Actualités
Les actualités
Partners Finances

Acquisition bien, travaux et prêt hypothécaire

Posté le 13 juin 2017 à 09:00
acquisition bien et pret hypothecaire

Faire des Travaux après ou en même temps que l’achat d’un bien immobilier : Lorsque l’on se constitue un patrimoine immobilier en propre ou à travers des SCI , il faut entretenir et bonifier ce patrimoine : tout au long de la détention d’un bien immobilier vous avez des travaux d’entretien, d’amélioration, d’extension, pour conserver ou augmenter la valeur locative et patrimoniale de votre bien immobilier.

un exemple : vous acheter une maison à 180.000 euros pour la louer mais vous devez remettre l’électricité aux normes et vous devez refaire la toiture pour un coût de 45.000 euros. Vous n’avez pas d’apport pour l’achat de votre maison. Une banque classique ne va pas vous prêter une somme supérieure à la valeur de votre maison car en cas de contentieux son risque ne serait pas couvert. les Banques en prêt de trésorerie hypothécaires vont vous demander 2 hypothèques , une sur le bien acquis et une autre sur un bien d’égale valeur. Dans notre exemple vous donnerez en hypothèque un appartement de 230.000 euros et vous obtiendrez un prêt acquisition sans apport et avec enveloppe travaux incluse.

Ces travaux peuvent être réalisés dans une résidence principale, une résidence secondaire, une résidence locative, un bien occupé à titre gratuit par vos enfants. Vous pouvez profiter d’un prêt de trésorerie hypothécaire pour financer ces travaux en même temps que votre achat immobilier, dans ce cas pour garantir la Banque il faudra proposer un second bien immobilier en garantie.

La plupart des banques débloquent l’enveloppe travaux en une seule fois après étude des devis, ou du coût des matériaux sir vous faites vous même les travaux.

Acquisition d’un bien immobilier :

Financer l’achat d’un bien immobilier avec un prêt hypothécaire, avec ou sans rachat de crédits en cours (prêts immobiliers et/ou crédits à la consommation) est une solution souvent intéressante.
Il vous suffit de donner un second bien immobilier de valeur équivalente en hypothèque ou supérieure pour vous permettre en plus de l’acquisition de financer des travaux.
Une durée longue jusqu’à 25 ans vous permettra de rester dans un endettement correct.
Si votre acquisition correspond à un bien locatif, vos revenus de loyers futurs estimés seront pris en compte dans le calcul de vos revenus.

Vous pouvez acquérir :

  • Une résidence principale : l’acquisition d’une résidence principale peut être réalisée sans limite d’âge, puisque l’assurance n’est pas obligatoire. Vous pouvez à 85 ans faire un prêt de 12 ans, sans assurance et avec des mensualités en adéquation avec vos revenus. En cas de décès vos héritiers pourront poursuivre le paiement du prêt ou vendre le bien pour rembourser le credit. Le montant du prêt sera comptabilisé en passif de succession. le prêt en cours diminuera l’assiette de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI). Vous pouvez également emprunter pour financer un démembrement de votre résidence principale en nom propre ou en SCI et permettre à vos héritiers de payer moins de droits de successions.
  • Une résidence secondaire : nous pouvons vous proposer des prêts pour votre résidence secondaire sur toute la France métropolitaine. Que cette résidence principale soit exclusivement réservée à la jouissance de votre famille ou louée certains mois de l’année pour payer les charges. La résidence secondaire reste un investissement rentable grâce à la location estivale ou hivernale et à l’augmentation sur les 15 dernières années des biens sur le littoral ou dans les stations de skis.
  • Une bien locatif : vous prouvez acheter une maison, un appartement, des murs commerciaux pour les louer. En donnant un second bien vous appartenant en garantie hypothécaire vous n’aurez pas besoin d’un apport pour obtenir votre prêt. Par exemple : vous achetez un appartement de 200.000 euros, la banque financera l’achat et les frais liés à cet achat, elle prendra une hypothèque sur le bien acquis et une seconde hypothèque sur un appartement de 230.000 euros, ainsi pas d’apport et pas d’assurance obligatoire.
  • Une résidence pour une défiscalisation : il y a de nombreux dispositifs permettant de payer moins d’impôts : loi Pinel, Lmp, Lmnp, censi_bouvard ou autres. Vous payez trop d’impôts et vous souhaitez vous constituez un capital pour votre retraite, l’achat d’un produit defiscalisé est finançable à 110 % (achat plus frais) sans apport et sans assurance obligatoire. Que cela soit un appartement, une maison individuelle ou une résidence locative nous pourrons vous proposer une solution avantageuse.
  • Un bien immobilier à l’étranger : L’acquisition d’un bien à l’étranger est tout à fait possible en prêt de trésorerie hypothécaire et ce sans assurance de prêt. Vous pouvez acheter au Maroc, au Portugal ou en Espagne pour passer une partie de votre retraite. Tout vendre en France pour vous installer en Grèce. Acquérir un bien à Miami pour le louer. Une précision : si vous achetez un bien à l’étranger, cette acquisition sera soumise à la loi Scrivener, avec un taux intéressant, la Banque vous demandera d’apporter la preuve de cet achat. Attention il n’est pas possible de se garantir par une hypothèque hors du territoire français. Il faudra donner en hypothèque un bien ou des biens situés en France. L’opération est simple elle sera réalisée par un Notaire français.
Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Abonnez-vous à nos actualités S'abonner maintenant
tag leboncoin