Actualités
Les actualités
Partners Finances

Le rachat de crédits pour retraité : anticiper une baisse de revenus

Posté le 26 avril 2019 à 10:30
un couple de retraité anticipe une baisse de revenus grâce au rachat de crédits

Lorsqu’arrive le moment du départ à la retraite, une nouvelle vie commence certes, mais avec une baisse de revenus importante de l’ordre de 30 % en moyenne. Cela signifie que le pouvoir d’achat va également baisser pour le foyer, ce qui est parfois synonyme de difficultés financières, surtout lorsqu’il reste encore des crédits à rembourser. Afin d’anticiper ce problème de la capacité de remboursement du ménage, le rachat de crédits peut être une solution optimale que choisissent de nombreux emprunteurs à la retraite. Remplacer tous les crédits en cours par un seul emprunt assorti d’une mensualité unique qui peut être adaptée aux nouveaux revenus du ménage est une option pour retrouver un certain confort financier.

Vivre sereinement sa retraite

D’après les données de l’Insee, le montant moyen mensuel de la retraite est de 1.102 euros pour les femmes et 1.588 euros pour les hommes. Pourtant, être à la retraite ne signifie pas pour autant en avoir fini avec les dettes et les crédits et encore moins baisser ses charges, puisque celles-ci restent identiques. Même s’il est vrai qu’en général le financement de son bien immobilier est terminé à cette période de la vie, d’autres crédits à la consommation peuvent encore être en cours de remboursement. Il n’est donc pas rare de voir de nombreux retraités toujours endettés au moment de quitter le monde du travail.

Même en étant à la retraite, il est toujours possible de contracter de nouveaux crédits. Car cette période propice au laisser-aller où l’on a envie de profiter de la vie ouvre la voie aux loisirs, aux voyages, mais aussi à de nouveaux projets. C’est le moment par exemple de construire un nouvel aménagement dans la maison, ou de faire installer une piscine ou encore de changer de cuisine. Les retraités sont reconnus pour être des consommateurs actifs malgré la baisse de revenus à laquelle ils doivent faire face. Ils sont nombreux à contracter encore des prêts avant de quitter la vie professionnelle.

Le rachat de crédits permet de réguler son taux d’endettement afin qu’il soit adapté à la diminution des revenus de l’emprunteur retraité. Celui-ci ne doit pas excéder les 33 % de manière générale, qui équivaut au taux fixé de manière indicative par les banques et établissements financiers. Il peut dans certains cas atteindre les 40 %, à condition que la part du reste à vivre soit suffisante pour assumer les dépenses et les besoins du quotidien. Il s’agit de pouvoir assumer sans être asphyxié par toutes les charges fixes mensuelles et les mensualités du nouveau crédit mis en place.

La mise en place d’un rachat de crédits

Il n’est pas nécessaire d’attendre le moment de la retraite pour souscrire à une opération de rachat de crédits. De nombreux emprunteurs choisissent le moment de la pré-retraite pour prendre en main leurs finances et anticiper leur baisse de revenus future. Le montage financier mis en place par l’organisme choisi pour se charger du regroupement de prêts va donc à ce moment-là se baser sur les indemnisations perçues par Pôle Emploi. Il est très utile de connaître le plus tôt possible le montant de sa pension de retraite afin d’anticiper le rachat de crédits et d’évaluer son bénéfice, tout comme la durée de remboursement à choisir.

Des raisons diverses et variées sont évoquées par les emprunteurs retraités pour mettre en place une telle opération financière : ne pas toucher à son épargne pour faire face à un imprévu, préférer aider ses enfants ou ses petits-enfants, vivre financièrement de manière plus confortable, etc. Le rachat de crédits est aussi appelé restructuration de dettes, en ce sens, il permet de prendre un nouveau départ financier, c’est-à-dire alléger le montant de ses mensualités pour pouvoir vivre plus confortablement et financer ses activités de loisirs et de détente. Le gain de trésorerie mensuel dégagée grâce au regroupement de prêts permet de conserver un certain niveau de vie et de ne pas être affecté de manière significative par la baisse de revenus de la retraite.

Si d’un côté le rachat de crédits permet de rééquilibrer les finances et d’adapter le remboursement d’une mensualité de crédit unique aux revenus de la retraite, il permet aussi de financer un nouveau projet. Concrètement, il s’agit alors d’inclure une somme d’argent supplémentaire dans le nouveau financement qui va permettre de prendre en charge le nouveau projet souhaité. Un coup de pouce qui peut être mis en place sur le court terme, soit pour organiser la croisière de ses rêves par exemple ou pour faire la grande fête de départ à la retraite avec la famille, les collègues et les amis.

Anticiper la baisse des revenus

Les seniors et les retraités sont de plus en plus prisés par les banques et les organismes de crédit. Avec l’allongement de la durée de vie, ils représentent un marché florissant et surtout une sécurité financière grâce à la pérennité de leurs revenus, leur pension de retraite à vie. Les organismes de rachat de crédits proposent donc des offres spécifiques aux retraités afin que ceux-ci puissent sereinement anticiper leur baisse de revenus. Ils pourront ainsi éviter de tomber dans une situation financière inconfortable tout en remboursant leurs crédits pas encore remboursés et en réduisant même sensiblement leur charge mensuelle liée à ceux-ci.

Le regroupement de tous les prêts pour retraité est une véritable clé de réussite de ce passage de la vie, car il va lui permettre d’un côté d’alléger sa mensualité unique pour conserver son niveau de vie, de l’autre de négocier un taux d’intérêt plus intéressant. Concrètement, l’opération va consister à solder tous les crédits encore en cours de remboursement afin de n’avoir plus qu’un seul crédit à rembourser. Cette mensualité unique sera adaptée aux nouveaux revenus du retraité et prélevée tous les mois à date fixe sur le compte bancaire. Le taux d’intérêt peut être revu à la baisse et est toujours un taux fixe. Dans certains cas et selon la situation, les mensualités peuvent diminuer jusqu’à 60 %. À noter que la baisse de la mensualité est possible grâce à l’allongement de la durée de remboursement, ce qui augmente le coût du crédit.

En résumé, on peut dire que les avantages du rachat de crédits au moment de la retraite sont nombreux. Ils concernent aussi l’âge autorisé du débiteur au moment de la fin de vie du crédit, qui est limité. Et comme dit, ce n’est pas avec l’avancée dans l’âge qu’on s’arrête d’avoir des projets, c’est parfois justement le contraire ! Le regroupement de prêts permet d’aller jusqu’à 95 ans lorsque l’emprunteur possède une garantie et 85 ans sans garantie. Celle-ci est utilisée ou non, cela va dépendre de plusieurs paramètres, qui sont principalement le montant du rachat de crédits mais aussi la situation personnelle et patrimoniale. L’organisme prêteur dispose d’une sécurité en cas de défaut de paiement des mensualités de crédit. Il peut s’agir d’un bien immobilier, d’un plan de financement, d’une caution, etc. L’assurance emprunteur n’est pas obligatoire dans le cas du rachat de crédits pour retraité, mais elle est tout de même vivement conseillée. Si l’emprunteur souhaite contracter une assurance, de nombreuses possibilités s’offrent à lui, en tenant compte de son état de santé et de son âge.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Abonnez-vous à nos actualités S'abonner maintenant
tag leboncoin