Actualités
Les actualités
Partners Finances

Rachat de crédits contre le surendettement : la meilleure solution ?

Posté le 10 juillet 2019 à 11:00
Un homme sourit car il opte pour un rachat de crédits en luttant contre le surendettement

De manière générale, une situation de surendettement survient lorsque le ménage dépense plus d’argent qu’il n’en gagne, c’est-à-dire que ses charges dépassent ses ressources. L’emprunteur a alors plusieurs solutions qui se présentent à lui, dont la première est certainement de prendre contact avec tous ses créanciers, avec pour objectif l’aménagement, voire la suspension de ses remboursements sur une durée déterminée. Une opération de rachat de crédits est tout à fait adaptée, car elle permet d’alléger le montant de la mensualité. En ce sens, elle peut donc contribuer à sortir d’une situation de surendettement et améliorer la situation financière sur le long terme.

Un ménage est considéré comme surendetté lorsque la totalité de ses charges mensuelles, mensualités des différents crédits incluses, est plus importante que ses revenus mensuels. Il se retrouve alors avec un compte bancaire constamment en débit, car il n’arrive plus à honorer ses créances. Ses dettes alourdissent considérablement son budget et faute de moyens, il ne peut plus avoir une bonne maîtrise de son budget dont la gestion devient compliquée. La nature de ses dettes n’est en général pas professionnelle mais personnelle, elles proviennent souvent de la souscription à plusieurs types de crédits, comme les prêts à la consommation, les crédits immobiliers, les prêts personnels, les crédits renouvelables, les découverts bancaires, les impayés et les dettes familiales, voire fiscales.

L’origine la plus fréquente du surendettement est l’accumulation de crédits. D’autres paramètres peuvent également interférer dans ce phénomène, lorsque par exemple le foyer doit faire face à une baisse soudaine de ses revenus, qui intervient le plus souvent dans le cas d’une perte d’emploi, d’une maladie ou encore d’un divorce. Pour éviter la situation de surendettement, le ménage peut saisir la commission de surendettement. Il s’agit d’un organisme public géré par la Banque de France,  dont la mission est d’une part d’établir ou non la situation de surendettement et d’autre part, de trouver des solutions pour aider le ménage dans une telle situation. Pour bénéficier de cette aide, ce dernier devra cependant respecter impérativement certains paramètres dont le principal est de continuer à rembourser ses dettes dans la mesure du possible pendant tout le temps que dure l’analyse et l’évaluation du dossier. Bien entendu, il ne faudra surtout pas s’aventurer à souscrire de nouveaux crédits. Quoiqu’il en soit il est conseillé de ne pas laisser sa situation financière devenir trop difficile. Dès que le taux d’endettement se rapproche des 33 % (considéré par les banques et les établissements de crédit comme la limite maximale pour un foyer) il ne faut pas hésiter à contacter un courtier, véritable professionnel financier, afin d’estimer la situation.

Lorsqu’un ménage saisit la commission de surendettement de son département et que son dossier est estimé recevable, il pourra profiter de solutions adaptées à sa situation. Lorsque la demande n’est pas acceptée, d’autres plans d’action peuvent être envisagés dont l’un des plus efficaces est le rachat de crédits. Il s’agit d’une alternative afin de retrouver une stabilité financière qui sera gérée par des experts en finance. Là aussi, la recevabilité du dossier va dépendre de plusieurs critères, qui sont sa situation familiale et professionnelle, mais également patrimoniale, car il y a une différence entre locataire et propriétaire.

Le rachat de crédits peut améliorer la gestion des finances personnelles, et permet donc de sortir d’une situation difficile. Appelé aussi restructuration de dettes ou regroupement de prêts, le rachat de crédits est un nouveau crédit qui permet de réunir plusieurs emprunts en une mensualité unique. Le montant de celle-ci sera inférieur à la totalité des mensualités cumulées auparavant. Ainsi, les charges du ménage sont rééquilibrées et surtout diminuées. Il est important de prendre en considération que cette action rallonge la durée de remboursement du nouveau crédit mis en place, et également son coût.

Le rachat de crédits présente d’autres avantages qui permettent d’enrayer une situation de surendettement. Il possède la sécurité d’une seule mensualité fixe, prélevée tous les mois le même jour et sur toute la période de remboursement de l’emprunt unique. Cela signifie également un seul interlocuteur bancaire, donc une gestion financière simplifiée. Un autre avantage est l’allègement de la mensualité unique, qui peut être réduite de manière conséquente. Du coup, l’emprunteur retrouve une capacité d’épargne ce qui lui donne également une sécurité et de la précaution. Un élément important du rachat de crédits est qu’il offre la possibilité au demandeur de financer un nouveau projet. En effet, il est possible d’inclure dans la somme totale empruntée une trésorerie supplémentaire qui va permettre de payer une nouvelle acquisition comme une voiture ou un ordinateur, ou encore de réaliser des travaux par exemple.

ebook guide gratuit réussissez votre rachat de credits

Il existe deux catégories de rachat de crédits : celui des prêts à la consommation qui est accordé pour une durée maximale de 12 ans et celui des crédits immobiliers qui peut durer jusqu’à 30 ans. Celui-ci implique le plus souvent qu’un bien immobilier soit mis en hypothèque, on parle alors de rachat hypothécaire. Plusieurs lois ont été votées au cours de ces dernières années pour encadrer le rachat de crédits, mais surtout protéger le consommateur, tout comme les organismes prêteurs. La loi Lagarde leur impose de transmettre à l’emprunteur une fiche d’information standardisée concernant l’assurance du prêt et permet à l’emprunteur d’opter pour celle de son choix. La loi Hamon entrée en vigueur au mois de juillet 2014 autorise l’emprunteur à résilier l’assurance de prêt souscrite auprès de sa banque dans un délai de 12 mois. Ces mesures permettent de disposer d’une meilleure visibilité sur le coût total du rachat de crédits.

Le rachat de crédits est une bonne solution contre des situations difficiles suites à des aléas de la vie. Dans un cas de perte de revenu liée à un coup dur comme un divorce, un décès, une perte d’emploi, il allège le budget du ménage mis à rude épreuve, et lui permet de prendre le temps de trouver des alternatives pour renflouer les comptes bancaires. Lorsque ceux-ci subissent le poids des frais de découverts qui sont très coûteux, et de différents impayés, qu’ils soient d’ordre fiscal ou autre, l’opération de rachat rééquilibre les finances. Avant de contracter un nouveau crédit, le ménage peut aussi essayer d’optimiser son budget en réduisant ses charges en demandant des aides.

De manière générale, il est interdit à un organisme de crédit d’octroyer un crédit à une personne considérée comme surendettée, c’est pourquoi il vaut mieux s’y prendre dès que la situation se dégrade et avant qu’elle devienne irréversible. Le candidat au rachat de crédits devra se situer dans un niveau d’endettement n’excédant pas les 33 %, voire jusqu’à 42 % dans certains cas. Cette limite a été fixée par les banques et les établissements financiers qui sont aussi les acteurs du marché qui proposent le rachat de crédits. Faire appel à un courtier spécialisé est une bonne manière de profiter des conseils précieux d’un expert. Grand connaisseur du marché, il dispose aussi d’un large portefeuille de partenaires bancaires et saura trouver la solution la plus adaptée à la situation, aux besoins et surtout aux attentes de son client.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Abonnez-vous à nos actualités S'abonner maintenant
tag leboncoin