Actualités
Les actualités
Partners Finances
Actualités > Rachat de credits > Budget : comment garder des finances saines pour la rentrée ?

Budget : comment garder des finances saines pour la rentrée ?

Posté le 18 août 2020 à 00:00
Petite fille préparant la rentrée des classes

Déjà la rentrée se profile doucement à l’horizon, et il va falloir retrouver un horaire régulier après les vacances. Ce n’est d’ailleurs pas la seule chose qu’il sera nécessaire de réguler, puisque les dépenses en période estivale sont toujours plus importantes que durant le reste de l’année. Sorties, restaurants, activités, voyages, etc. ont plombé le budget du ménage et il est temps de remettre de l’ordre dans ses finances et de bien les gérer. La rentrée est également synonyme de frais et il est nécessaire d’établir un budget pour éviter de se retrouver dans une situation de difficultés financières. Le rachat de crédits est une bonne solution pour remettre à plat ses finances et pourquoi pas intégrer une trésorerie supplémentaire.

La gestion des finances familiales n’est pas une mince affaire, et il est important avant tout de bien établir son budget pour gérer au mieux ses dépenses. Après la frénésie des achats estivaux où l’on a fait moins attention, il faut à présent songer à revenir à une certaine discipline dans ses finances et reprendre ses bonnes habitudes. La rentrée nécessite pour les familles d’acheter les fournitures scolaires, tout comme le matériel informatique (des clés USB ou encore des écouteurs MP3, etc.), les livres et aussi l’habillement. En plus de ces frais, les familles avec des enfants scolarisés doivent aussi prévoir les dépenses de cantine, les frais d’inscription et les activités extra-scolaires.

La rentrée scolaire représente un poste de dépenses important dans le budget des familles. En 2019, le budget moyen consacré à la rentrée était de 964 euros par foyer avec au moins 1 enfant scolarisé. C’est 46 euros de plus par rapport à 2018, qui lui il était à 918 euros. La dépense moyenne pour un enfant en élémentaire est de 201 euros, pour le secondaire 388 euros, pour le collège 534 euros pour le lycée. Enfin, pour un enfant qui étudie dans l’enseignement supérieur la note grimpe à 1.402 euros en moyenne, soit 160 euros de plus qu’en 2018. En plus des frais de rentrée scolaire, l’après été est aussi le moment de payer les impôts annuels comme la taxe foncière, qui est redevable pour la mi-novembre au plus tard. C’est le bon moment de penser à la mensualisation pour toutes les taxes car la répartition des dépenses sur l’année est ensuite bien plus facile à gérer pour le budget familial.

La première chose à faire est de vérifier ses tickets de caisse, mais aussi ses relevés bancaires et ses états financiers. Cela permet de se rendre compte des pôles de dépenses du ménage et de prévoir le budget vêtements, articles scolaires, etc. La réalité de finances est ainsi plus claire, on peut très bien réaliser un tableau complet des dettes, des futurs achats nécessaires et préparer ainsi son budget pour les semaines, voire les mois à venir. Il est également important de se constituer un fonds d’urgence si cela est possible, afin de faire face à un imprévu, une éventuelle grosse dépense (nouvelle voiture, réparation, aide d’urgence, etc.). Pour faire des économies, il est aussi possible d’acheter des fournitures et des vêtements de seconde main sur Internet, ou dans des boutiques d’occasion, ce qui peut considérablement réduire la facture.

Pour réduire les dépenses, il est possible de mettre en place des astuces et des bons gestes dans la vie quotidienne. Faire de la gestion du budget une affaire de famille par exemple est vivement recommandé. Les enfants sont tout à fait capables de comprendre qu’il faut faire attention aux dépenses afin de réaliser des économies. Les factures d’électricité, d’essence, d’épicerie peuvent être réduites si chacun y met du sien, tout comme les enfants pourront choisir une activité extra-scolaire plutôt qu’une autre, sachant qu’il est nécessaire de faire un sacrifice car deux activités ne sont pas envisageables pour le budget familial. C’est une bonne occasion pour les enfants d’apprendre ce qu’il faut faire avec son argent en prévision de la rentrée, tout en créant son propre budget. Enfin, les contrats d’énergie, Internet, téléphonie, assurance, etc. peuvent également être revus à la baisse pour dégager un reste à vivre supplémentaire, voire être mensualisés pour plus de souplesse.

Au niveau des différentes aides que peuvent percevoir les familles pour la rentrée, il y a bien sur l’allocation de rentrée de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) mais elle s’avère souvent insuffisante pour couvrir toutes les dépenses. Elle est versée pour chaque enfant et son montant dépend du quotient familial. Elle est donc soumise à conditions et les plafonds de ressources pour en bénéficier sont limités.

En résumé on peut dire que la rentrée est propice à repartir du bon pied, avec une nouvelle organisation, de nouvelles habitudes, une nouvelle manière de dépenser son budget, bref prendre de bonnes résolutions. Mettre en place des bonnes habitudes de gestion est important tout comme optimiser ses finances.

ebook guide gratuit réussissez votre rachat de credits

Si le budget à la rentrée est vraiment serré, et qu’en plus les échéances mensuelles de crédits en cours alourdissent encore davantage le budget, il est possible de se tourner vers le rachat de crédits.  Il s’agit d’une opération bancaire qui permet de regrouper tous les crédits en cours de remboursement, pour ne souscrire qu’à un seul emprunt. L’avantage est de pouvoir alors réévaluer le montant de la mensualité unique, qui sera adaptée à la situation du ménage et aux revenus de l’emprunteur. L’objectif est de dégager un reste à vivre plus élevé, afin de permettre au foyer de retrouver plus de confort dans ses finances et de vivre un quotidien plus agréable, sans souffrir à chaque fin de mois.

Concrètement toutes les conditions du nouveau contrat peuvent être revues. Cela signifie que le taux d’intérêt peut être renégocié et revu à la baisse, tout comme les frais de dossier et d’assurance, voire de garantie le cas échéant. Pour baisser le montant de la mensualité, la durée de remboursement est allongée dans le temps. Cette action va entrainer une majoration du cout total du crédit, mais qui pourra être compensée en partie par le nouveau taux plus bas, ce qui permet de faire des économies de frais d’intérêt.

Le rachat de crédits est donc un excellent moyen de faire face aux dépenses de la rentrée. Il permet de réunir tous les types de crédits (prêt immobilier, crédits à la consommation, prêts personnels, crédits renouvelables) mais également des dettes familles, des dettes fiscales ou des découverts bancaires. En plus de prévoir un nouveau plan de remboursement de toutes ses dettes, le regroupement de prêts peut inclure une trésorerie supplémentaire pour financer tous les frais de la rentrée ou un nouveau projet.

Bon à savoir : il ne faut pas hésiter à se renseigner auprès d’un courtier en rachat de crédits ou d'effectuer une première simulation de rachat de crédit en ligne, tout en servant des comparateurs afin d'obtenir un premier avis sur la faisabilité de son projet. L’accompagnement par un courtier permet de bénéficier des meilleures offres sur le marché, car il dispose d’un large réseau de partenaires.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Lancer ma simulation