Actualités
Les actualités
Partners Finances

Réduire ses mensualités avec le rachat de crédits en 5 étapes

Posté le 28 décembre 2017 à 11:00
Les etapes du rachat de credits

Après avoir fait le point sur votre situation financière et calculé votre taux d’endettement, vous souhaitez mettre en place la solution du regroupement de crédits. Une option idéale pour réduire le nombre de vos crédits et mensualités*, tout en optimisant votre budget sur une durée de remboursement évidemment plus longue. 

 

Tous les particuliers qui éprouvent des difficultés à rembourser leurs emprunts, ou qui souhaitent optimiser leurs mensualités, peuvent faire une demande de rachat de crédits. Qu’ils soient salariés (en CDI, CDD ou même en Intérim si le co-emprunteur est en CDI), fonctionnaires, pré-retraités, seniors, ou chômeurs (s'il y'a un co-emprunteur). Le rachat de crédits permet aux emprunteurs d’alléger leurs charges mensuelles, d’assainir leur situation financière, de retrouver une capacité d’épargne, voire de pouvoir se lancer dans de nouveaux projets, comme par exemple l’acquisition d’un bien immobilier.

Voici les 5 étapes à suivre pour réduire ses mensualités* avec le rachat de crédits.

 

1ère étape du regroupement de crédits : la demande

La demande est de plus en plus simplifiée via internet et notamment via les sites d’intermédiaires spécialisés. Totalement gratuite, la demande de rachat de crédits consiste à fournir toutes ces informations :

- Le montant et le nombre des crédits en cours (incluant les prêts immobiliers, les crédits à la consommation, voire les autres dettes…) qui sont utiles pour calculer le taux d’endettement avant et après le rachat de crédits. 

- Le montant des revenus mensuels nets du ménage (salaires, retraites, revenus fonciers, allocations… ). 

- Les informations personnelles du foyer (nom, prénom, date de naissance, profession, adresse, coordonnées téléphoniques, nombre d’enfants à charge…).

La demande consiste également à répondre à ces trois questions primordiales :

- Est-il propriétaire, locataire ou hébergé ?

- A-t-il un co-emprunteur ?

- Fait-il l’objet d’un fichage bancaire ?


Toutes ces informations permettent aux professionnels du regroupement de crédits de comprendre votre situation financière afin de vous présenter les solutions les plus appropriées.

Attention, le rachat de crédits est une opération très réglementée en France. C’est un métier exercé par des courtiers certifiés IOBSP (Intermédiaire en Opérations de Banque et en Services de Paiement), inscrits au registre de l’ORIAS (Registre unique des Intermédiaires en Assurance, Banque et Finance). Leur rôle principal est de mettre en relation un particulier ou un professionnel souhaitant regrouper ses dettes avec une banque proposant du rachat de prêt.

 

2ème étape du regroupement de crédits : la simulation

Sur la base des informations collectées, l’intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement (IOBSP) a vocation à étudier dans le détail votre dossier, à rechercher toutes les options possibles avec des simulations, à vérifier la faisabilité de l’opération de rachat de crédits en calculant le taux de l’endettement avant et après le rachat de crédit envisagé, afin de vous proposer la solution la plus optimisée et adaptée à votre situation.

Pour toute simulation via un formulaire sur Internet, vous êtes rappelé au téléphone dans les 24 heures par un conseiller qui vérifie votre situation et votre motivation. Ce n’est qu’après avoir accepté la simulation de celui-ci que votre dossier passe ensuite à la phase « montage ».

 

3ème étape du regroupement de crédits : le montage du dossier

Le montage du dossier consiste à calculer le coût total du nouveau crédit sur la base de cette liste de pièces justificatives demandées par les partenaires bancaires qui ont besoin d’information pour affiner leur proposition (Attention cette liste varie d’un dossier à l’autre) :

Identité : les photocopies de la Carte Nationale Identité, du Livret de famille, des contrats de mariage ou de divorce…

Domicile : les photocopies de moins de 3 mois des factures d’eau, électricité, gaz, Internet…

Logement : quittances de loyer, taxe d’habitation (pour le locataire) ou titre de propriété avec estimation du bien (pour un propriétaire)…

Revenus : les justificatifs des derniers bulletins de salaire, de la pension, de l’indemnité de chômage, de l’avis d’imposition…

Derniers relevés bancaires de tous les comptes courants du demandeur emprunteur

Tableaux d’amortissements des crédits en cours (prêts personnels, crédits renouvelables ou crédits immobilier…)

Dettes fiscales, des dettes de son employeur ou des dettes de famille…

Tous ces justificatifs ont vocation à établir la solvabilité de l’emprunteur. Le conseiller (IOBSP) peut alors trouver et négocier la meilleure offre auprès des organismes prêteurs pour le demandeur.

 

4ème étape du regroupement de crédits : la signature

L’offre de rachat de crédits vous est présentée après la simulation et le montage. La meilleure offre n’est pas toujours la moins chère. Il importe de prendre en compte l’ensemble des caractéristiques du rachat de crédit :

- Le coût total. 
- Le montant de la mensualité. 
- La durée de remboursement.
- Les frais en cas de remboursement anticipé. 

Une fois ces éléments vérifiés, il ne reste plus qu’à apposer sa signature. Il faut toutefois respecter un délai de réflexion légal de 14 jours, dans le cas de la reprise des prêts à la consommation sous forme de prêt personnel, voire de 10 jours (Loi Scrivener) dans le cas d'un prêt hypothécaire soumis au Code de la Consommation. Attention, pour être valable, l’offre de rachat de crédits ne doit être ni raturée, ni surchargée. Toute erreur engendre alors un rallongement de la phase de déblocage des fonds.

 

5ème étape du regroupement de crédits : le déblocage des fonds

Dès l’acceptation finale de l’offre de rachat de crédits, l’établissement de crédit rembourse tous les crédits existants et verse un nouveau crédit de trésorerie sur le compte courant de l’emprunteur. Même si c’est un autre établissement qui vous octroie ce nouveau crédit, vous n’êtes pas obligé de changer de banque, même si la loi Macron facilite la mobilité bancaire depuis le 6 février 2017. Pourquoi changer de banque alors que vous avez noué de bonnes relations depuis des années ? 

 

Entre la première étape et la dernière étape (c’est-à-dire le versement des fonds), il faut compter au minimum un mois de délai. Grâce au rachat de crédits, le demandeur peut repartir sur de bonnes bases pour gérer son budget, voire générer une trésorerie supplémentaire pour payer des dépenses imprévues (changement de véhicule, etc.) ou financer de nouveaux projets (achat immobilier, etc.).

C’est un véritable bol d’air pour encore mieux rebondir, voire grandir grâce à l’intermédiaire bancaire (IOBSP).

 

 


L’essentiel à retenir selon Partners Finances pour les étapes du rachat de crédits :

  • Le rachat de crédits est ouvert à tous
  • Le regroupement ou rachat de crédits comporte 5 étapes : la demande, la simulation, le montage du dossier, la signature, le déblocage des fonds
  • Le délai minimum de regroupement de crédits est d’un mois
  • L’intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement (IOBSP) fait la simulation en interrogeant plusieurs organismes pour proposer au client la meilleure offre possible
  • Le rachat de crédits ne nécessite pas de changer d’établissement bancaire
Réalisez votre simulation gratuite
Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Abonnez-vous à nos actualités S'abonner maintenant
tag leboncoin