Actualités
Les actualités
Partners Finances
Actualités > Rachat de credits > Rachat de crédit CIC

Rachat de crédit CIC

Posté le 20 septembre 2022 à 08:00
main avec un smartphone cherchant des infos sur le rachat de crédits

Vous avez plusieurs crédits à rembourser et un projet à financer, mais votre capacité de remboursement est déjà atteinte. Le regroupement de crédits (encore communément appelé « rachat de crédits ») est alors une solution tout à fait pertinente.

Aujourd’hui, de nombreux établissements bancaires proposent cette opération bancaire qui permet d’écarter efficacement les risques de surendettement, surtout lorsqu’on est confronté à un événement inattendu (difficulté ou belle opportunité).

 

Les experts de Partners Finances, organisme de courtage en regroupement de crédits, font le point pour vous sur les différents établissements prêteurs susceptibles de financer le regroupement de crédits dont vous avez besoin. Cet article est ainsi consacré au rachat de crédit du CIC.

 

 

CIC est l’acronyme de la Société générale de crédit industriel et commercial. Cet établissement bancaire a été créé le 7 mais 1859 par décret impérial de Napoléon III. En 1864, le CIC participe pour une part importante au capital de banques en création comme la Société Lyonnaise.

Au XXe siècle, le CIC prend des participations dans le capital de banques régionales. Nationalisée en 1982, le groupe CIC est de nouveau soumis à la privatisation en 1996, puis racheté en 1998 par le Crédit Mutuel.

Le CIC est donc l’une des plus anciennes banques françaises.

 

 

Avant de procéder à une demande de rachat de crédits auprès du CIC, comme ailleurs, il est essentiel de bien comprendre en quoi consiste cette opération afin de savoir ce que vous pourriez obtenir.

Le rachat de crédits est une opération bancaire dont le nom officiel est « regroupement de crédits ». Pour procéder au regroupement de ses crédits, il est donc nécessaire d’avoir au moins deux emprunts en cours de remboursement.

Concrètement, après étude et acceptation de votre demande, l’organisme prêteur va solder d’un coup vos différents crédits et mettre en place un prêt de remplacement.

La durée de celui-ci étant particulièrement flexible, vous allez pouvoir baisser la nouvelle mensualité unique jusqu’à -60 %*.

Une autre possibilité est de solliciter un regroupement de crédits avec une trésorerie complémentaire. Si vous avez atteint votre taux d’endettement maximal, mais que vous avez besoin d’un crédit pour effectuer des travaux, racheter une soulte, changer de véhicule… vous pouvez ainsi emprunter la somme nécessaire qui alors directement incluse dans la nouvelle mensualité unique adaptée à vos ressources.

  • Vous écartez les risques de surendettement.
  • Vous financez un projet ou un besoin.
  • Vous ne payez plus qu’une mensualité de crédit réellement adaptée à vos revenus.
  • Vous gagnez en sérénité dans la gestion de vos finances.
  • Vous n’avez plus qu’un seul interlocuteur.

 

Enfin, vous pouvez regrouper des types de crédits différents :

  • Prêts immobiliers
  • Crédits à la consommation
  • Prêt auto
  • Prêt personnel
  • Crédits renouvelables

 

En fonction de la proportion du montant venant de crédits à la consommation et de prêts immobiliers regroupés, vous obtenez alors un regroupement de crédits consommation ou immobilier. Ce sont alors les règlementations (délais de rétraction ou réflexion, passage devant notaire ou pas, assurances obligatoires ou non…) et les taux de références de la catégorie de crédits concernée qui s’applique.

 

 

ebook guide gratuit réussissez votre rachat de credits

Les taux proposés pour le regroupement de crédits au CIC sont des taux fixes connus pour leur stabilité sur ces dernières années (5,5 % en moyenne de 2019 à 2021).

Le taux d’un regroupement de crédits (au CIC comme ailleurs) dépend de plusieurs facteurs :

  • le type de rachat de crédits mis en place (immobilier ou consommation),
  • votre situation personnelle (composition du foyer, nombre de personnes à charge…),
  • votre situation financière (salaires et autres revenus, charges, pensions, placements et épargne accessible),
  • votre situation professionnelle (fonctionnaire, salarié, profession libérale, retraité…).

Dans tous les cas, c’est l’étude personnalisée de votre demande qui va permettre d’établir le taux.

 

 

Par téléphone ou en agence, vous allez créer votre dossier avec un conseiller dédié. Pour ce faire, vous devez fournir les relevés et tableaux d’amortissement de vos différents emprunts amortissables, ainsi que les relevés de comptes de vos crédits renouvelables.

Votre conseiller va alors procéder à l’étude de solvabilité – vérifier que vos ressources vous permettent de procéder à un regroupement de crédits ou vous rediriger vers la Banque de France si vous êtes en situation de surendettement manifeste. Si celle-ci est positive, il vous proposera des simulations pour évaluer la mensualité la plus adaptée.

Comme pour d’autres types de crédits, vous choisissez alors d’accepter ou décliner l’offre. Si vous signez celle-ci, une fois les délais de rétractation dépassés, le CIC se charge de solder vos différents crédits et met en place les prélèvements pour le remboursement du prêt de substitution. Le déblocage de l’éventuelle trésorerie complémentaire se fait au même moment.

 

 

Chaque établissement bancaire a ses propres limites et critères de sélections. Certains ne financeront que des propriétaires, d’autres imposeront une somme minimale… En outre, ces critères sont susceptibles d’évoluer en fonction du marché et du nombre de dossiers qu’il leur est possible de traiter.

Il ne faut néanmoins pas se décourager.

La première chose à faire est de demander les raisons de ce refus. Sur base de celles-ci, vous pourrez rebondir.

Par exemple, si votre conseiller indique qu’il ne vous est vraiment plus possible de vous acquitter de vos dettes avec vos ressources actuelles, vous pourrez choisir de vous tourner vers la Banque de France pour un dossier de surendettement, ou de tenter d’augmenter drastiquement vos revenus et restructurer temporairement vous-même vos dettes avant de solliciter 6 mois plus tard un nouveau rachat de crédits.

Si vous n’avez pas deux crédits en cours de remboursement, forcément, il ne peut y avoir regroupement de crédits. Vous êtes dans le cadre d’une renégociation et cette opération est moins flexible qu’un regroupement. N’hésitez pas à mettre alors les établissements prêteurs en concurrence pour voir ce que d’autres pourraient vous proposer.

Dans les autres cas, il est probable qu’un autre établissement financier puisse accepter votre demande. Toutefois, il peut être complexe et surtout chronophage de trouver l’organisme de prêt idéal. La meilleure solution est alors de solliciter un organisme de courtage en regroupement de crédits comme Partners Finances.

Après avoir fait la simulation en ligne, un conseiller vous recontacte, monte le dossier avec vous (sur le même principe que le CIC) puis compare les offres des différents partenaires bancaires afin de trouver l’offre la mieux adaptée à votre situation particulière aux meilleures conditions.

Partners Finances est l’organisme pionnier en France en regroupement de crédits. Depuis 1996, nos conseillers accompagnent les particuliers dans leurs démarches. Votre conseiller attitré vous suit donc jusqu’au déblocage des fonds pour un accompagnement optimal.

N’attendez pas que votre situation se complique, faites la simulation en ligne. Elle est rapide, gratuite et sans engagement. Votre conseiller vous recontacte sous 24h**.

Je simule gratuitement mon rachat de crédits
Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Lancer ma simulation