Actualités
Les actualités
Partners Finances
Actualités > Rachat de credit > Faire un rachat de crédit après un incident de paiement : est-ce possible ?

Faire un rachat de crédit après un incident de paiement : est-ce possible ?

Posté le 2 mars 2021 à 08:00
Père avec enfant sur ses épaules face au soleil couchant

Que vos revenus aient baissé ou que vos charges aient augmenté, votre situation financière est devenue compliquée et vous avez eu un ou plusieurs incidents de paiement. Rassurez-vous, sous réserve d’éligibilité, il est possible de faire un rachat de crédits après un ou plusieurs incidents de paiement.

Qu’entend-on par incident de paiement ? En quoi le rachat de crédit est-il une solution ? Quels autres aspects de votre dossier seront étudiés ? Qu’en est-il des personnes fichées FICP et FCC ? Comment demander un rachat de crédits après des incidents de paiement ?

Partners Finances, organisme de courtage spécialiste du rachat de crédits depuis 1996 et leader du marché en Frances, répond à toutes vos questions et vous donne ses conseils.

Un incident de paiement est une transaction financière qui a été rejetée par la banque en raison de liquidité insuffisantes.

Concrètement, lorsqu’on arrive à la limite du découvert autorisé, un chèque donné plusieurs jours ou semaines plus tôt et prélevé au mauvais moment, ou le prélèvement automatique d’un abonnement ou d’une facture d’énergie… peut être bloqué par la banque.

Cela arrive s’il n’y a pas le montant suffisant sur votre compte, pas même en tenant compte du découvert autorisé.

 

Si, à une ou plusieurs reprises, vous avez eu des incidents de paiement, c’est que votre budget est trop serré… On ne vous apprend rien ici.

Voyons plutôt comment résoudre le problème dans l’immédiat, puis faire en sorte à long terme que cela n’arrive plus, en récupérant un budget plus confortable, des finances plus sereines.

En cas de rejet d’un virement ou d’un prélèvement, il est essentiel de régulariser la situation dès que vous en êtes informé, soit en approvisionnant le compte et en relaçant l’ordre de paiement, soit en prenant contact avec le créancier pour s’acquitter autrement de la somme due. Sans cela, vous vous exposez à un fichage FICP et un interdit bancaire.

Sachez que dans ce cas, les frais bancaires ne peuvent pas dépasser le montant du paiement rejeté ni dépasser 20 €.

Il ne va de même en cas de chèque sans provision. Dans ce cas-ci, en revanche, vous vous exposez à un fichage FCC et à un interdit bancaire. En ce qui concerne les frais, il existe deux plafonds : pour une somme inférieure à 50 €, les frais seront de 30 €, et pour une somme supérieure à 50 €, les frais s’élèveront à 50 €.

Dans tous les cas, les incidents de paiement, découverts et dépassement de découvert autorisé, engendre des frais importants. Lorsque cette situation se produit, c’est pourtant que la situation financière est difficile. L’accumulation de ces frais peut donc devenir un vrai un véritable problème.

Pour éviter les risques de surendettement lorsque les charges deviennent trop lourdes, il faut pouvoir retrouver un reste-à-vivre plus important. Si vous avez déjà éliminé ou diminué les dépenses non essentielles, un rachat de crédit s’avère une solution à prendre en compte.

Le regroupement de crédits, souvent appelé rachat de crédits, est une opération financière qui permet de simplifier la gestion de son budget et retrouver un reste-à-vivre plus important.

Comment fonctionne un regroupement de crédits ?

Si vous avez plus de deux crédits en cours (pour un minimum de 20 000 €), un organisme prêteur (souvent une banque) va rembourser d’un coup tous vos créanciers et mettre en place un prêt de substitution.

Cette opération financière peut s’adapter à des profils très différents : personnes seules, couples, retraités, salariés ou fonctionnaires, propriétaires ou locataires, avec ou sans crédit immobilier, avec ou sans impayés…

Quels types de crédits peuvent être rachetés ?

  • Crédits immobiliers
  • Crédits à la consommation: prêt personnel ou affecté (auto, moto, travaux…), crédits renouvelables
  • Dettes personnelles ou familiales
  • Impayés (loyer, factures d’énergie…)

 

Comment le regroupement de crédits permet de retrouver un budget mensuel plus important ?

Une fois vos crédits sélectionnés et regroupés, la durée de remboursement du prêt de substitution peut être modulée en fonction de votre taux d’endettement (balance entre vos charges et vos revenus).

En allongeant la durée du rachat de crédit, votre nouvelle mensualité unique peut être baissée jusqu’à – 60 %*. Vous retrouvez ainsi un budget plus important pour payer les autres charges ou vous reconstituer une épargne de sécurité afin de ne plus avoir d’incident de paiement.

Si le regroupement de crédits comprend moins de 60 % de prêt immobilier (calcul fondé sur la somme des soldes restant dus), il s’agit d’un rachat de crédit consommation et celui-ci peut avoir une durée maximale de 15 ans.

Si le regroupement de crédits comprend plus de 60 % de prêt immobilier, il s’agit alors d’un rachat de crédits immobilier et la durée de celui-ci pourra aller jusqu’à 30 ans (voire 35 sous certaines conditions).

 

« Puis-je refaire un crédit pour des travaux ou acheter un véhicule après un rachat de crédits ? »

Bien entendu, une fois votre taux d’endettement diminué avec la mensualité, il est possible de solliciter un nouvel emprunt pour financer un projet. Toutefois, cette démarche vous privera d’une partie des avantages du rachat de crédits mis en place.

Pour cette raison, il est plutôt recommandé de solliciter l’octroi d’une trésorerie supplémentaire dans le cadre du regroupement de crédit.

Cette somme est intégrée au prêt de substitution et son remboursement directement inclus dans votre mensualité unique. Cette démarche vous permet de ne pas impacter de nouveau a posteriori votre taux d’endettement et votre budget.

 

ebook guide gratuit réussissez votre rachat de credits

L’octroi d’un rachat de crédit repose sur différents critères. Cette solution s’adapte donc à un grand nombre de profils très différents !

  • Vos créances – Types et montant des crédits, dettes, impayés.
  • Vos revenus – Salaire, revenu professionnels non-salariés, pension de retraite et d’invalidité, revenus fonciers (les allocations de retour à l’emploi et de la Caf ne constituent pas un revenu).
  • La gestion de vos finances – Il va de soi qu’avoir une situation financière compliquée n’est pas un critère excluant en soi. En revanche, il faut montrer la tentative et volonté de s’acquitter de ses échéances en temps en heure.

    Voici quelques conseils pour reprendre le contrôle de votre budget face à une situation financière difficile, afin de donner toutes ses chances à votre demande de rachat de crédits.

  • Votre patrimoine – Immobilier (si vous êtes propriétaire) et financier (épargne, assurance vie, investissements, actions…).
  • La présence ou non d’un co-emprunteur.
  • Votre âge et votre situation professionnelle – Jeune actif ou retraité, la seule limite d’âge pour faire un rachat de crédits est celle de la majorité exigée. En revanche, la durée de ce crédit pourra être plafonnée si vous avez plus 70 ans.

 

Si ce n’est pas impossible, il est plus difficile de convaincre un organisme de financement d’octroyer un rachat de crédits à une personne en situation d’interdit bancaire, faisant l’objet d’un fichage (FICP, FCC).

Si la situation de surendettement est avérée, le rachat de crédits ne sera pas accordé, mais cette solution n’aurait de toute façon pas été adaptée. Dans ce cas, il vaut mieux se rapprocher de la Banque de France et déposer un dossier de surendettement. Des solutions vous seront proposées et pourront aller jusqu’au rétablissement personnel (effacement des dettes).

Dans les autres cas, il s’agira de rassurer l’organisme prêteur sur votre volonté et capacité à rembourser le prêt de substitution mis en place. Pour cela des garanties vous seront demandées. Il s’agira généralement d’une garantie hypothécaire, qui implique que vous soyez propriétaire.

 

Partners Finances est un organisme de courtage spécialisé dans le rachat de crédits. Nos conseillers sont experts de cette opération financière.

Ils peuvent donc vous accompagner dans toutes vos démarches :

  • Répondre à vos questions.
  • Etudier l’éligibilité de votre dossier au regroupement de crédits.
  • Constituer un dossier de demande de rachat de crédits.
  • Négocier pour vous auprès de plusieurs partenaires bancaires les conditions les plus intéressantes.
  • Vous recommander le partenaire bancaire proposant l’offre la mieux adaptée à votre situation.
  • Via un espace personnel en ligne, vous pouvez fournir rapidement les pièces justificatives nécessaires à votre dossier.
  • Se tenir à disposition jusqu’au déblocage des fonds pour toute question.

 

Pour bénéficier de conseils d’experts et trouver l’offre de rachat de crédits la plus intéressante pour ne plus avoir d’incidents de paiement, faites une simulation en ligne. Elle est gratuite et sans engagement. Un conseiller vous donne une réponse de principe sous 24h**.

Je simule gratuitement mon rachat de crédits
Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Lancer ma simulation