonds. Étant donné que le rachat de crédits est régi par le Code de la consommation, l’emprunteur disposera d’un délai légal de rétractation de quatorze jours après la signature du contrat.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Lancer ma simulation