Actualités
Les actualités
Partners Finances

Crédit immobilier et prêt immobilier sur 30 ans : comment faire ?

Posté le 19 novembre 2019 à 09:00
Crédit immobilier et prêt immobilier sur 30 ans : comment faire ?

En France les crédits ou les prêts immobiliers ont longtemps été accordés uniquement sur des périodes allant de 15 à 20 ans maximum. Désormais, un nombre croissant de banques et d’établissements financiers sont de plus en plus ouverts à proposer des emprunts  qui s’étalent sur 30 ans. Le crédit immobilier sur 30 ans se présente donc comme une solution avantageuse pour les ménages modestes ou les jeunes, qui pourront ainsi obtenir une mensualité réduite et équilibrer leur budget. Une solution très utile pour rendre la propriété immobilière accessible à un plus grand nombre de ménages. 

Pendant de nombreuses années, les banques se sont montrées très réticentes à l’idée d’octroyer des emprunts, surtout lorsqu’ils concernaient un projet immobilier sur une durée supérieure à 25 ans. Mais la tendance a changé ces dernières années et les mentalités ont évolué,  notamment face à l’allongement de l’espérance de vie. Ainsi,  il est désormais plus facile de se voir accorder un prêt pour l’achat d’un bien immobilier dont la durée de remboursement est étalée sur 30 ans. 

À l’heure actuelle et notamment face à l’augmentation des tarifs au m2 de l’immobilier dans certaines grandes villes de France, celui-ci se présente comme une véritable solution pour permettre à certains particuliers d’accéder à la propriété.  Ainsi les ménages ayant des revenus modestes ou encore de jeunes primo-accédants qui présentent un faible apport et une capacité d’emprunt réduite, peuvent étaler les mensualités sur une durée plus longue et ainsi la réduire. Le crédit immobilier sur 30 ans permet donc à la fois de diminuer sa mensualité tout en bénéficiant d’un reste à vivre plus confortable.

En contrepartie de cette faible mensualité, l’emprunteur s’engage sur une période plus importante à rembourser son prêt mais aussi des intérêts. Ce type d’emprunt est disponible pour des profils variés mais les établissements financiers ainsi que les banques traditionnelles seront particulièrement vigilants au profil des ménages qui désirent souscrire à un prêt immobilier sur 30 ans. Généralement, pour se voir proposer ce type d’offres, il faudra se tourner vers les filiales des grandes enseignes bancaires qui se sont spécialisées dans des produits tels que les emprunts immobiliers de longue durée ou vers des établissements financiers spécialisés dans le crédit. 

Afin de trouver l’offre adaptée à son budget sur le long terme il faudra, au moment de comparer les différentes offres, être particulièrement vigilant en ce qui concerne le taux d’intérêt applicable à votre crédit. Pour cela, il existe différents outils comme les comparateurs de crédit immobilier en ligne qui permettent rapidement de se faire une idée concernant les taux pratiqués sur une période d’emprunt de 30 ans. 

Il s’agit d’une information qui doit obligatoirement être communiquée au client et tous les organismes de crédits et les banques doivent afficher clairement le TAEG qu’ils appliqueront à l’offre de crédit en question. Il s’agit du taux annuel effectif global qui englobe tous les frais liés à votre crédit tels que : 

  • les intérêts prélevés
  • le coût des primes liées à la souscription d’une assurance
  • les frais liés à la garantie
  • les frais de dossier qui ne peuvent pas excéder 1 à 5%  du total du capital emprunté
  • les frais annuels de tenue de compte

Autrement dit, le TAEG est l’indicateur essentiel à prendre en compte pour évaluer le coût total que représentera un crédit sur 30 ans mais aussi pour comparer les différentes offres actuellement disponibles auprès des organismes de crédit et des banques. 

Il faudra également choisir entre un taux fixe ou un taux variable. Pour le premier, le montant du taux sera le même sur la totalité de la durée de remboursement de l’emprunt. En revanche, en optant pour la deuxième option, à savoir un taux variable, celui-ci variera en fonction des fluctuations du marché, ce qui parfois s’avère très coûteux, surtout sur un prêt immobilier sur le long terme. 

ebook guide gratuit réussissez votre rachat de credits

Autre paramètre à prendre en compte lorsque l’on souhaite faire un crédit immobilier sur 30 ans : le montant des cotisations de l’assurance emprunteur. Si celle-ci n’est pas obligatoire, une grande majorité des établissements prêteurs n’accorderont pas de crédit sur cette durée sans assurance-emprunteur. Elle permet en effet de protéger le créancier en cas de non remboursement de la dette de la part de l’emprunteur lors de situations telles que : l’invalidité, la perte d’emploi ou le décès. Si le crédit immobilier sur 30 ans permet à des particuliers de devenir propriétaire en proposant une solution d’emprunt sur du très long terme, la durée de versement des cotisations d’assurance et donc le coût total de celles-ci n’est pas négligeable.  

S’il est tout à fait envisageable de souscrire à une assurance directement auprès de l’établissement qui octroie le prêt, il est également possible d’opter pour la délégation d’assurance. L’emprunteur peut ainsi choisir librement un assureur qui lui propose les meilleures garanties à un tarif plus avantageux. En fonction de sa situation personnelle, professionnelle et de plusieurs autres critères, il est donc intéressant de comparer attentivement les différents contrats d’assurance disponibles avant de faire son choix. D’autre part, depuis l’entrée en vigueur de la loi Hamon en 2015, les emprunteurs ont la possibilité chaque année, à la date anniversaire du contrat, de le résilier pour en changer. Un levier utile à en prendre en considération pour faire jouer la concurrence sur le long terme et de façon annuelle. 

Quel que soit le profil de l’emprunteur qui souhaite s’orienter vers un prêt immobilier sur 30 ans celui-ci devra avant tout présenter à l’organisme choisi le dossier le plus solide possible. En effet, même si aujourd’hui les banques sont plus enclines  à proposer ce type d’emprunt, il n’en reste pas moins qu’elles prennent un risque sur une période plus longue. Elles seront donc particulièrement attentives à tous les éléments du dossier afin de s’assurer de la faisabilité du projet et de la solvabilité de l’emprunteur. C’est pourquoi, il sera important de fournir au moment de la constitution de votre dossier un maximum de documents justifiant de la stabilité des finances et de la solidité du projet immobilier en question. 

L’opération de crédit immobilier sur 30 ans peut s’avérer assez complexe tant au niveau de la recherche de l’offre que de la comparaison des organismes, ou encore du montage du dossier. Pour mettre toutes les chances de son côté, il peut s’avérer intéressant de se tourner vers un courtier ou vers un intermédiaire en opérations de banque et de services de paiement (IOBSP) immatriculé auprès de l’ORIAS. En tant que professionnel de la finance et du crédit, ce professionnel sera à même d’accompagner son client à travers les différentes étapes pour obtenir un prêt immobilier sur une période longue. Grâce à un large réseau de partenaires, cet expert saura trouver les offres adaptées aux besoins de son client tout en négociant en son nom les meilleures conditions de crédit. 

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Abonnez-vous à nos actualités S'abonner maintenant
tag leboncoin