Actualités
Les actualités
Partners Finances

Quand le rachat de crédits est-il intéressant ?

Posté le 9 mai 2019 à 15:45
homme assit devant ordinateur content grâce à un rachat de crédits

Le rachat de crédits est une opération financière qui permet de faire face à une situation de finances personnelles déséquilibrées par trop de mensualités de crédit. En ce sens, elle permet de retrouver une certaine sérénité dans le budget du foyer, en réduisant la charge de remboursement des échéances chaque mois. Le quotidien devient ainsi plus confortable et les dépenses peuvent être mieux assumées. Le regroupement de prêts peut concerner autant le prêt immobilier que les crédits à la consommation. La baisse continue des taux d’intérêt ces dernières années semble être une opportunité pour de nombreux emprunteurs qui se posent la question de procéder à un rachat de crédits. Il faut cependant veiller à plusieurs paramètres pour que celui-ci soit effectivement rentable, et choisir le bon moment.

Le rachat de crédits est intéressant lorsque la situation financière de l’emprunteur a besoin d’être réajustée. De manière générale, cela arrive lorsque trop de crédits ont été souscrits et que leur remboursement devient une charge trop lourde par rapport aux revenus du foyer, mais aussi à ses charges mensuelles. Grâce au montage financier mis en place, une mensualité unique et surtout allégée pourra être remboursée sur une période qui sera allongée. Un taux d’intérêt plus attractif tout comme de nouvelles conditions de crédit peuvent également être négociés. En faisant baisser la mensualité de crédit, l’emprunteur peut retrouver une capacité d’épargne pour financer de nouveaux achats ou investissements.

Le regroupement de prêts permet de faire face à des aléas de la vie ou des changements soudains de situation : lorsque les revenus baissent suite à une perte d’emploi ou un changement de vie professionnelle, lorsque la famille s’agrandit ou encore en cas de divorce, de départ à la retraite, d’accident, etc. Mettre en place une telle opération permet alors de consacrer moins de budgets au remboursement des différents crédits, afin de laisser plus de marge au quotidien et de vivre plus sereinement la baisse de revenus entraînée par les difficultés rencontrées. De plus, il est tout à fait possible d’inclure dans l’opération de rachat de crédits une somme d’argent supplémentaire qui va permettre à l’emprunteur de financer un nouveau projet, soit encore de se constituer une petite réserve de sécurité.

À noter qu’il existe différentes manières d’aborder une opération de rachat de crédits. Soit l’emprunteur peut s’adresser directement à sa banque et dans ce cas, il gère lui-même la négociation du taux d’intérêt et des conditions de l’opération. Sinon il a aussi la possibilité de recourir aux services d’un courtier, qui aura la charge du début à la fin de tout le dossier, de la mise en concurrence des établissements bancaires, à la négociation de l’offre d’emprunt et jusqu’au déblocage des fonds. Il est rémunéré directement par les organismes de crédit ou alors en facturant une commission sur le montant total emprunté. Véritables experts et spécialistes de la finance, les courtiers sont capables d’obtenir des taux très intéressants avec de bonnes conditions dans le contrat de prêt, voire l’annulation de certaines pénalités comme les indemnités de remboursement anticipé.

Au moment de la signature du contrat de crédit, l’emprunteur reçoit un document indiquant toutes les conditions de celui-ci. Les pénalités de remboursement anticipé, que la loi plafonne à 3 % du capital restant dû et 6 mois d’intérêt, les frais de dossier, les frais d’assurance sont autant de paramètres qu’il faut soigneusement étudier avant de se lancer car la facture peut vite grimper. Il est facile de consulter le tableau d’amortissement de son crédit en cours pour connaître le montant des intérêts payés au cours des 6 derniers mois. Pour justifier un rachat de crédits, les acteurs du marché considèrent que la somme totale des capitaux restants dus doit être d’au moins 70.000 euros et que la différence entre le taux d’intérêt initial et le nouveau doit être d’au moins 0,7 point.

Racheter un prêt immobilier à un moment donné peut être intéressant surtout si celui-ci dure dans le temps. Lorsque le taux d’intérêt baisse (et étant donné que celui-ci a un impact important sur le coût du crédit) il est important de savoir, lors du rachat de crédits, qu’il est possible de faire des économies sur le montant de la mensualité tous les mois ou de gagner en durée de remboursement, parfois plusieurs mois, voire plusieurs années.

D’autre part, pour qu’il soit rentable, le rachat de crédit immobilier doit se faire durant les premières années de durée de vie du prêt à racheter. C’est en effet à ce moment que les intérêts sont prélevés, tandis que le capital ne se rembourse que vers la fin de la période de remboursement. En résumé, plus l’emprunteur avance dans ses échéances, moins il paye d’intérêts. Cependant, c’est aussi sur le capital restant dû que vont se calculer les indemnités de remboursement anticipé, ce qui signifie qu’un rachat de crédit immobilier au début de la période de remboursement peut coûter tout de même assez cher, d’où l’importance d’un nouveau taux d’intérêt appliqué avec un écart le plus important possible.

Enfin, concernant l’assurance emprunteur, plusieurs dispositifs permettent désormais de faire de sérieuses économies. La loi Lagarde permet à l’emprunteur de s’adresser à un autre organisme que l’établissement bancaire qui réalise le rachat pour prendre une nouvelle assurance, tandis que la loi Hamon permet de résilier dans les 12 mois un contrat d’assurance existant pour souscrire à un autre présentant les mêmes garanties à des tarifs plus avantageux. Enfin, la loi Sapin donne la possibilité de résilier le contrat d’assurance emprunteur tous les ans.

ebook guide gratuit réussissez votre rachat de credits

Chaque situation doit être examinée de manière individuelle et il n’existe pas vraiment de généralités quant au meilleur moment pour faire un rachat de crédits. Tous les contrats de crédit signés présentent clairement les conditions d’emprunt dans l’offre de prêt reçue. Il est important de s’y référer avant toute décision de faire un regroupement de prêts. Par exemple, un taux d’intérêt inférieur de 1 % pour un crédit immobilier de longue durée lors de l’acquisition d’un logement permet de faire une économie importante. Celle-ci va se ressentir soit dans le temps de remboursement du nouveau crédit qui peut être écourté sans augmenter le montant des mensualités, soit dans la mensualité elle-même qui va être réduite mais sans allonger la durée. 

Les crédits immobiliers qui ont une durée importante de 25 ou 30 ans coûtent cher quoiqu’il en soit, car ils ont un impact sur le coût du financement. Dans ce cas, un rachat de crédits avec un taux plus intéressant permet de réduire la durée, sans pour autant augmenter le montant de la mensualité. Plus il se fera tôt dans la période de remboursement, plus l’effet sera bénéfique sur le coût des intérêts.

Bon à savoir : le rachat de crédits à la consommation est fondé sur le même principe que le rachat de crédit immobilier : l’objectif étant une gestion plus facile de son budget, avec le rassemblement de tous les crédits en cours au sein d’un emprunt unique avec une seule mensualité. Celle-ci est adaptée aux revenus du foyer. Les crédits renouvelables peuvent être intégrés dans l’opération, ce qui fera considérablement baisser le taux d’intérêt initial.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Abonnez-vous à nos actualités S'abonner maintenant
tag leboncoin