Actualités
Les actualités
Partners Finances

Le rachat de crédits pour faibles revenus : quelles solutions ?

Posté le 13 décembre 2019 à 10:00
Le rachat de crédits pour faibles revenus : quelles solutions ?

Lors d’une demande de rachat de crédits, plusieurs critères sont étudiés avec soin par les établissements financiers. L’un des plus importants est sans doute les revenus du demandeur, car il permet d’évaluer son taux d’endettement mais aussi sa capacité de remboursement. Avec des ressources qui sont plutôt modestes un emprunteur peut tout à fait être éligible au rachat de crédits. Au contraire, l’opération ne pourra que lui être bénéfique puisqu’elle permet de réduire ses mensualités en regroupant tous ses emprunts. Nous allons voir ensemble quelles sont les solutions et comment procéder pour obtenir la meilleure offre.

Il est tout à fait possible d’obtenir un accord de rachat de crédits avec des revenus modestes. L’octroi d’un nouvel emprunt rachetant tous les prêts en cours va dépendre de ce paramètre primordial bien entendu, mais pas que.  En effet, le profil de l’emprunteur est également très important et sa recevabilité va dépendre de cet élément tout aussi primordial. De manière générale, disposer d’un petit budget lorsque l’on souhaite souscrire à un emprunt, et donc un rachat de crédits, signifie disposer d’un reste à vivre restreint. Celui-ci constitue la somme d’argent qui reste au ménage tous les mois pour subvenir à ses dépenses quotidiennes, une fois toutes ses charges et tous les crédits payés. Selon le niveau de celui-ci, la banque accordant le crédit va décider ou non de répondre à une demande.

Avoir un faible budget n’est pas une chose négative aux yeux des établissements de crédit, ce qui compte c’est la faisabilité du projet, tant que le montant total emprunté reste dans une limite raisonnable. La possibilité de financement va donc reposer davantage sur une situation stable et saine que sur le niveau du budget, l’objectif étant d’apporter plus de confort aux finances du foyer de manière générale. La garantie qui va rassurer les organismes prêteurs est avant tout la stabilité de l’emploi à long terme, tout comme la régularité des revenus, même si ceux-ci sont d’un niveau moyen. Ce critère est identique pour toutes les catégories de rachat de crédits, qu’il s’agisse d’un prêt à l’habitat, de crédits à la consommation ou des deux.

Lors de l’étude de faisabilité d’un rachat de crédits, l’établissement du budget du ménage est une partie importante. Il va permettre à l’établissement financier d’évaluer la viabilité du projet de regroupement de prêts, tout en prenant en compte la situation de l’emprunteur. Par budget, on entend la liste totale de toutes les ressources (salaires, revenus d’indépendant, allocations, pensions alimentaires, pensions de retraite, revenus locatifs, etc.) et de toutes les charges du foyer (loyer, crédits, impôts, électricité, eau, gaz, assurances, etc.). Le rachat de crédits peut être un levier financier important en cas de déséquilibre des finances personnelles et pour sortir d’une situation d’endettement excessif. 

Réaliser un budget est aussi important pour définir exactement le rachat de crédits envisagé. En faisant deux listes distinctes des revenus et des charges du foyer, la situation financière se clarifie et l’opération de financement est plus précise. L’emprunteur peut aussi prévoir d’inclure une somme d’argent supplémentaire dans son nouvel emprunt. Celle-ci nécessite également toute l’attention de la part du demandeur mais aussi du prêteur, car elle va augmenter la somme totale empruntée et elle doit donc rester impérativement dans la limite de la capacité d’endettement. Définir son budget est donc primordial dans le sens où cette action va donner une précision exacte à l’opération de financement et la réalisation du projet de rachat.

ebook guide gratuit réussissez votre rachat de credits

Comme tous les ménages français, les foyers aux revenus modestes ont tendance à se tourner vers le crédit pour financer un achat ou un service. Cette accumulation de financements divers (bien immobilier, voiture, travaux, ordinateur, etc.) peut vite devenir un engrenage si leur nombre devient trop important et si les revenus sont faibles. Le rachat de crédits consiste à réduire la charge mensuelle qui pèse sur le budget en regroupant tous les crédits en cours et les remplaçant par un nouveau prêt bénéficiant de nouvelles conditions. Le taux d’intérêt, la durée de remboursement, l’assurance emprunteur, le montant de la mensualité peuvent ainsi être revus. Avec une échéance mensuelle plus faible, le ménage peut retrouver plus de confort dans ses finances pour vivre son quotidien et mieux gérer ses revenus modestes. De manière générale l’opération entraine un allongement de la durée de remboursement, ce qui a un impact sur le coût total du nouveau crédit souscrit.

Lorsque le demandeur fait partie de la catégorie des revenus modestes, il perçoit en général des aides de l’Etat. Ces dernières, tout comme les pensions, les revenus fonciers ou autres sont pris en compte par les établissements financiers et entrent dans le calcul de ses revenus lors du montage du dossier. Ainsi le profil de l’emprunteur peut être mis en valeur et ces éléments lui permettent d’avoir un dossier plus solide. Avec toutes ces différentes ressources additionnées à son salaire, le demandeur a plus de chances de voir la faisabilité du financement se réaliser.

Le déroulement d’une demande de rachat de crédits pour faible budget est identique pour toutes les catégories de rachat. Le candidat peut faire sa demande directement en ligne ou par téléphone, les deux possibilités étant gratuites et sans engagement. Il devra fournir quelques informations basiques sur son identité, ses revenus et sa situation personnelle et professionnelle, les crédits en cours à racheter, qui vont suffire au départ pour une première estimation de faisabilité du projet. Dans une deuxième étape, il s’agira de monter un dossier en fournissant toutes les pièces justificatives demandées. Un analyste spécialisé va procéder à toutes les vérifications nécessaires pour faire en sorte que le dossier soit accepté par un organisme de crédit. Il s’agira alors de choisir parmi toutes les offres reçues, celle qui correspond le mieux à ses attentes et qui est la plus intéressante. Les fonds sont débloqués après signature du contrat de prêt et le respect du délai de rétractation.

Les banques n’aiment pas prendre des risques, elles souhaitent éviter les situations de surendettement et en même temps se protègent contre les risques d’impayés. Pour mettre toutes les chances de son côté et réaliser ce projet de financement dans les meilleures conditions même avec des revenus modestes, il faudra respecter certaines règles. Le premier atout est que l’emprunteur à faible budget dispose d’un salaire, que ce soit en emploi CDI ou même en CDD. Il faudra ensuite valoriser son profil d’emprunteur, c’est-à-dire présenter une bonne gestion de ses comptes bancaire et de ses finances en général. Faire preuve de sérieux en n’ayant pas accumulé des  incidents de paiement, des découverts récurrents, etc., est un avantage considérable. 

Enfin, pour maximiser ses chances de réussite dans cette démarche, il est important de bien choisir son intermédiaire en rachat de crédits. Il s’agit d’un courtier, véritable professionnel du secteur que vous pouvez mandater pour vous afin qu’il se charge de votre dossier du début à la fin. L’avantage c’est qu’il est un expert, avec un réseau de partenaires importants et qu’il connaît le marché. Même si sa prestation demande une rémunération sous forme de commission sur le montant total emprunté, cette dépense en vaut largement la peine, puisqu’il pourra trouver l’offre la plus avantageuse qui permettra de faire des économies.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Lancer ma simulation