Actualités
Les actualités
Partners Finances

Comment obtenir un crédit immobilier pendant la période d'essai d'un CDI ?

Posté le 7 février 2020 à 09:30
Comment obtenir un crédit immobilier pendant la période d'essai d'un CDI ?

De manière générale, la période d’essai d’un emploi en contrat à durée indéterminée (CDI) ne permet pas d’obtenir un prêt immobilier. Idéalement il est préférable d’attendre la signature du CDI pour déposer son dossier. Contrairement aux emprunteurs qui sont employés en CDD (contrat à durée déterminée) pour lesquels les banques sont plutôt réticentes à accorder un crédit immobilier, le travailleur en CDI a toutes les chances d’obtenir gain de cause. La plupart des périodes d’essai en CDI, même si elles durent plusieurs mois débouchent sur un contrat définitif, et c’est un paramètre que les établissements financiers prennent en compte.

La période d’essai dans un contrat de travail est une période de test pendant laquelle l’employé doit faire ses preuves. Moment de la vie transitoire, elle ne permet pas d’engager des démarches sur le long terme car son issue reste encore incertaine. Un salarié en période d’essai avant un CDI peut prétendre à un prêt immobilier mais cela peut s’avérer parfois un peu compliqué, il devra donc disposer de solides garanties et d’arguments très convaincants. Pour négocier un crédit immobilier pendant la période d’essai, il existe plusieurs solutions pour voir sa demande aboutir et accéder à la propriété :

  • Pour faciliter l’octroi d’un prêt immobilier, il est tout d’abord important de présenter à la banque son parcours professionnel avant la période d’essai pour décrocher un nouvel emploi en CDI. Cela signifie réunir tous les anciens contrats de travail sur les dernières années écoulées, auxquels vous pouvez aussi ajouter votre CV. 
  • Un autre point important peut être de présenter des lettres de recommandation de ses anciens employeurs. Elles pourront servir d’argumentaires afin de faire pencher la balance du bon côté et de valoriser son profil d’emprunteur. Idem pour la spécialisation professionnelle, elle peut être un réel atout selon le secteur d’activité car les banques connaissent la valeur sûre de certains métiers. 
  • La progression salariale est un autre critère très important qui sera examiné par les banques. Si le demandeur a augmenté ses revenus au fur et à mesure de ces emplois précédents, cela est un point très positif dans son dossier. Il en va de même pour le poste occupé, si celui-ci reste identique tout au long de la carrière, sans changement de cap important ou reconversion professionnelle, les banques estiment que le profil de l’emprunteur est stable et que le risque qu’elles prennent est moindre. 
  • Les revenus de la période d’essai en CDI sont importants car ils vont être déterminants dans le calcul du taux d’endettement. Ils seront pris en compte par la banque dans le cadre d’une demande de crédit immobilier uniquement si l’emprunteur souscrit à une assurance couvrant la perte d’emploi.  
  • Si le salarié en période d’essai d’un CDI a la possibilité de présenter une promesse d’embauche, cela est évidemment un point très positif pour obtenir un financement. Il s’agit d’un élément essentiel qui va fortement rassurer la banque 
  • Il faudra bien sûr présenter tous les documents justifiants de la situation financière de l’emprunteur, avec un solde bancaire positif et des comptes bien tenus et gérés. La banque prend un risque si elle accorde un prêt immobilier à un emprunteur encore en période d’essai d’un CDI, il faut donc présenter un dossier solide et un profil impeccable. Un autre point favorable est de disposer d’un apport personnel pour contribuer au financement du bien immobilier souhaité. 

Si malgré toutes ces dispositions prises par l’emprunteur, le prêt immobilier en période d’essai n’est pas possible, il peut d’ores et déjà débuter ses démarches en vue de constituer son dossier. Ainsi dès qu’il obtiendra son CDI officiellement, il sera prêt pour la demande de financement de son crédit immobilier 

Le processus d’obtention d’un crédit immobilier étant de 4 semaines minimum, il est recommandé de commencer le processus le plus tôt possible. Toutes les démarches pour accéder à la propriété prennent du temps, à commencer par la simulation en ligne, surtout pour pouvoir comparer les différentes offres. Entre les délais de rétractation légaux une fois l’offre de financement validée, les mises en place de la garantie ou de l’hypothèque et le déblocage des fonds, les choses peuvent aller plus doucement que prévu. Une période d’essai en CDI pouvant aller de 2 à 5 mois selon le secteur d’activité et la qualification de l’employé, plus tôt la démarche de crédit immobilier sera entamée, plus vite elle pourra aboutir à la fin de cette période transitoire. 

Se laisser le temps de consulter sereinement toutes les offres, de comparer toutes les clauses et les conditions du contrat d’emprunt est un point important dans le processus de crédit immobilier. Le choix de l’établissement financier est primordial car il s’agit d’un remboursement sur le long terme de 10, 15, 20 ans ou plus. Les organismes prêteurs (banques ou sociétés de crédit) sont plutôt favorables à ce qu’un emprunteur entame les démarches de son crédit immobilier le plus tôt possible. Cela lui laisse le temps de bien préparer son dossier et de rassembler toutes les pièces justificatives nécessaires sur justifier de sa situation et de ses finances. Il pourra bien définir ses besoins, sa capacité de remboursement, et revoir éventuellement son taux d’endettement et son reste à vivre. Lorsqu’arrivera le moment de passer en contrat en CDI, l’emprunteur n’aura plus qu’à procéder à une actualisation de sa situation en transmettant le document à l’organisme prêteur qui pourra ensuite mettre en marche le processus final jusqu’au déblocage des fonds et l’achat de la maison ou de l’appartement.  

ebook guide gratuit réussissez votre rachat de credits

Le plus important dans une demande de prêt à l’habitat est de pouvoir prouver une situation professionnelle stable avec des revenus réguliers, et une bonne gestion financière. C’est pourquoi la période d’essai en CDI peut être un frein car le contrat de travail n’est pas validé et le risque de ne pas être en mesure de rembourser le crédit existe. Il est donc conseillé de profiter de ce laps de temps probatoire pour lancer le projet immobilier afin que le financement soit accepté et mis en place dès qu’elle se termine.  L’objectif est d’être prêt dès que l’embauche en CDI est effective et donc de mettre à profit cette période d’essai.

L’idéal est de réaliser une ou plusieurs simulations en ligne. Elles permettront de faire une estimation du capital à emprunter et donc de connaitre sa capacité d’emprunt. Celle-ci va dépendre de l’apport personnel, du taux d’intérêt obtenu, de la durée de remboursement et également des différents frais (assurance emprunteur, notaire en cas d’hypothèque, cautionnement, frais de dossier, frais de courtage, etc.). Le taux d’endettement est très important, avec un plafond de 33%, il peut être dépassé dans certains cas, selon les revenus du foyer. Etant donné que le délai d’attente pour recevoir l’avis de la commission bancaire peut être de plusieurs semaines auxquelles vont encore se greffer les délais de réflexion et de rétractation, le demandeur a finalement tout le loisir de profiter de sa période d’essai en CDI pour choisir la meilleure offre possible, avec le taux d’intérêt le plus avantageux et les conditions les plus adaptées à sa situation. Lorsqu’il aura signé son CDI il pourra de suite signer également le contrat de crédit immobilier.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Lancer ma simulation