Actualités
Les actualités
Partners Finances

Calcul de taux d'endettement : On vous explique tout !

Posté le 28 décembre 2017 à 10:00
Comment calculer son taux endettement

Le taux d’endettement exprime en pourcentage la part des revenus qui est consacrée au remboursement des charges financières mensuelles comme les remboursement de prêts (prêts immobiliers et crédits à la consommation).

Il est important de calculer son taux d’endettement pour connaître à tout moment l’état de santé de ses finances : bien endetté, mal endetté ou surendetté ? Il s’agit là d’un outil pour vous aider à la gestion de vos finances au quotidien.

 

Inutile d’attendre de faire un emprunt pour calculer son taux d’endettement. En faisant une simulation à tout moment, vous pourrez :

- Mesurer le poids du montant des remboursements de vos prêts (consommation, habitat... ) dans votre budget.

- Déterminer votre capacité d'emprunt en fonction de vos revenus nets mensuels, du taux d'endettement souhaité et d'une grille des taux de crédit appliquée par les banques.

- Définir votre marge de manœuvre pour envisager toute sorte de projets, notamment immobilier.

- Evaluer les optimisations possibles de votre budget grâce à des solutions financières comme le rachat de crédits.

- Prendre conscience des limites à ne pas dépasser pour éviter de se retrouver en difficulté financière.

 

Calculer son taux d'endettement 

Le taux d’endettement se calcule sur une base mensuelle et s’exprime en pourcentage. C’est le rapport en pourcentage de vos charges fixes sur vos revenus mensuels.

Pour calculer son taux d’endettement, il convient :

- D’additionner d’un côté toutes ses charges fixes (crédits en cours, loyer, pensions que vous versez… )

- D’additionner de l’autre côté tous ses revenus mensuels (salaires, aides, pensions reçues, loyers reçus… )

- Enfin de diviser le montant total de ses charges par le montant total de ses revenus, et de multiplier le montant obtenu par 100.

Exemple : un ménage totalise 1 000 euros de charges pour 2 500 euros de revenus par mois. Son taux d’endettement est de 40%, soit (1 000/2 500) x100.

Cette règle de calcul est la plus courante. Mais il y a des règles propres à chaque établissement de crédit notamment pour les revenus retenus dans le calcul du taux d’endettement. 

Sont systématiquement inclus :

– Les salaires nets. 

– Les primes contractuelles.

– Le 13e mois.

– Les revenus professionnels non-salariés (bénéfice des professions libérales, agriculteurs, commerçants et artisans).

– Les commissions (pour les agents commerciaux par exemple) selon l’ancienneté dans la fonction.

– Les pensions alimentaires reçues (sur décision judiciaire).

– Les autres pensions (retraite, handicap…).

– Les allocations logement (APL).

 Sont parfois inclus par certains établissements de crédits :

– Les allocations familiales.

– Les revenus fonciers.

Sont systématiquement exclus :

– Les primes exceptionnelles (non contractuelles).

– Les indemnités professionnelles (accident de travail, maladie professionnelle …).

Découvrez votre taux d'endettement


Diagnostiquer son endettement : 

Le taux d’endettement communément admis est de 33%, ce qui représente un tiers de ses revenus. Cette limite de 33 % n’a rien de légal, et même si elle est d’usage, elle reste fixée librement par les banques. Ce taux de 33% est élevé lorsque l’on a de faibles revenus, mais reste supportable lorsque l’on a des revenus élevés. En somme, ce taux est à apprécier en fonction du niveau de ses revenus.

Vous êtes bien endetté lorsque vous avez contracté un ou plusieurs prêts, dont le paiement des mensualités s’effectue sans incident.

Vous êtes mal-endetté lorsque vous avez un excès de dépenses par rapport aux revenus sur le plan de la gestion du budget personnel. Généralement, le taux d'endettement est fortement impacté entre 33 % et 55 %. La solution privilégiée pour remédier à une situation de mal endettement est le rachat de crédits qui permet de rassembler plusieurs emprunts en un seul et d'instaurer une mensualité allégée*.

Vous êtes surendetté lorsque vous êtes dans l’impossibilité complète de rembourser un ou l’ensemble de vos prêts, et lorsque vous devez faire face à plusieurs incidents de paiement (frais bancaires, agios, pénalités de retard et désagréments… ). On parle de surendettement à partir d’un ratio supérieur à 55 % (à apprécier selon ses revenus). Ce surendettement peut être « passif » suite à un accident de la vie comme un décès, une maladie, une période de chômage, un divorce… , ou « actif » suite à une accumulation et/ ou une mauvaise gestion des prêts.

 

Mal-endetté vs Surendetté : quelles différences ?

On confond très souvent le surendettement et le mal-endettement. Il est important de bien faire la différence entre ces deux termes afin de mettre en place la solution la plus adéquate pour éviter la dégradation de sa situation financière.

Le mal-endettement désigne la difficulté à faire face à ses dettes. Il est temporaire et provient en général de la mauvaise gestion de ses crédits. Accumuler des crédits pour rembourser d’autres crédits peut avoir un effet négatif sur vos finances. Et aboutir à un surendettement notamment lorsqu’intervient en plus un accident de la vie (chômage, divorce, maladie,… ). Pour rééquilibrer le budget avant qu’il ne soit trop tard, le rachat de crédits est la solution la plus pérenne permettant de réduire les mensualités* toute en bénéficiant de taux intéressants.

Le surendettement, selon l’article L331-1 du Code de la Consommation « est la situation dans laquelle se trouvent des personnes physiques dont la situation est caractérisée par l’impossibilité manifeste pour le débiteur de bonne foi de faire face à l’ensemble de ses dettes non professionnelles exigibles et à échoir ». Dans ce cas, il ne reste plus qu’à s’adresser à la Banque de France pour monter un dossier. Celle-ci règlera votre situation à l’amiable avec vos créanciers après avoir mesuré l’étendue de la dette.

 

 


L’essentiel à retenir selon Partners Finances concernant le taux d'endettement :

  • Le calcul de taux d’endettement est un outil efficace dans la bonne gestion quotidienne de ses finances
  • Le taux d’endettement = Charges fixes / Revenus mensuels x 100
  • 33% est le taux d’endettement idéal !
  • Entre 33 et 55%, vous êtes mal-endetté, au-delà surendetté
  • Le rachat de crédits est la solution pérenne à mettre en place dès le mal-endettement
  • Utilisez un simulateur de taux d’endettement sur Internet
Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Abonnez-vous à nos actualités S'abonner maintenant
tag leboncoin